Ouverture Paris : le CAC40 cherche une direction!

Ouverture Paris : le CAC40 cherche une direction!
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 12 juin 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Cédant 1% dans les premières minutes d'échanges, le CAC40 a finalement pris le chemin de la hausse peu avant 9h30, progressant de 0,50% à 4.840 points. Les investisseurs hésitent entre prudence et achats motivés par la dégringolade des cours hier...

Avant la tentative de rebond à l'oeuvre, la panique qui a soufflé hier sur les places financières semblait avoir bouleversé la donne dans les esprits des investisseurs. La tendance du jour à Wall Street dictera sans doute la fin de séance parisienne.

Les questions se posent de nouveau quant aux perspectives économiques après les sombres prévisions de la Réserve fédérale américaine. Le regain de nouveaux cas de contamination au coronavirus aux Etats-Unis, le pays plus durement touché par l'épidémie a aussi sorti les investisseurs de leurs certitudes quant au rebond de l'économie mondiale.

WALL STREET

La Bourse de New York a plongé de 6% à 7% jeudi soir, après la mise en garde de la Fed sur un risque de reprise économique lente, et au moment où les cas de coronavirus viennent de franchir les 2 millions aux Etats-Unis. Après avoir regagné l'essentiel de leurs pertes du mois de mars, les marchés corrigent brutalement en prenant conscience du risque d'une deuxième vague de l'épidémie, qui retarderait la reprise économique. Le pétrole a replongé d'environ 8% après son récent rallye.

A la clôture, le Dow Jones a dégringolé de 6,9% à 25.128 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 5,8% à 3.002 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a corrigé de 5,27% à 9.492 pts, après avoir inscrit deux séances de record consécutives, terminant mercredi soir au-dessus de 10.000 pts pour la 1e fois.

ECO ET DEVISES

L'inflation revue à la hausse en mai en France. Selon les données finales de l'Insee, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% sur un an, après +0,3% le mois précédent. Cette légère hausse de l'inflation résulte d'une accélération des prix des services et du tabac, en partie compensée par une accentuation de la baisse des prix de l'énergie et des produits manufacturés et un ralentissement de ceux des produits alimentaires. Sur un mois, les prix à la consommation progressent de 0,1% après être restés stables le mois précédent. Harmonisée aux normes européennes, l'inflation annuelle ressort finalement à 0,4%, comme en avril, contre +0,2% annoncé initialement.

Le PIB britannique a chuté de 10,4% au cours des trois mois clos fin avril, les restrictions gouvernementales à la circulation pour faire face à la pandémie de Covid-19 ayant considérablement réduit l'activité économique. Sur le seul mois d'avril, l'activité s'est contractée de 20,4%, un record, alors que la production industrielle a plongé de 20,3%. Le consensus tablait respectivement sur des replis de 18,7% et 15%.

Etats-Unis :
- Prix à l'import et à l'export. (14h30)
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Taux de chômage italien. (10h00)
- Production industrielle européenne. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.727$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1315$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 37,70$.

VALEURS EN HAUSSE

Sodexo (+2,75% à 63,92 Euros) va sortir du CAC 40 le lundi 22 juin prochain, et sera remplacé dans l'indice phare parisien par le spécialiste des centres d'appels Teleperformance, a annoncé jeudi soir le Conseil scientifique des indices d'Euronext.

Interparfums (+11% à 33,80 Euros) : a conclu avec Moncler un accord de licence parfums, mondial et exclusif, jusqu'au 31 décembre 2026 avec une possibilité d'extension de 5 ans. Selon les termes de cet accord, Interparfums SA créera et produira des parfums et des produits dérivés, et les distribuera dans les boutiques Moncler ainsi que dans de grands magasins, parfumeries et points de vente duty-free sélectionnés.

VALEURS EN BAISSE

Technicolor (-1,90% à 3,66 Euros) annonce que, dans le cadre de la procédure de conciliation ouverte le 2 juin, les négociations avec ses prêteurs avancent et que, afin de faciliter la mise en oeuvre d'une opération de restructuration, la Société souhaite avoir la possibilité de demander, le cas échéant, l'ouverture en France d'une sauvegarde financière accélérée.

Neoen (stable à 34 Euros) va faire son entrée dans l'indice SBF 120, regroupant les 120 premières valeurs cotées sur Euronext Paris en termes de liquidité et de capitalisation boursière.

Oeneo (-0,35% à 11,52 Euros) : le résultat net part de groupe consolidé de progresser de +11,8%, à 28,3 ME. Oeneo avait terminé son exercice 2019-2020 avec un chiffre d'affaires annuel de 290,3 ME, soit une hausse de +7,8% (+8% à taux de change constants).

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Innelec Multimedia, Ashler et Manson

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs est toujours à l'achat sur le dossier
Safran avec un objectif ajusté de 115 à 118 euros.

Morgan Stanley repasse de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur Teleperformance en ciblant un cours de 220 euros.

Jefferies conserve LVMH avec un cours cible ajusté en hausse à 380 euros.

INFOS MARCHES

Lumibird : succès de l'augmentation de capital.

Cecurity.com : suspension de cotation.

Valneva confirme le rachat des actions de préférence.

DLSI : pas de dividende au titre de l'exercice 2019.

EN BREF

ABC arbitrage pourrait afficher en 2020 un rythme d'activité proche de celui du millésime 2011.

Albioma : contrats de centrales solaires sur bâtiments en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.