Ouverture Paris : le CAC40 chute de plus de 6%

Ouverture Paris : le CAC40 chute de plus de 6%
bourse

Boursier.com, publié le lundi 09 mars 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Les places financières sont mises à l'épreuve ! Longtemps incotable, en raison d'un nombre de titres suspendus trop importants, car trop vendus, le CAC40 débute finalement sur un recul de près de 6% et peu avant 9h30, il se positionne juste au-dessus des 4.800 points (-6,40%). Les indicateurs de préouverture l'annonçaient encore plus bas. Il faut dire que certains titres ne cotent toujours pas à l'image de Total! Ce qui devrait peser encore plus fort à la baisse une fois la cotation reprise.

L'indice parisien n'efface finalement qu'un peu plus d'un an de hausse puisqu'il n'était pas repassé sous les 4.800 points depuis le 17 janvier 2019 et sous les 4.700 points depuis le 3 janvier 2019. De son côté, Tokyo a plongé de plus de 5% ce matin et a connu sa pire séance boursière depuis 2 ans.

C'est l'Arabie Saoudite qui a mis le feu aux poudres ajoutant une crise pétrolière à la crise sanitaire... L'Arabie Saoudite a décidé de punir la Russie qui a refusé la baisse de production visant à soutenir les cours du baril de pétrole. Le Royaume brade ainsi les prix du baril avec pour conséquence, un baril qui s'est effondré autour 31$ pour le Brent! Il est remonté autour des 35$ depuis.

La Bourse de Milan est aussi secouée ce matin, même si de nombreux titres sont aussi incotables ! Elle a perdu 17% depuis le début de la crise sanitaire, et a ouvert comme à l'accoutumée en dépit du choc provoqué par le placement en isolement d'une grande partie du nord du pays, dont la ville de Milan, la capitale économique et financière du pays. En France, 1.126 cas de contamination au coronavirus sont désormais comptabilisés et les rassemblements de plus de 1.000 personnes ont été interdits.

WALL STREET

Le coronavirus continue de semer la zizanie à la Bourse de New York, où la semaine s'est terminée dans le rouge vendredi. Les investisseurs se sont rués sur les obligations d'Etat, envoyant les taux des emprunts d'Etat américains à de nouveaux plus bas historiques. Le dollar a chuté dans l'anticipation de nouveaux gestes de la Fed, qui a déjà effectué une baisse de taux d'un demi-point mardi. Les entreprises tentent de s'organiser face à la propagation du coronavirus et de nombreux événements publics ont été annulés outre-Atlantique. Le pétrole s'est effondré d'environ 10% après l'échec de la réunion de l'Opep+, la Russie refusant de réduire davantage sa production.

Les indices ont toutefois réduit nettement leurs pertes pendant la dernière demi-heure de cotation, après avoir chuté de 2,5% à 3% en séance. L'indice Dow Jones a perdu 0,98% à 25.864 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 1,71% à 2.972 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a corrigé de 1,87% à 8.575 pts.

ECO ET DEVISES

Europe :
- Production industrielle allemande. (08h00)
- Balance commerciale allemande. (08h00)
- Indice Sentix de confiance des investisseurs. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.683$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1425$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 33,75$.

VALEURS EN HAUSSE

XPO Logistics (+1,50% à 264 Euros) a annoncé aujourd'hui avoir conclu un accord définitif en vue de l'acquisition de la majorité des activités logistiques de Kuehne + Nagel au Royaume-Uni. Ces activités regroupent une large gamme de services logistiques, notamment la distribution amont et aval, la gestion des retours et la gestion des stocks. En 2019, ces activités ont généré un chiffre d'affaires total d'environ 500 millions de livres sterling dans les secteurs boissons, technologie et e-commerce et alimentation.

VALEURS EN BAISSE

Valeurs pétrolières : vont souffrir à nouveau du plongeon des cours du brut après l'échec des discussions entre l'Opep et la Russie sur un nouvel accord d'encadrement de la production. L'indice européen Stoxx du secteur a déjà chuté de 5,45% vendredi. Total était toujours incotable à 9h30.

Schneider Electric (-8,20% à 82,86 Euros) réalise avec succès une émission obligataire EMTN (Euro Medium Term Note) de 800 millions d'euros à 9 ans avec un taux fixe de 0,25% pour le coupon. Cette transaction permet au groupe d'améliorer le profil de maturité de sa dette tout en continuant de réduire le coût de sa dette.

Nexity (-5,80% à 38,72 Euros) a acquis 65% du capital de l'allemand Pantera AG. Michael Ries, fondateur et directeur général de Pantera AG détient 35%. Nexity compte pénétrer le marché allemand avec un portefeuille de projets de qualité. En seulement 10 ans, Pantera AG est devenu l'un des principaux promoteurs immobiliers de résidences gérées en Allemagne. Cette offre s'adresse aux étudiants, aux voyageurs d'affaires et aux personnes de plus de 65 ans ciblés par l'offre de résidences gérées. Son portefeuille de projets totalise plus de 2.500 logements répartis sur 15 sites et représente un chiffre d'affaires potentiel d'environ 600 millions d'euros. Pantera intervient également sur des projets liés aux monuments historiques, de rénovation et de logement neuf premium.

Casino (-6,85% à 32,06 Euros) : les négociations pour céder Leader Price au discounter allemand Aldi semblent avoir rencontré un écueil. Les deux groupes de distribution, qui étaient entrés en négociations en septembre 2019, auraient désormais mis fin à ces discussions sans trouver d'accord, selon des informations publiées vendredi par 'Les Echos' et l'expert de la grande distribution Olivier Dauvers sur son compte Twitter.

ILS ONT PUBLIÉ...

Roularta, Ascencio

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Bernstein repasse de 'surperformance' à 'performance de marché' sur Total avec un cours cible de 36 euros.

JP Morgan repasse à 'surpondérer' sur BNP Paribas en ciblant un cours de 53 euros.

AlphaValue est toujours à l'achat sur JCDecaux mais avec un cours cible ajusté en baisse à 24,50 euros.

INFOS MARCHÉ

Munic : le montant définitif de la levée de fonds de l'introduction est de 19,9 ME.

Bluelinea : plus d'1 ME levé en 20 jours par l'exercice de bsa.

EN BREF

Nicox : approbation de VYZULTA, 0,024% à Taiwan par son partenaire licencié.

Plant Advanced Technologies crée Cellengo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.