Ouverture Paris : le CAC40 en mode pause !

Ouverture Paris : le CAC40 en mode pause !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Les premiers échanges du jour accouchent d'une maigre variation pour le CAC40, après sa vive hausse de 2,08% hier. Une hausse qui l'a porté au-dessus des 5.900 points, un niveau au-dessus duquel il tente de se maintenir ce matin (-0,02% à 5.901 points). Les valeurs cycliques et décotées, fers de lance de la hausse hier, subissent quelques prises de bénéfices alors que les valeurs de croissance, pas à la fête hier, ne rebondissent pas, hors cas particuliers.

C'est cependant cette rotation vers la "value" qui a expliqué la hausse d'hier, les valeurs décotées se retrouvant dans le rôle du relais de croissance pour les indices. Pour preuve, aux Etats-Unis, le Nasdaq riche en valeurs technologiques de croissance a reculé de -2,41% contre près de 1% de hausse pour le Dow Jones. Le Nasdaq a désormais chuté de plus de 10% par rapport à ses récents pics, entrant ainsi en zone de correction. A l'image d'Apple qui a perdu 18,7% par rapport à son record du 26 janvier.

De son côté, le taux des Treasuries à dix ans recule, à 1,5665%, ce qui pourrait, in fine, constituer un facteur de soutien pour les marchés d'actions ce mardi.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi, la hausse des valeurs cycliques contrastant avec la poursuite de la correction sur les valeurs technologiques. Les cycliques ont profité de l'adoption samedi du vaste plan de relance de Joe Biden par le Sénat américain, qui devrait donner un coup de fouet à l'économie américaine. Le taux souverains à long terme ont continué de se tendre, et le pétrole Brent a franchi les 70$ le baril avant de subir des prises de bénéfices.

A la clôture, le Dow Jones a progressé de 0,97% à 31.802 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,54% à 3.821 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a trébuché de 2,41% pour retomber à 12.609 pts, au plus bas depuis la mi-décembre 2020. Le Nasdaq a désormais cédé 10,5% par rapport à son sommet du 12 février à 14.095 pts, entrant dans la zone de correction des 10%, déjà frôlée jeudi dernier.

ECO ET DEVISES

Europe :

- Production industrielle italienne. (10h00)
- Chiffres finaux européens de l'emploi. (11h00)
- Chiffres révisés du PIB européen. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1871 ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,75$. L'once d'or se traite 1.695$.

VALEURS EN HAUSSE

Suez (+1% à 17,98 Euros) : Le président du conseil d'administration, Philippe Varin, se dit prêt à de possibles discussions avec la direction de Veolia, tout en posant plusieurs conditions. Dans un entretien accordé au 'Figaro', Philippe Varin explique que le conseil d'administration de Suez serait prêt à rencontrer Antoine Frérot, le PDG de Veolia, à condition notamment que Veolia remonte le prix de son offre actuellement à 18 euros par action Suez. "Veolia doit offrir un prix bien supérieur à 18 euros par action Suez", souligne le patron de Suez.

Séché Environnement (+0,80% à 49,90 Euros) : Le Résultat opérationnel supporte diverses charges à hauteur de (3,3) ME notamment liées à la structuration du Groupe à l'International (sommes acquittées pour la recherche d'acquisitions de cibles, charges relatives à l'entrée d'un partenaire B-BBEE en Afrique du Sud ...) et s'établit à 44,2 ME, soit 6,6% du chiffre d'affaires contributif (46,8 ME au 31 décembre 2019, soit 6,8% du chiffre d'affaires contributif). Après comptabilisation d'une charge d'impôt de -8,4 ME, le Résultat net part du Groupe s'inscrit à 13,8 ME soit 2,1% du chiffre d'affaires contributif (18,9 ME au 31 décembre 2019, ou 2,8% du chiffre d'affaires contributif).

VALEURS EN BAISSE

Elis (-3,20% à 14,27 Euros) : Le Chiffre d'affaires du groupe ressort à 2.806,3 ME (-14,5%, dont -13,3% en organique). La Marge d'EBITDA est en amélioration de +20pb à 33,8% du chiffre d'affaires. Le Résultat net courant est de 138,7 ME et le niveau de Free cash-flow (après paiement des loyers) s'inscrit à 216,8 ME (+24,5% vs 2019). La direction souligne non seulement ce free cash-flow record mais aussi la diminution de la dette nette du groupe de 91,1 ME sur l'exercice 2020. 1,04 milliard d'euros de liquidités sont ainsi disponibles avec un levier d'endettement de 3,7x au 31 décembre 2020.

Carmat (-7,60% à 25,60 Euros) : a levé 55,7 ME pour se concentrer sereinement sur le lancement commercial d'Aeson en Europe, la montée en puissance de la production et l'expansion du plan clinique, notamment aux États-Unis.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Erytech, Immobilière Dassault, Société Française de Casinos

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Stifel repasse à acheter sur Arkema en ciblant un cours de 116 euros.

AlphaValue ajuste son avis d''alléger' à 'accumuler' sur la FDJ avec un cours cible de 44,40 euros.

INFOS MARCHES

Freelance.com : réalisation de l'apport en nature du capital de Coworkees.

Groupe EPC : le processus de conversion des parts de fondateurs se poursuit.

Navya : APAM Corporation a converti 5 ORNANE.

EN BREF

Assystem : accord pour l'acquisition de STUP Consultants.

CGG étend son Etude Multi-Clients Multi-Azimut dans la Zone Nord du Viking Graben.

Eurobio Scientific complète sa gamme de tests PCR.

Alstom : acquisition de l'entreprise de services néerlandaise Shunter.

OL Groupe : les joueurs payés en actions!

Vos réactions doivent respecter nos CGU.