Ouverture Paris : le CAC40 encore pénalisé par Trump

Ouverture Paris : le CAC40 encore pénalisé par Trump
bourse

Boursier.com, publié le lundi 23 juillet 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le marché parisien débute la semaine comme il avait fini la précédente, à savoir dans le rouge. Après 30 minutes d'échanges, le CAC40 abandonne 0,52% à 5.370 points. Alors que le rythme de publications d'entreprises va s'accélérer dans les prochains jours, les investisseurs restent sur la défensive après les nouveaux propos du président Trump. Vendredi, le locataire de la Maison Blanche a réitéré sa menace de taxer pour 500 milliards de dollars d'importations chinoises mais il a aussi fait part de son mécontentement face à la vigueur du dollar et au resserrement monétaire de la Réserve fédérale. Pour ne rien arranger, Donald Trump a également accusé l'Union européenne et la Chine de déprécier délibérément leurs monnaies, faisant craindre une guerre des changes qui viendrait s'ajouter au conflit commercial entre les Etats-Unis et leurs principaux partenaires.

De quoi faire passer au second plan les résultats trimestriels des sociétés cotées, qui ressortent pour l'instant de très bonne facture. Ce matin, c'est Atos qui est entouré après ses comptes intermédiaires mais aussi après l'annonce du rachat de l'Américain Syntel pour 3,4 milliards de dollars. Enfin, TxCell s'envole alors que Sangamo Therapeutics offre 2,58 euros pour racheter la biotech française.

ECO ET DEVISES

Programme allégé pour ce début de semaine. Aux Etats-Unis, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago (14h30) et les reventes de logements (16h) sont à suivre. Rien à signaler sur le Vieux continent.

L'euro atteint 1,17$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 73$. L'once d'or se traite 1.230$.

VALEURS EN HAUSSE

*TxCell s'envole de 154% à 2,37 euros.Sangamo Therapeutics va lancer une offre publique d'achat simplifiée en numéraire sur la société au prix unitaire de 2,58 euros, soit environ 72 ME sur une base sans trésorerie et sans dette. Sous réserve de la réalisation des conditions suspensives prévues dans cet accord, Sangamo envisage une réalisation de l'opération au quatrième trimestre 2018.

* Worldline grimpe de 4,4% à 53,35 euros. Le marché salue les résultats semestriels de bonne facture publiés par le groupe avant bourse. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 819 millions d'euros, faisant ressortir une croissance organique de +5,8%. L'Ebitda s'est établi à 179 millions d'euros, soit 21,9% du chiffre d'affaires. La filiale d'Atos a en outre réitéré ses prévisions annuelles, à savoir une croissance de ses revenus comprise 5 et 7% et une marge d'Ebitda de 22-23%. Bryan Garnier parle d'une publication solide et se félicite de la bonne visibilité dont bénéficie Worldline sur son activité et ses résultats

*Atos (+1,1% à 122,3 euros). Les investisseurs saluent tout autant la solide publication intermédiaire de la SSII que la grosse acquisition transformante réalisée aux Etats-Unis. Le groupe dirigé par Thierry Breton va débourser 3,4 milliards de dollars pour s'offrir l'américain Syntel, notamment spécialisé dans le traitement de données. Une opération attendue depuis l'échec de la reprise du spécialiste de la sécurité numérique Gemalto qui lui a préféré Thales.

VALEURS EN BAISSE

*Air France KLM (-2,1% à 7,1 euros). La compagnie perd du terrain dans le sillage de Ryanair qui trébuche de près de 4% à Londres après avoir fait état d'une baisse de 20% de ses profits trimestriels et mis en garde contre la forte pression pesant sus ses tarifs.

*Eurazeo (-1,5% à 67,3 euros). La holding a confirmé être entré en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans le spécialiste des jeux de société Asmodee, sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,2 milliard d'euros.

*Icade (-0,4% à 83,4 euros) perd un peu de terrain malgré des objectifs annuels revus à la hausse et la présentation de son plan 2019-2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.