Ouverture Paris : le CAC40 finalement dans le vert

Ouverture Paris : le CAC40 finalement dans le vert
bourse

Boursier.com, publié le mercredi 27 janvier 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

La hausse du CAC40 (+0,30% à 5.540 points) tente de s'affirmer, à l'approche de 9h30 et après une ouverture dans le rouge (-0,11%) et des premières minutes hésitantes. Les investisseurs, depuis plusieurs séances, sont tiraillés entre la nécessité de demeurer investis sur les marchés actions eu égard au maintien des taux d'intérêts proches de zéro et les lenteurs des campagnes de vaccination à travers le monde associées à des mesures de confinement renforcées bridant les économies et amoindrissant de facto le rebond attendu en 2021... Un dilemme entrainant une stagnation des marchés depuis leur rebond entamé en novembre.

Pour soutenir la tendance toutefois, on trouvera la publication solide hier soir de la première capitalisation d'Europe, LVMH, ainsi que celle de Microsoft aux Etats-Unis, qui a explosé le consensus de Wall Street en publiant des ventes et des bénéfices record pour son 2e trimestre fiscal, achevé fin décembre 2020.

WALL STREET

La Bourse de New York a oscillé mardi entre le rouge et le vert, alors que sont publiés ces jours-ci des dizaines de résultats d'entreprises de premier plan, dont Microsoft attendu après la clôture, puis Apple, Facebook et Tesla mercredi soir, ou encore Caterpillar et Chevron vendredi. Au total, près du quart des membres de l'indice S&P 500 publient cette semaine leurs comptes et leurs prévisions 2021, très attendues sur fond de crise sanitaire. Les marchés sont aussi dans l'attente des prochaines annonces de la Fed, qui a démarré mardi une réunion de deux jours, et devrait confirmer son approche ultra-accommodante à long terme.

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,07% à 30.937 points, alors que l'indice large S&P 500 a lâché 0,15% à 3.849 pts, et que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a fléchi de 0,07% à 13.626 pts, en route vers un 5e record d'affilée en clôture.

ECO ET DEVISES

La confiance des ménages dans la situation économique se replie en janvier après avoir fortement rebondi le mois précédent. À 92, l'indice qui la synthétise, calculé par l'Insee, perd trois points et demeure sous sa moyenne de longue période. Le consensus était positionné à 94.

Etats-Unis :
- Indice du marché immobilier américain de la NAHB. (15h00)
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.855$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2125$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,57$.

VALEURS EN HAUSSE

LVMH (+1,60% à 516,20 Euros) : a publié mardi soir ses ventes du 4e trimestre et ses comptes de l'ensemble de l'année 2020. Malgré l'impact important de la crise du coronavirus, le groupe a limité les dégâts grâce à la forte demande pour ses marques phares et à la reprise observée en Chine dès l'été 2020. Autant de facteurs qui ont en partie compensé l'absence de flux touristiques internationaux qui ont plombé les ventes en duty free et les cosmétiques. Au quatrième trimestre clos fin décembre, le chiffre d'affaires de LVMH s'est établi à 14,3 milliards d'euros, en ligne avec les attentes des analystes. Il ressort en baisse de 3%, à taux de change et périmètre constants, par rapport à la même période de 2019. La division clé de la mode et de la maroquinerie (dont les marques Louis Vuitton et Christian Dior) a affiché une progression de 18% au quatrième trimestre, un chiffre supérieur aux prévisions des analystes (+12%).Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le bénéfice net s'est contracté de 34%, à 4,7 milliards d'euros, tandis que le résultat opérationnel courant s'est replié de 28%, à 8,31 MdsE. Le groupe qui compte 75 marques de luxe après le récent rachat du joaillier Tiffany, a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 44,65 MdsE, en baisse de 17% en données publiées et de 16% à taux de change et périmètre constants.

Sanofi (+0,65% à 81,60 Euros) confirme ce matin avoir conclu avec BioNTech un accord aux termes duquel Sanofi prêtera son concours à BioNTech pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. Sanofi donnera à BioNTech l'accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe. Les premiers lots de vaccins seront distribués par les installations de production de Sanofi situées à Francfort à partir de l'été 2021.

VALEURS EN BAISSE

Somfy (-0,25% à 151,60 Euros) : Le chiffre d'affaires est ressorti à 1,257 milliard d'euros sur l'exercice écoulé, en hausse de +4,7% par rapport au précédent exercice (+6,1% à données comparables). Il s'est inscrit en retrait de -7,5% au 1er semestre (-7,2% à données comparables), en raison de l'impact de l'épidémie du Covid sur les métiers du bâtiment, et a enregistré un rebond de +17,6% au second semestre (+20,1% à données comparables). Somfy anticipe des résultats en forte augmentation, du fait de réductions de coûts exceptionnelles, non récurrentes. Le résultat opérationnel courant de l'exercice écoulé sera en "augmentation notable", avec un taux de marge d'environ 20% (17% sur l'exercice précédent).

Lanson-BCC (stable à 20 Euros) enregistre pour l'exercice un chiffre d'affaires consolidé de 223,12 millions d'euros, soit un repli de -10,9% (250,29 ME en 2019). En faisant abstraction de la filiale de courtage, dont l'activité est traditionnellement fluctuante, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'élève à 219,74 ME, en recul de -10,7%.

EDF (-1,25% à 10,62 Euros) : a annoncé mercredi un retard et une révision à la hausse de son projet de centrale nucléaire à Hinkley Point en Grande-Bretagne. Le début de production d'électricité par l'unité 1 de cette centrale est désormais prévu en juin 2026 au lieu de fin 2025. Le coût du projet est quant à lui estimé maintenant entre 22 et 23 milliards de livres sterling (24,87 et 26 milliards d'euros), contre une fourchette de 21,5 à 22,5 milliards lors de la précédente estimation en septembre 2019.

Solutions 30 (-1,30% à 10,56 Euros) : Le chiffre d'affaires consolidé s'élève à 814,7 ME pour l'exercice 2020 et progresse de +19,4% et de +14% en organique par rapport à 2019. Les activités de maintenance, récurrentes par nature représentent 59% de l'activité du Groupe. Au 4ème trimestre, Solutions 30 établit un nouveau record d'activité et enregistre un chiffre d'affaires de 238,3 ME, en hausse de +20,3% et de +17% en organique.

Cegedim (-2% à 24 Euros) a enregistré un chiffre d'affaires consolidé 2020 de 496,9 millions d'euros, en recul de 1,4% en données publiées et de 0,2% en données organiques par rapport à 2019 grâce à une croissance organique du chiffre d'affaires de 1,9% au troisième trimestre et de 2,3% au quatrième trimestre. Le groupe anticipe un résultat opérationnel courant 2020 du même ordre qu'en 2019. Pour 2021, Cegedim anticipe une croissance de son chiffre d'affaires de l'ordre de 2%, en données organiques.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

McPhy, Alchimie, Christian Dior, CRCAM Brie Picardie, Voltalia, Exel Industries, I.Ceram, SES Imagotag, SergeFerrari Group, Sidetrade

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

La Société Générale reprend le suivi de Vivendi avec un avis 'achat' et un objectif de 31 euros.

La Société Générale passe à 'acheter' sur Air Liquide.

Exane BNP Paribas passe à 'surperformer' sur Thalès avec une cible rehaussée à 97 euros.

Citigroup rehausse à 'neutre' son opinion sur AXA avec un objectif porté de 14,06 à 18,02 euros.

Berenberg dégrade Air France KLM à 'vendre' avec une cible ajustée de 2,9 à 3 euros.

Berenberg revalorise Faurecia de 49 à 56 euros.

Jefferies entame le suivi de Stellantis une recommandation 'acheter' et un objectif de 18 euros.

INFOS MARCHES

Ekinops obtient une subvention de plus de 560 kE de la région Bretagne.

Mint : Mercure Energie détient 59,1% à l'issue de l'offre.

BREF

Nacon signe avec Daedalic Entertainment pour l'édition et la distribution de The Lord of the Rings Gollum.

Albioma : croissance externe en Turquie.

Eiffage : la crise a eu un impact ''très significatif'' sur le trafic d'APRR.

Prodways vend 2 imprimantes 3D au groupe italien GEO.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.