Ouverture Paris : le CAC40 finalement plus ferme

Ouverture Paris : le CAC40 finalement plus ferme
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 04 février 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

La tendance est finalement un peu plus marquée que prévue en avant Bourse ce matin... Le CAC40 attendu en très légère baisse 30 minutes avant le début de la séance, a finalement ouvert dans le vert (+0,10%), avant de de prendre un peu de hauteur en se rapprochant des 5.600 points (+0,40% à 5.585 points). Un niveau qui pourrait constituer un plafond difficile à franchir. Hier, l'indice parisien a touché un plus haut en séance à 5 626,41 points, sans parvenir à se maintenir au-dessus des 5.600 points en clôture.

Désormais, quel catalyseur pour retrouver une hausse plus ferme ? Peut-être l'adoption du plan de relance américain par le Congrès. Ce dernier a avancé mercredi sur une procédure destinée à adopter le plan de relance de 1.900 milliards de dollars voulu par Joe Biden, sans avoir besoin de soutiens dans les rangs républicains. Le président américain a déclaré à des élus démocrates qu'il était disposé à restreindre les critères pour les personnes éligibles à l'aide directe de 1.400 dollars prévue par le projet mais qu'il n'accepterait aucun compromis sur le montant.

La tendance de fond trouve toutefois du soutien à Wall Street, à l'image des récentes publications d'Amazon et Alphabet, qui ont dépassé le consensus, ainsi que celle d'Apple il y a quelques jours. C'est la fête aux Gafam!

Dassault Systèmes qui a publié ce matin se trouve favorisé dans les premiers échanges. Publication appréciée.

WALL STREET

Les actions américaines ont terminé en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq faisant l'objet de prises de bénéfices dans la dernière heure de cotation. Les indices ont cependant regagné depuis lundi l'essentiel de leurs pertes de la semaine passée. La vague spéculative semble désormais passée, et les investisseurs se recentrent sur les fondamentaux, à savoir les résultats d'entreprises et l'adoption du plan Biden contre le Covid-19 par le Congrès. Les résultats record d'Amazon (-2%) et d'Alphabet (+7,2%!) ont suscité des réactions divergentes. Le pétrole poursuit sa remontée, au plus haut depuis un an, après que l'Opep+ a décidé de ne pas augmenter sa production.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,12% à 30.723 points, alors que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,1% à 3.830 pts. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a finalement fini en très léger recul, de 0,02% à 13.610 pts, faisant l'objet de prises de bénéfices après un gain de 0,8% en séance, en terrain record.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Etude Challenger concernant les destructions de postes annoncées. (13h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Productivité non-agricole préliminaire. (14h30 : Et coûts unitaires du travail.)
- Commandes industrielles. (16h00)

Europe :
- Bulletin économique de la BCE. (10h00)
- Ventes de détail européennes. (11h00)
- Communiqué monétaire de la Banque d'Angleterre. (13h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.823$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2004$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,84$.

VALEURS EN HAUSSE

Dassault Systèmes (+4,70% à 178 Euros) : les résultats du 4ème trimestre ressortent dans la fourchette haute ou supérieurs aux objectifs. Le résultat net IFRS du T4 grimpe à 205,1 ME, contre 180,1 ME il y a un an. Le BNPA IFRS 2020 s'inscrit ainsi à 1,86 euro et le BNPA non-IFRS de 3,77 euros. La croissance du chiffre d'affaires récurrent ressort à 3,2 Milliards d'euros sur l'année écoulée, représentant 80% du chiffre d'affaires logiciel (IFRS et non-IFRS) avec une progression de 5% des flux de trésorerie opérationnels à 1,24 milliard d'euros en 2020. Le groupe souligne en particulier les solides performances de MEDIDATA avec une croissance du chiffre d'affaires, de la clientèle et du carnet de commandes pour 2021.

Gensight (+7,86% à 7,82 Euros) : Communications Biology publie la preuve de concept pour GS030-Drug Product chez le singe.

Synergie (+1,30% à 31,40 Euros) : Au cours de l'exercice 2020, l'activité s'est établie à 2.190 ME sur l'année soit -17,1% à périmètre et devises constants, à un niveau supérieur aux objectifs envisagés courant juin dernier. La reprise observée depuis mi-mai s'est accélérée au cours du dernier trimestre, avec un chiffre d'affaires de 619,7 ME, en baisse de seulement 8,1% par rapport à celui de 2019. L'International représente désormais 55% de l'activité consolidée et s'est bien comporté au 4e trimestre, en progression de 0,9%, réalisant un chiffre d'affaires annuel de 1.205 ME, soit -11,4%.

VALEURS EN BAISSE

Assystem (-1,20% à 28,55 Euros) : En 2020, l'activité a été affectée par la pandémie de Covid-19 à partir de mi-mars, avec un effet très marqué pendant la période de confinement sanitaire généralisé en France (de mi-mars à fin mai). En conséquence, le Groupe a enregistré une contraction de son chiffre d'affaires consolidé 2020 de -5,2%, dont -5,5% en organique, +1,2% d'effet périmètre (lié principalement à l'intégration d'ASCO au 1er octobre 2019, dont l'activité ressort à la fois du Nucléaire et de ET&I) et -0,9% d'effet de la variation des taux de change.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Capelli, Groupe JAJ, Coheris, Invibes Advertising, Cabasse Group, Sogeclair

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs repasse à l'achat sur Saint-Gobain en ciblant un cours de 50 euros.

JP Morgan surpondère Siemens avec un objectif réhaussé à 153 euros.

Genesta reste neutre sur SQLI avec un objectif de cours ajusté à 18,75 euros.

Morgan Stanley surpondère Stellantis en ciblant un cours de 16 euros.

Berenberg est à l'achat sur Compagnie des Alpes, mais avec un objectif ajusté de 23 à 22 euros.

INFOS MARCHES

Eurazeo reçoit 340 ME d'engagements pour financer sa stratégie Growth.

Selectirente : transformation en société en commandite par actions.

Asit Biotech : les créanciers approuvent le plan de réorganisation judiciaire.

Dolfines émet un Green Bond de 1,5 ME.

BREF

Altice Media annonce l'acquisition de AZUR TV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.