Ouverture Paris : le CAC40 franchit nettement les 5.500 points

Ouverture Paris : le CAC40 franchit nettement les 5.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 02 février 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 franchit les 5.500 points allègrement dans les premiers échanges du jour (+1,40%), dans la foulée de la belle séance d'hier (+1,16%).

L'apaisement semble de mise sur le front du conflit entre Wallstreetbets et fonds vendeurs à découvert... Pour preuve, l'assagissement des cours de l'argent (-8% sous les 27$ pour l'once), après que les nouveaux traders sociaux américains ont fait flamber les cours à plus de 30$, au plus haut depuis août. L'argent avait retrouvé son plus haut niveau depuis 8 ans, au début 2013. GameStop, qui a cristallisé les affrontements la semaine dernière, a pour sa part terminé en chute de 30% hier soir à Wall Street.

Toujours aux Etats-Unis, les débats font rage entre l'administration et les sénateurs républicains. Joe Biden a eu lundi une réunion "substantielle et productive", selon la Maison blanche afin de parvenir à un compromis sur le plan de relance de 1.900 milliards de dollars proposé par le président américain pour compenser l'impact économique de la crise sanitaire du coronavirus et lutter contre l'épidémie... On attend toujours l'accord alors que les sénateurs républicains proposent un contre-plan plus restrictif.

WALL STREET

Après avoir vécu sa pire semaine depuis la fin octobre, la Bourse de New York est repartie de l'avant lundi au cours d'une séance moins volatile, marquée par un reflux de la vague de spéculation observée la semaine dernière sur GameStop et d'autres petites valeurs ciblées par les fonds vendeurs à découvert. La spéculation s'est déplacée sur les matières premières, faisant bondir l'argent de près de 10%. Cette semaine sera à nouveau chargée en résultats de sociétés, avec environ 110 membres du S&P 500 au rendez-vous, dont Alphabet et Amazon. Les derniers chiffres d'activité manufacturière aux Etats-Unis ont bien résisté en janvier, malgré l'épidémie de coronavirus, qui semble ralentir depuis une semaine outre-Atlantique.

A la clôture, le Dow Jones a repris 0,76% à 30.211 points (après -2% vendredi), alors que l'indice large S&P 500 a regagné 1,61% à 3.773 pts (-1,9% vendredi), et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, rebondit de 2,55% à 13.403 pts (-2% vendredi).

ECO ET DEVISES

L 'inflation accélèrerait enfin un peu en janvier. Selon les données provisoires de l'Insee, les prix à la consommation augmenteraient de 0,6% sur la période après avoir été stables le mois précédent. Le consensus était positionné à +0,4%. Cette hausse de l'inflation résulterait d'une accélération des prix des services et de ceux du tabac et d'un sursaut des prix des produits manufacturés, en lien avec le décalage des soldes d'hiver. La baisse des prix de l'énergie s'atténuerait dans le sillage de ceux des produits pétroliers. Les prix de l'alimentation progresseraient, sur un an, au même rythme que le mois dernier, détaille l'Insee. Sur un mois, les prix à la consommation augmenteraient de 0,2%, comme en décembre.

Europe :
- PIB préliminaire italien. (10h00)
- PIB européen préliminaire. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.850$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2072$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,94$.

VALEURS EN HAUSSE

Atos (+3,30% à 67,52 Euros) a décidé à l'unanimité de ne pas poursuivre une éventuelle transaction avec DXC Technology. La bourse avait réagi négativement le mois dernier à ces ambitions de croissance externe, en estimant que DXC est une société avec une croissance organique en déclin exposée aux infrastructures, et que l'opération impliquait une prime de contrôle importante. Atos a multiplié ces derniers mois les opérations de rachat dans les secteurs tels que la cybersécurité, l'intelligence artificielle et le conseil numérique. Mais ces transactions étaient de taille relativement modeste. La plus importante acquisition de l'histoire d'Atos a été réalisée en 2018 avec la reprise de Syntel pour 3,4 milliards de dollars...

Novacyt (+6,80% à 10,08 Euros) lance une gamme innovante de tests (sous la marque SNPsig) pour aider au diagnostic des nouveaux variants du virus du SARS-CoV-2. La gamme actuelle de produits Covid-19 d'amplification en chaîne par polymérase (PCR) de Novacyt reste très fiable dans la détection de toutes les souches connues du SARS-CoV-2, et le lancement de la nouvelle gamme SNPsig "complète et élargit l'offre du groupe pour répondre à l'évolution rapide des besoins de génotypage des variants par PCR".

VALEURS EN BAISSE

Bonduelle (-0,25% à 20,40 Euros) : Le chiffre d'affaires du 1er semestre de l'exercice 2020-2021 s'établit à 1.441,5 millions d'euros stable à -0,1% en données publiées et en progression de +3,9% en données comparables. Les effets de changes sont fortement pénalisant, en lien avec un renforcement de l'euro notamment contre le rouble russe et les dollars américain et canadien. Aucune évolution de périmètre n'est intervenue sur la période. Le chiffre d'affaires du 2ème trimestre affiche une variation de +0,4% en données publiées et +5,8% en données comparables avec une contribution positive des trois technologies sur la période à périmètre et changes constants.

Carmila (-0,50% à 11,20 Euros) : Sur les 129 sites en France, la fermeture concerne 35 centres commerciaux répartis sur le territoire. Conformément au décret, seuls sont ouverts sur ces 35 sites l'hypermarché Carrefour, les pharmacies et les commerces alimentaires. Les enseignes fermées sur ces 35 sites représentent, à date, 58% du GRI en France et 37% du GRI total (France, Espagne, Italie).

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Cast, We.Connect.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg est à l'achat sur LVMH avec un cours cible de 575 euros.

Goldman Sachs est à l'achat sur Stellantis.

Morgan Stanley repasse à 'surpondérer' sur Airbus en ciblant un cours de 112 euros.

INFOS MARCHES

Safran : conversion d'actions de préférence le 13 février.

BREF

Ucar : se veut rassurant suite à la cyberattaque.

Adeunis : retenu par Eritherm pour ses solutions IoT.

Visiativ et Esker s'associent pour moderniser la fonction finance.

Pharmagest : un service de RDV vaccination pour ses clients pharmaciens.

Delta Plus Group s'implante en Allemagne en acquérant Artex.

L'Oréal a finalisé l'acquisition de Takami.

Europlasma : redémarrage de l'usine Inertam.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.