Ouverture Paris : le CAC40 hésite en début de séance

Ouverture Paris : le CAC40 hésite en début de séance
bourse

Boursier.com, publié le mercredi 19 août 2020 à 09h30

LA TENDANCE

A l'image des précédents débuts de séances de la semaine, le CAC40 se montre particulièrement hésitant, évoluant dans le rouge avant de franchir le niveau d'équilibre et de se positionner autour de 4.950 points.

Il n'en demeure pas moins qu'à ce stade, le CAC40 s'avère incapable de se repositionner durablement en direction des 5.000 points, par manque de catalyseur à la hausse. Peu d'initiatives durant cette période estivale où les volumes sont restreints et surtout en raison des incertitudes sanitaires indécises et des perspectives économiques qui en découlent.

Le nombre de morts de la Covid-19 dépasse désormais le chiffre des 781.000 à travers le monde dont 171.000 aux Etats-Unis et quasiment 110.000 aux Etats-Unis. En France, où le nombre de nouveaux cas détectés est toujours très important, du niveau du mois d'avril, le nombre d'hospitalisations en réanimation a de nouveau baissé hier (-4) et le nombre de décès demeure faible (17 hier).

Par ailleurs, les tensions sino-américaines demeurent source de craintes sur les marchés, après le report des discussions entre Américains et Chinois. Peter Navarro, conseiller au Commerce de Donald Trump, a voulu tout de même assurer que l'accord commercial de 'phase 1' entre les deux pays restait valable.

Il n'en demeure pas moins que Donald Trump a lui-même remis une pièce dans le "jukebox" en déclarant mardi qu'Oracle Corp était capable d'acquérir les opérations de TikTok aux Etats-Unis, alors que des personnes au fait de la question ont rapporté que la compagnie avait entrepris des discussions avec ByteDance, le propriétaire chinois de l'application. Microsoft, était plus tôt ce mois-ci considéré comme le favori pour conclure un accord alors que Twitter a aussi approché ByteDance.

WALL STREET

Wall Street s'affiche en ordre dispersé ce mardi... Le DJIA marque une pause, cédant 0,25% à 27.778 pts alors que le S&P500 prend 0,23% à 3.389 pts. Le Nasdaq expérimente de nouvelles hauteurs à 11.210 pts, sur un gain de 0,73%. Hier soir, l'indice phare technologique avait déjà grimpé de 1% à un plus haut historique, à 11.130 pts. Ce mardi, les marchés, anxieux, ne profitent pas vraiment des bons chiffres des détaillants Walmart et Home Depot, pas plus d'ailleurs que des solides statistiques du logement aux USA. Ils temporisent, dans l'attente notamment du compte rendu de la réunion monétaire de juillet de la Réserve fédérale, qui sera révélé demain.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Mises en chantier de logements et permis de construire. (14h30)

Europe :
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.998$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1893$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 45,17$.

VALEURS EN HAUSSE

CIS (+1,91% à 10,65 Euros) : étend ses positions dans les secteurs pétrolier et minier en remportant de nouveaux contrats en Algérie et en Russie. En Algérie, où le Groupe CIS est présent depuis près de 15 ans, sa filiale locale a remporté de nouveaux contrats portant sur la gestion hôtelière de deux bases-vie situées dans le Sud algérien. CIS assurera, pour une durée de 3 ans, les services de restauration et d'hôtellerie pour plus de 1.000 personnes. En Russie, où le Groupe opère depuis près de 30 ans, la filiale locale de CIS vient de remporter un appel d'offres auprès d'un des plus grands groupes miniers aurifères russes d'une importante mine d'or située dans l'Extrême-Orient russe. CIS assurera tous les services de restauration et d'hôtellerie de la base-vie pour 600 personnes ainsi que la maintenance technique des installations pour une durée de 3 ans.

VALEURS EN BAISSE

LVMH (-0,52% à 384,05 Euros) : La holding familiale de Bernard Arnault devrait concrétiser "début septembre" la prise de plus d'un quart du capital de la holding personnelle d'Arnaud Lagardère, une opération renforçant les liens entre le PDG du géant français du luxe LVMH et le gérant du groupe d'édition, de médias et de boutiques d'aéroport, dont la gestion est contestée par une partie des actionnaires, notamment Vivendi et le fonds activiste Amber Capital. "Le conseil d'administration de Financière Agache (filiale de Groupe Arnault) s'est réuni pour approuver l'investissement au sein de Lagardère Capital & Management annoncé le 25 mai 2020", est-il précisé dans un communiqué publié mercredi.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

-

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Cellectis : Citigroup relève son objectif de cours à 32 dollars contre 15 dollars.

JC Decaux : Berenberg abaisse son objectif de cours à 20 euros contre 23 euros.

INFOS MARCHES

Adocia : obtient un PGE de 7 ME.

EN BREF

Kerlink : Microlink va distribuer LoRaWan en Colombie et au Pérou.

Europlasma : succès du redémarrage d'Inertam.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.