Ouverture Paris : le CAC40 limite la casse

Ouverture Paris : le CAC40 limite la casse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 25 avril 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le risque inflationniste a resurgi hier à Wall Street avec le franchissement en séance du niveau symbolique des 3% sur les obligations souveraines à 10 ans américaines. Les investisseurs peuvent redouter que la Fed opte finalement pour 4 hausses de taux et non 3 en 2018. Ce scénario a refait plonger les indices américains hier, entraînant leurs homologues européens ce matin, dont le CAC40 à l'ouverture (-0,55%). L'indice parisien limite finalement la casse, ne reculant que de 0,15% à 5.435 points peu avant 9h30, s'approchant de l'équilibre. Loin de la chute de près de 2% à New York. Le CAC40 affiche un gain de 2,50% sur la séquence de six séances consécutives de hausse achevée hier et a repris 7,50% depuis son plus bas 2018 du 26 mars.

WALL STREET

La Bourse de New York a accéléré son recul, mardi, enchaînant une quatrième séance de baisse consécutive. Les principaux indices ont abandonné en séance plus de 2% avant de se reprendre légèrement à la clôture, avec des reculs de l'ordre de 1,7%. La hausse des taux d'intérêts et la chute des "technos", notamment Alphabet (maison mère de Google) ont plombé le moral des investisseurs. Le rendement de l'emprunt d'Etat américain à 10 ans a atteint en séance le seuil psychologique des 3%, au-delà duquel les analystes estiment que les marchés d'actions seront pénalisés. A la clôture, le Dow Jones a cédé 1,74% à 24.024 points, après une chute de 2,5% en séance jusqu'à 23.828 pts. L'indice large S&P 500 a fini en recul de 1,34% à 2.634 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a cédé 1,7% à 7.007 pts.

ECO ET DEVISES

A suivre, aux Etats-Unis, le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques. (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2211 ce matin. Le baril de Brent se négocie 73,84$. L'once d'or se traite 1.324$.

VALEURS EN HAUSSE

*STMicroelectronics (+4,80% à 18,50 Euros) : annonce la publication de ses résultats financiers du premier trimestre 2018, clos le 31 mars 2018. Le chiffre d'affaires net du premier trimestre s'élève à 2,23 milliards de dollars, la marge brute à 39,9% et le résultat net à 239 millions de dollars, soit 0,26 dollar par action diluée.

*Kering (+6,90% à 468,40 Euros) : dévoile un chiffre d'affaires du Groupe affiche une croissance remarquable, à +27,1% en données publiées et à +36,5% en comparable, atteignant 3 107,8 millions d'euros. Cette forte progression, enregistrée dans un contexte de marché favorable, est équilibrée sur l'ensemble des canaux de distribution.

*Bic (+3,60% à 82,50 Euros) : Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2018 s'est élevé à 415,4 millions d'euros, en baisse de -12,2% en publié et de 1,5% à base comparable. L'impact défavorable de la variation des devises (-9,2 %) s'explique principalement par la dépréciation du dollar américain et du réal brésilien par rapport à l'euro. Le taux de marge brute du premier trimestre 2018 s'est établi à 53,8%, comparé à 52,8% au premier trimestre 2017. Le résultat d'exploitation normalisé du premier trimestre 2018 était de 69,6 ME, contre 81,1 ME un an plus tôt. Le résultat net part du groupe s'est élevé à 48,6 ME, en baisse de 1,9% en publié.

VALEURS EN BAISSE

* Air Liquide (-0,60% à 105,35 Euros) : dévoile un chiffre d'affaires du 1er trimestre s'élèvant à 5,01 Milliard d'Euros, soit une progression de +6,0 % en données comparables. Ce niveau de croissance fait suite à une progression des ventes déjà solide au 4ème trimestre 2017 (+4,5 %). En variation publiée, le chiffre d'affaires du Groupe est en retrait de -3,2 % par rapport au 1er trimestre 2017 en raison d'un fort effet de change négatif (-8,2%), d'un effet de périmètre (-0,7 %) et d'un impact légèrement négatif de l'énergie (-0,3 %).

*Dassault Systèmes (-3% à 105,45 Euros) : le BNPA IFRS dilué est en hausse de 18% à 0,39 euro et de 33% à taux de change constants. Le BNPA IAS 18 non-IFRS dilué s'établit à 0,59 euro, en hausse de 11% et de 26% à taux de change constants.

*Casino (-0,40% à 41,86 Euros) : L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé de "stable" à "négative" la perspective de ses notes de crédit BB+ (long terme)/B (court terme) sur le distributeur . "La révision de perspective reflète le niveau d'endettement élevé de Casino, dont le taux d'endettement demeure plus élevé que nous ne l'attendions pour la deuxième année consécutive", explique S&P qui précise que l'augmentation de la dette résulte principalement d'un besoin de fonds de roulement, de nouvelles charges de restructuration et d'investissements financiers.

*Solocal Group (-8,50% à 1,07 Euro) : Au 1er trimestre 2018, le groupe enregistre un chiffre d'affaires total de 168 millions d'euros, en recul de -4% par référence au 1er trimestre 2017 (176 ME). Solocal Group confirme pour 2018 la perspective de stabilisation de son Ebitda récurrent.

*CGG (-1,10% à 1,87 Euro) annonce l'émission d'Obligations Senior de Premier Rang Garanties venant à échéance en 2023, par sa filiale indirecte détenue à 100% CGG Holding (U.S.) Inc., d'un montant nominal total de 300 millions de dollars portant intérêt au taux de 9,000% et d'un montant nominal total de 280 millions d'euros portant intérêt au taux de 7,875%.

*Tarket (-13,30% à 21,80 Euros) : dévoile un EBITDA ajusté en retrait à 30 ME contre 52 ME au T1 2017, pénalisé par le prix des matières premières, le ralentissement de l'activité en EMEA et en Amérique du Nord, ainsi que par les taux de change.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU