Ouverture Paris : le CAC40 passe sous les 4.400 points

Ouverture Paris : le CAC40 passe sous les 4.400 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 13 mai 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 fait une incursion sous les 4.400 points ce matin reculant de 2% à 4.385 points. Les investisseurs font face à un regain d'inquiétude lié à la pandémie de coronavirus qui menace de reprendre de l'élan avec la fin progressive des mesures de confinement. Et ce alors qu'on approche les 300.000 décès liés au virus à travers le monde.

Une nouvelle flambée épidémique viendrait mettre un nouveau coup d'arrêt à l'économie. Des craintes légitimes alors que les principaux pays occidentaux, les plus touchés par le virus, ont tous entamé un déconfinement progressif. Ce dernier avait déjà largement été anticipé sur les marchés actions. En Chine, sept nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été confirmés mercredi et la ville de Jilin, où ont été signalés six nouveaux cas, a décidé d'imposer de nouvelles restrictions de déplacement.

A suivre à la mi-journée, l'intervention du président de la Réserve fédérale Jerome Powell qui s'exprimera sur les problèmes économiques actuels et pourrait alimenter le débat sur la perspective de taux d'intérêts négatifs aux Etats-Unis.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette baisse mardi soir après un avertissement du Dr Anthony Fauci, le principal conseiller santé de la Maison Blanche, contre les conséquences "très graves" en cas de déconfinement trop hâtif face au Covid-19. L'immunologue réputé rejoint ainsi de nombreux membres de la Réserve fédérale, qui ont eux aussi multiplié ces derniers jours les messages de prudence face aux risques encourus en cas de 2e vague de pandémie de coronavirus. De son côté, Donald Trump continue de multiplier les encouragements à une réouverture de l'économie américaine.

Les indices ont creusé leurs pertes pendant la dernière heure de cotation, l'indice Dow Jones cédant en clôture 1,89% à 23.764 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 2,05% à 2.870 pts. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a perdu 2,07% à 9.002 pts, mettant fin à 6 séances de hausse consécutive.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice des prix à la production. (14h30)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- PIB britannique. (10h30)
- Production industrielle européenne. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.704$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0855$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 29,45$.

VALEURS EN HAUSSE

OL Groupe (+0,10% à 2,10 Euros) : Au 30 avril 2020, OL Groupe disposait d'une trésorerie de 60 ME (plus une réserve de tirage RCF de 30 ME), soit une trésorerie globale disponible de 90 ME. Au cours du 4e trimestre de l'exercice (du 1er avril au 30 juin 2020), les activités de billetterie, de droits TV/marketing (hormis reliquats et impact éventuel lié à la répartition définitive de l'accord LFP/Canal+ qui devrait être validée dans les prochaines semaines) et d'events, ne devraient pas enregistrer de revenus courants. L'impact de l'absence de ces revenus d'ici au 30 juin 2020, est estimé à 50 ME environ (hors trading et sur la base d'une place de 7ème du Championnat de Ligue 1).

Virbac (+7,20% à 179 Euros) : a signé un accord avec MSD Santé Animale, une division de l'Américain Merck & Co., Inc., en vue de la cession de produits vétérinaires, actuellement commercialisés par Virbac aux États-Unis sous la marque Sentinel, pour un prix total de 400 millions de dollars en numéraire.

VALEURS EN BAISSE

Renault (-2,20% à 16,78 Euros) : Nissan se prépare à trancher dans le vif. Le partenaire de Renault chercherait à réduire ses coûts fixes de 300 milliards de yens par an, soit environ 2,6 milliards d'euros, dans le cadre d'un plan de restructuration triennal qui devrait être dévoilé le 28 mai. Citant des sources anonymes, 'Bloomberg' précise que les baisses de coûts concerneraient des domaines tels que le marketing et la recherche alors que la marque Datsun, destinée aux économies en développement, devrait être démantelée progressivement. Une ligne de production supplémentaire devrait également être fermée alors que le constructeur nippon souhaiterait se concentrer sur ses principaux marchés que sont les États-Unis, le Japon et la Chine.

L'Oréal (-0,40% à 252,30 Euros) a décidé de renoncer à la hausse prévue de 10,4 % du dividende, et de proposer en conséquence à l'Assemblée Générale un dividende de 3,85 euros, identique à celui versé en 2019. Le Conseil a également décidé de renoncer sur l'ensemble de l'année 2020 à des opérations de rachat d'actions qui s'étaient élevées à 750 millions d'euros en 2019.

Eiffage (-1,30% à 73,04 Euros) a réalisé, au 1er trimestre 2020, un chiffre d'affaires consolidé de 3,7 milliards d'euros, en baisse de 4,3% par rapport au 1er trimestre 2019 (-5,3% pcc). La croissance enregistrée au cours des deux premiers mois de l'année a laissé place à "une chute brutale d'activité dès la mi-mars", à la suite des mesures mises en place pour limiter la propagation du virus Covid-19.

JCDecaux (-4,80% à 19,03 Euros) : Le chiffre d'affaires ajusté du groupe pour le premier trimestre 2020 est en baisse de -13,9 % à 723,6 millions d'euros, comparé à 840 millions d'euros au premier trimestre 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Ober, SII, Qwamplify, ESI, Bilendi, Keyrus, Sidetrade, Dalet, Metabolic Explorer, PCAS, Lacroix Group, Actia, Rothschild et Co, Vente-unique.com.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

- Morgan Stanley passe à 'surpondérer' sur Engie mais abaisse son objectif de cours de 14 à 12 euros.

- HSBC revalorise Iliad de 155 à 170 euros.

- HSBC ramène la mire sur Valeo de 32,5 à 20 euros.

- HSBC ne vise plus que 36 euros sur la Scor contre 45 euros précédemment.

- Jefferies réduit objectif de cours sur la Scor de 37,5 à 26,50 euros.

- Citigroup rehausse sa cible sur JC Decaux de 18,5 à 20,5 euros.

INFOS MARCHES

Safran : succès de son offre d'OCEANE.

Legrand émet 600 ME d'obligations à 0,75%.

EN BREF

JCDecaux : contrat à Bogota.

Eurobio Scientific : son test propriétaire PCR "confirmé" dans la lutte contre le Covid-19.

Enertime crée Energie Circulaire, filiale à 90%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.