Ouverture Paris : le CAC40 plafonne sur des plus hauts de plus de 4 mois

Ouverture Paris : le CAC40 plafonne sur des plus hauts de plus de 4 mois©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 février 2019 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 teste de nouveau ses plus hauts de plus de 4 mois, au-dessus des 5.200 points ce matin à l'approche de 9h30, progressant de 0,15%. La pause que marquent les investisseurs ne prend pas la forme des prises de bénéfices. Néanmoins, les investisseurs semblent avoir besoin de souffler, après le rallye qui a ramené l'indice parisien sur un niveau pas vu depuis octobre 2018 et qui l'a vu reprendre plus de 14% depuis son point bas du 27 décembre dernier en séance.

Le "stand-by" actuel est dicté par l'attente d'une sortie par le haut de l'affrontement commercial USA-Chine, que les investisseurs semblent avoir intégré dans les cours récemment... En attendant, des statistiques moroses aux Etats-Unis, avec une baisse inattendue des commandes de biens d'équipement en décembre et la contraction en février de l'indice "Philly Fed" pour la première fois en trois ans, ont ouvert la voie à des prises de bénéfices aux indices américains.

Si la montagne devait finalement accoucher d'une souris, entre la Chine et les Etats-Unis, les prises de bénéfices pourraient prendre une ampleur plus importantes dans les prochaines séances, mais certaines sources d'information assurent que les grandes lignes, de ce qui pourrait devenir un accord commercial, commencent à émerger des discussions en cours depuis plusieurs semaines... A suivre donc! Il faudra guetter les tweets de Donald Trump!

WALL STREET

La Bourse américaine a fini en baisse jeudi, les investisseurs s'inquiétant d'un ralentissement conjoncturel à la lecture des dernières statistiques économiques outre-Atlantique. Les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis se poursuivent dans un climat constructif, mais aucune percée significative n'a encore été communiquée. Les cours du pétrole ont cédé du terrain après l'annonce d'une hausse des stocks ainsi que d'une production record aux Etats-Unis en janvier.

A la clôture, l'indice Dow Jones a reculé de 0,4% à 25.850 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,35% à 2.774 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,39% à 7.459 pts.

ECO ET DEVISES

Europe :
- Indice Ifo du climat des affaires en Allemagne. (10h00)
- Indice final des prix à la consommation en Europe. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1345$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,17$. L'once d'or se traite 1.331$.

VALEURS EN HAUSSE

Sopra Steria (+11,20% à 100,90 Euros) Le résultat opérationnel a été de 226,6 ME après prise en compte de -34,2 ME d'autres produits et charges opérationnels (-25,1 ME en 2017) comprenant notamment 30 ME de charges de réorganisation et de restructuration. La charge d'impôt s'est élevée à 82 ME contre 73,9 ME en 2017, faisant apparaître un taux d'imposition Groupe de 39,6 % du fait de la prise en compte d'éléments non récurrents pour environ 15 ME. La quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (Axway) a représenté 3,6 ME sur l'exercice (1,7 ME en 2017). Après prise en compte des intérêts minoritaires pour 3,6 ME, le résultat net part du Groupe a atteint 125,1 ME (172,5 ME en 2017). Le résultat de base par action s'est établi à 6,20 euros contre 8,53 euros l'année précédente.

Thales (+0,50% à 107,50 Euros) annonce la signature d'un accord définitif avec Entrust Datacard, un des leaders des solutions d'identification et des transactions sécurisées, pour la cession de son activité de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Module), qui opère de façon autonome et séparée depuis janvier 2019 sous la marque "nCipher Security".

Valeo (+3,80% à 29,01 Euros) : a annoncé jeudi soir des résultats 2018 pénalisés par l'impact des nouvelles normes d'homologation WLTP et du ralentissement du marché automobile chinois mais conformes aux objectifs révisés qu'il s'était fixés en octobre, et le groupe communiquera ses nouveaux objectifs de moyen terme lors d'une journée investisseurs d'ici la fin de l'année.

Europcar (+1,45% à 1,05 Euro) : a annoncé jeudi un résultat net annuel de 139 millions d'euros, en hausse de 128% par rapport à 2017, et a dit viser un chiffre d'affaires d'au moins trois milliards d'euros en 2019 et atteindre ainsi l'objectif 2020 avec un an d'avance.

Edenred (+2,85% à 38,90 Euros) publie une hausse de 7,3% de son bénéfice d'exploitation (EBIT) à 461 millions d'euros en 2018, un chiffre en ligne avec ses objectifs, et a dit aborder 2019 avec confiance.

VALEURS EN BAISSE

Gaumont (-3% à 114,50 Euros) : Le résultat net part du groupe de Gaumont est une perte de -8,8 ME en 2018 contre un bénéfice de 123 ME en 2017. Les résultats annuels 2017 et 2018 ne sont cependant pas comparables... En effet, le résultat 2017 incluait la plus-value réalisée sur la cession de la participation minoritaire de 34% dans Les Cinémas Pathé Gaumont pour 143,9 ME, ainsi qu'une contribution de cette activité aux résultats de Gaumont jusqu'à la date de cession de 8,4 ME.

Thermador (-2,10% à 47,40 Euros) : Le résultat net part du groupe est en hausse de +3,3% à périmètre constant. Il s'établit à 27,1 ME (26,24 ME en 2017). En données publiées, le résultat net ressort à 29,14 ME pour +11,1% de croissance.

Saint-Gobain (-2,20% à 32,23 Euros) : Le résultat d'exploitation à données comparables progresse de de +7,2% au second semestre, soit un rythme supérieur au premier semestre. Sur l'année, la croissance du résultat d'exploitation est de +4,5% à 3,1 Milliard d'Euros. Le résultat net courant gagne 6% à 1,7 Milliard d'Euros.

ANALYSTES

JP Morgan est à surpondérer sur Spie avec un objectif de cours ajusté en baisse à 16,50 euros.

Cowen conseille STM à surperformance en ciblant un cours de 18,50 euros.

Goldman Sachs repasse à 'neutre' sur EDF avec un cours cible ajusté en baisse à 14,10 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.