Ouverture Paris : le CAC40 renonce aux 5.000 points

Ouverture Paris : le CAC40 renonce aux 5.000 points
bourse

Boursier.com, publié le mardi 13 octobre 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Au bout de sept hausses lors des huit dernières séances, le CAC40 débute finalement dans le rouge et ce de façon plus prononcée au fil des minutes : l'indice parisien recule ainsi de 0,60% à 4.950 points à 9h30. Les investisseurs ont sans doute besoin de reprendre leur souffle et d'envisager de réels catalyseurs pour poursuivre le mouvement haussier.

A Wall Street, hier soir, Apple et Amazon ont de nouveau été sous le feu des projecteurs, avec de vives progressions, de même que d'autres titres des GAFAM. Mais pas de quoi entraîner le CAC40 outre mesure ce matin!

Les marchés d'actions ont été portés, ces dernières séances, par l'optimisme autour de nouvelles mesures de relance aux Etats-Unis et les négociations autour du 2ème plan de relance mais le début de la saison des résultats d'entreprises et la dégradation continue de la situation sanitaire en Europe entraînent une certaine prudence.

En outre, l'annonce par Johnson & Johnson de l'interruption des essais cliniques de son vaccin potentiel contre le COVID-19 à cause d'une maladie non expliquée contractée par l'un des participants n'est pas de nature à rassurer les investisseurs!

WALL STREET

La Bourse de New York a progressé lundi, soutenue par les grandes valeurs technologiques, malgré le peu de progrès entre la Maison Blanche et le Congrès en vue de l'adoption d'un nouveau plan de soutien à l'économie américaine, à l'approche des élections du 3 novembre. Les investisseurs se préparent aussi à la saison des résultats d'entreprises du 3e trimestre. Le coup d'envoi sera donné cette semaine par les grandes banques américaines, dont Citigroup (+2,1%) et JP Morgan Chase (+1,2%), ainsi que d'autres sociétés du S&P 500 comme Delta Air Lines (-0,5%), Johnson & Johnson (+0,58%) ou encore Honeywell (+0,56%).

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,88% à 28.837 points, tandis que l'indice large S&P 500 prend 1,64% à 3.534 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, bondit de 2,56% à 11.876 pts. La semaine dernière, les trois indices avaient nettement progressé, respectivement de 3,2%, de 3,8% et de 4,5% pour le Nasdaq.

ECO ET DEVISES

L'inflation en Allemagne a reculé plus que prévu en septembre, confirment les chiffres définitifs publiés mardi par Destatis, l'institut fédéral de la statistique. Les prix à la consommation calculés aux normes européennes (IPCH) ont baissé de 0,4% par rapport au mois d'août ainsi qu'en rythme annuel, conformément à une première estimation. L'inflation allemande s'éloigne ainsi encore davantage de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d'une hausse des prix légèrement inférieure à 2% par an.

Etats-Unis :
- Indice des prix à la consommation aux Etats-Unis. (14h30)
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

Europe :
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h00)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.914$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1795$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 42,09$.

VALEURS EN HAUSSE

Unibail-Rodamco-Westfield (+2,80% à 35,60 Euros) a conclu un accord avec un consortium d'investisseurs institutionnels français (Primonial REIM, La Française et EDF Invest) pour la vente de l'immeuble de bureaux SHiFT, siège de Nestlé. Le Prix de Cession de 620 ME représente une prime par rapport à la valeur comptable au 30 juin 2020.

Sanofi (+0,65% à 87,05 Euros) : un essai pivot de phase III consacré à Dupixent (dupilumab) a atteint ses critères d'évaluation primaire et secondaire chez des enfants âgés de 6 à 11 ans souffrant d'asthme modéré à sévère. Dans une large population de patients atteints d'asthme porteur d'une signature inflammatoire de type 2, défini par des taux élevés d'éosinophiles ou une fraction de monoxyde d'azote expiré (FeNO) élevée, en particulier avec un phénotype éosinophilique, Dupixent en association avec un traitement standard a significativement réduit le nombre de crises d'asthme (exacerbations) et amélioré la fonction respiratoire dès la deuxième semaine suivant l'administration de première dose, comparativement au traitement standard seul.

VALEURS EN BAISSE

Airbus (-4% à 63,38 Euros) J.P. Morgan a dégradé sa recommandation sur le titre, à "sous-performer" contre "neutre".

Vinci (-1,10% à 74,08 Euros) : le trafic passagers au 3e trimestre affiche ainsi un recul de 79,1 % par rapport au 3e trimestre 2019, avec un total de 15 millions de passagers accueillis dans les 45 aéroports du réseau Vinci Airports. En cumul depuis le début de l'année, il recule de 67,9 % par rapport à la période comparable de 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Europlasma, Ekinops, Energisme, Upergy

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Bernstein débute le suivi de Danone à 'sous-performance' en ciblant 53 euros. Bernstein est à 'surperformance' sur L'Oréal en ciblant 340 euros.

Jefferies repasse de 'sous-performance' à 'conserver' sur TechnipFMC avec une cible qui remonte de 5 à 6 euros et est à l'achat sur Worldline avec un objectif relevé de 92 à 110 euros.

JP Morgan passe de neutre à sous-performance sur Airbus. AlphaValue accumule Nexans avec un cours cible ajusté en baisse à 52,70 euros.

INFOS MARCHES

Abivax émet 15 ME auprès de Kreos Capital.

EN BREF

Genomic Vision signe un accord de distribution pour des tests de diagnostic rapide de la Covid-19.

EOS imaging : Première installation EOSedge en Australie.

OSE Immunotherapeutics : brevet européen pour FR104.

Roctool équipe PSB Industries.

Focus Home Interactive annonce sa collaboration avec Douze-Dixièmes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.