Ouverture Paris : le CAC40 replonge sous les 5.500 points

Ouverture Paris : le CAC40 replonge sous les 5.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 29 janvier 2021 à 09h30

LA TENDANCE

Le début de séance s'avère bien difficile pour le CAC40 qui a débuté sur un recul prononcé de -1,61% et qui cède encore 1,20% à l'approche de 9h30, se retrouvant à 5.440 points.

La déstabilisation des marchés par les actionnaires individuels activistes s'est poursuivie à Wall Street, continuant à semer la panique parmi les vendeurs à découvert et par effet domino à favoriser les valeurs refuges. Le phénomène a été assez réduit à Paris. On a pu le constater mercredi sur 2 foncières et sur Nokia. Certains observateurs craignent que les vendeurs à découvert ne soient obligés de céder des titres détenus en propre pour faire face aux pertes enregistrées lors de leurs opérations de "short".

Côté macroéconomie, en France, on a pris connaissance d'un PIB national qui a chuté de 8,3% en 2020 et de 1,3% au quatrième trimestre. Et les perspectives concernant le 1er trimestre 2021 ne s'annoncent pas idylliques puisque le Président de la République doit annoncer, dimanche ou lundi, un nouveau reconfinement. Le tout alors que la polémique sur la pénurie de vaccins contre la COVID-19 a débuté. Les perspectives de rebond de l'économie en 2021 se voient entravées!

WALL STREET

Après avoir subi mercredi, sa pire séance depuis fin octobre, la Bourse de New York a rebondi jeudi même si les gains ont en partie fondu en fin de séance. Les marchés ont réagi diversement aux résultats meilleurs que prévu pour Apple et Facebook, mais un peu décevants pour Tesla et McDonald's. La spéculation est un peu retombée autour des valeurs ciblées par les vendeurs à découvert, GameStop rechutant de 44% et AMC Entertainment perdant 56%! Les investisseurs ont en outre soupesé les commentaires prudents de Jerome Powell, le patron de la Fed, mercredi soir, sur la reprise économique, ainsi que l'annonce d'un rebond moins important que prévu de la croissance aux Etats-Unis au 4e trimestre, sur fond de résurgence du coronavirus.

A la clôture, le Dow Jones a regagné 0,99% à 30.603 points (après -2,05% mercredi), alors que l'indice large S&P 500 a repris 0,98% à 3.787 pts (-2,57% mercredi), et que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, rebondit de 0,5% à 13.337 pts (-2,6% mercredi) malgré un gain de 1,5% en séance.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice du coût de l'emploi. (14h30)
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)
- Indice révisé du sentiment des consommateurs mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Indice flash des prix à la consommation en Espagne. (09h00)
- PIB flash en Espagne. (09h00)
- Chiffres de l'emploi en Allemagne. (09h55)

L'once de métal jaune s'échange à 1.862$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2103$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,51$.

VALEURS EN HAUSSE

Kaufman et Broad (+5,50% à 37,25 Euros) : Le résultat opérationnel courant s'établit à 80,1 ME (143,4 ME en 2019). Le taux d'EBIT s'élève à 6,9% (9,7% en 2019). Le résultat net de l'ensemble consolidé s'élève à 56,5ME sur l'ensemble de l'année (95,5 ME en 2019). Les participations ne donnant pas le contrôle s'élèvent à 16,4 ME (17,6 ME en 2019). Le résultat net - part du groupe ressort à 40,1 ME (77,9 ME en 2019).

Wavestone (+0,80% à 30,20 Euros) : Au 3ème trimestre de son exercice 2020/21, Wavestone a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 111,8 ME, supérieur à l'estimation formulée début décembre et quasi-stable par rapport au 3ème trimestre 2019/20 à -1%. L'activité du 3ème trimestre au-delà des attentes et la bonne orientation du début d'année 2021 conduisent Wavestone à relever son objectif de chiffre d'affaires annuel, désormais attendu aux alentours de 410 ME contre plus de 400 ME précédemment.

Mersen (+1,40% à 24,85 Euros) annonce un chiffre d'affaires consolidé pour l'année 2020 de 847 millions d'euros, en retrait organique de 11,4% (vs -12 à -14% attendu).

JCDecaux (+0,40% à 16,22 Euros) : Le chiffre d'affaires ajusté pour l'année 2020 est en baisse de -40,6% à 2.311,8 ME, comparé à 3.890,2 ME en 2019. Le chiffre d'affaires publicitaire organique ajusté, hors ventes, locations et contrats d'entretien de mobilier urbain et de supports publicitaires, est en baisse de -39,5% en 2020. Le chiffre d'affaires ajusté pour le quatrième trimestre 2020 est en baisse de -38% à 695,1 ME, comparé à 1.122 ME au quatrième trimestre 2019. En excluant l'impact négatif lié à la variation des taux de change et l'effet négatif des variations de périmètre, le chiffre d'affaires ajusté est en baisse de -33,9%.

VALEURS EN BAISSE

SMCP (-2,50% à 4,11 Euros) : Pour le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires consolidé a atteint 251,9 ME, en recul de -19,4% en organique, notamment impacté par de nouvelles fermetures de magasins en novembre et en décembre en Europe. En données publiées, le chiffre d'affaires a baissé de -20,5%.

Manitou (-1,30% à 26,30 Euros) : Au 4e trimestre 2020, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 432 millions d'euros, en repli de -13% par rapport au 4e trimestre 2019 (494 ME). Pour l'ensemble de l'année 2020, Manitou enregistre un chiffre d'affaires de 1,585 milliard d'euros. Il recule de -24 % par rapport à 2019 (2,094 MdsE).

Orange (-0,80% à 9,73 Euros) met fin aux discussions sur un accord de partage de réseau mobile avec Free. A l'issue des enchères 5G qui se sont déroulées en octobre dernier, Orange et Free (Groupe Iliad) ont engagé des discussions dans la perspective de trouver un accord de partage de réseau mobile. Constatant "une divergence de stratégie de déploiement", Orange a décidé de mettre fin aux discussions.

Elis (-2,60% à 12,02 Euros) fait état d'un chiffre d'affaires 2020 affecté par la pandémie, en baisse de 14,5% à 2,806 MdsE, dont -13,3% en organique, après un recul organique de 13,3% également pour le quatrième trimestre.

Maisons du Monde (-1,75% à 14,52 Euros) fait état de ventes solides au second semestre à 693 ME, soit +4,8% par rapport à l'année précédente et +3% à périmètre comparable. Le chiffre d'affaires de l'année 2020 est supérieur aux attentes à 1.182 ME, -3,5% par rapport à l'exercice précédent et -6,6% à périmètre comparable. Grâce à la solide performance du troisième trimestre 2020, à la forte activité commerciale en octobre et décembre et à une gestion efficace des coûts tout au long de l'année, la baisse de l'EBITDA de l'année 2020 devrait être contenue à un peu moins de 10% par rapport à son niveau de 2019...

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Stef, Fermentalg, Poulaillon, Enensys Technologies, Emova Group, Graines Voltz, Artefact, Qwamplify, i2S, Samse, Witbe, Fiducial Real Estate, ALTUR Investissement, Mint, Fiducial Office Solutions, LDLC, PCAS, Fleury Michon, Signaux Girod, Coil, Cibox, Orapi.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Davy Research passe à 'surperformer' sur Saint-Gobain avec un objectif porté à 52 euros.

Citigroup rehausse à 'neutre' son opinion sur Icade avec un objectif relevé de 37,40 à 58,30 euros.

INFOS MARCHES

Biosynex a levé 15 ME pour des acquisitions.

Microwave Vision : Rainbow Holding détient 55%.

BREF

Compagnie des Alpes : dissocie les fonctions de Président du Conseil d'administration et de DG.

2CRSi sélectionné pour le projet PILOT de la Commission Européenne.

Bourrelier Group un intérêt pour les Chantiers de l'Atlantique.

CNIM : en négociations exclusives avec Paprec pour la cession de son activité O&M.

Umalis Group : rachète un concurrent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.