Ouverture Paris : le CAC40 revoit les 6.400 points!

Ouverture Paris : le CAC40 revoit les 6.400 points!©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 juillet 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 retrouve les 6.400 points à 9h30, à la faveur d'un gain de 0,90%. L'indice parisien poursuit donc son rebond entamé hier (+0,81%). Le CAC40 revoit donc les 6.400 points abandonnés lundi lors de la forte chute (-2,54%).

Pour autant, les craintes liées au rebond épidémique sont toujours présentes en toile de fond. Le variant Delta se propageant rapidement. L'augmentation des cas aussi bien en Asie qu'aux Etats-Unis, à cause de ce variant très contagieux fait en effet craindre un ralentissement du rebond économique. La proportion importante de vaccinés à travers le monde occidental devrait toutefois limiter les hospitalisations et donc les mesures de restriction des gouvernements. C'est sur cela que parient aussi les investisseurs les plus optimistes.

Le début de la saison des publications de résultats d'entreprises pour le deuxième trimestre et l'approche de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne jeudi devraient également alimenter une certaine prudence.

WALL STREET

Après sa lourde correction d'hier (-2,1% sur le DJIA et -1,1% sur le Nasdaq), la cote américaine a rebondi ce mardi. Le Dow Jones remonte ainsi de 1,62% à 34.512 pts et le S&P 500 de 1,52% à 4.323 pts. Le Nasdaq rebondit de 1,57% à 14.499 pts. Le baril de brut WTI se reprend aussi sur les 67$ sur le Nymex, après son plongeon de la veille. L'indice dollar avance de 0,1% face à un panier de devises. Le bitcoin cède encore 4% sous les 30.000$ sur CoinMarketCap à 29.878$.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1766$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,06$. L'once d'or se traite 1.812$.

VALEURS EN HAUSSE

Plastic Omnium (+7,60% à 27,20 Euros) : le résultat net part du Groupe s'établit à 142 millions d'euros, soit 3,8 % du chiffre d'affaires consolidé. L'EBITDA s'élève à 461 millions d'euros au 1er semestre 2021 soit 12,2% du chiffre d'affaires consolidé (et 14,9% du chiffre d'affaires pour Plastic Omnium Industries) contre 171 millions d'euros et 5,8 % du chiffre d'affaires consolidé au 1er semestre 2020. Au 1er semestre 2021, le Groupe dégage ainsi un cash-flow libre de 151 millions d'euros, soit 4% de son chiffre d'affaires consolidé. Plastic Omnium continue de piloter ses opérations sur la base d'une production automobile mondiale de 77 millions de voitures pour l'ensemble de l'année 2021, soit un second semestre équivalent au premier en volumes et toujours affecté par les pénuries de composants électroniques et par les tensions sur les matières premières. Sur cette hypothèse et grâce à l'efficacité des programmes de flexibilisation et de réduction des coûts en place, le Groupe relève ses prévisions pour l'année 2021 : Fort rebond du chiffre d'affaires. Marge opérationnelle "d'au-moins 6%" du chiffre d'affaires (précédemment 6%). Génération de cash-flow libre significativement supérieure à 220 millions d'euros (précédemment de plus de 220 millions d'euros).

AB Science (+2,65% à 16,20 Euros) SA annonce la publication d'un article revu par les pairs intitulé "Masitinib is a broad coronavirus 3CL inhibitor that effectively blocks replication of SARS-CoV-2" dans la revue Science. L'article fait état de travaux de recherche ayant identifié le masitinib comme un agent antiviral à large spectre capable de traiter le SARS-CoV-2 (le virus à l'origine de la COVID-19), avec notamment la démonstration d'une activité in vivo chez la souris, avec une efficacité maintenue, in vitro, contre les variants préoccupants du SARS-CoV-2.

Believe (+1,90% à 14,85 Euros) : Au cours du 2ème trimestre 2021, a poursuivi sa forte dynamique de croissance sur un rythme supérieur à celui observé lors du 1er trimestre 2021. Pour rappel, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 a atteint 124 ME et a été marqué par une hausse de 26% par rapport au 1er trimestre 2020, portée par une croissance organique de 23% par rapport au 1er trimestre 2020.

Orpea (+4,80% à 108,20 Euros) : L'activité du 2ème trimestre 2021 s'est nettement accélérée affichant une croissance du chiffre d'affaires de +12,8% par rapport au T2 2020 à 1.041,7 ME. Cette forte progression résulte pour l'essentiel d'une forte accélération de la croissance organique qui atteint +9,8% au T2 après +2% au T1. Cette solide dynamique a été alimentée par une remontée générale des taux d'occupation dans l'ensemble des zones géographiques, avec notamment une forte accélération sur le mois de juin dans les maisons de retraite, qui enregistrent un record historique du nombre d'admissions. La bonne dynamique de remontée des taux d'occupation dans toutes les zones géographiques, combinée à la contribution des acquisitions réalisées en 2020 et celles annoncées le 29 juin 2021, conduisent Orpea à confirmer, avec confiance, son objectif de croissance du chiffre d'affaires pour 2021 à plus de +7,5%, soit au moins 4.215 ME.

Pierre et Vacances (+0,40% à 10,06 Euros) : Le chiffre d'affaires des activités touristiques de au 3ème trimestre 2020/2021 est marqué par une activité très faible au mois d'avril, suivie d'une réouverture progressive à compter du mois de mai, à comparer à 2 mois d'absence d'activité au 3ème trimestre de l'exercice 2019/2020. Le chiffre d'affaires s'établit ainsi à 139,3 ME, en forte croissance par rapport au 3ème trimestre de l'exercice précédent mais en baisse de 58,5% par rapport au 3ème trimestre 2018/2019.

Boiron (+1% à 39,05 Euros) : Après un fort recul de 41,8% au premier trimestre, le chiffre d'affaires ressort en progression de 1,8% à 98,7 ME. Les ventes ont été stabilisées en France, et sont en nette progression en Europe notamment en Russie. La baisse des ventes des médicaments à nom commun s'est fortement ralentie, à -1,4%, essentiellement suite à un effet de base.

VALEURS EN BAISSE

Virbac (-2,40% à 330 Euros) : Le CA de au deuxième trimestre s'est élevé à 262,9 ME, en très forte progression de +18,3% hors Sentinel (+14% à périmètre réel) par rapport à la même période de 2020. À parités et périmètre constants, la croissance ressort à +20%. Sur l'ensemble du premier semestre, le chiffre d'affaires ressort à 529,4 millions contre 478,3 millions, soit une évolution globale de +17,9% hors Sentinel (+10,7% à périmètre réel) par rapport à la même période de 2020. Hors impact défavorable des taux de change, le chiffre d'affaires est en progression de +21,3% hors Sentinel (+14% à périmètre réel). Virbac anticipe une croissance du chiffre d'affaires à taux et périmètre constants (hors impact de la cession de Sentinel) comprise entre 10% et 14% (soit entre 7% et 11% à taux constants et périmètre réel), ainsi qu'un ratio de 'résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions' sur 'chiffre d'affaires' qui devrait se situer autour de 15% à taux de change constants. Par ailleurs, le groupe prévoit un impact défavorable des changes sur le CA d'environ 13 ME lié à la dépréciation des devises.

Ubisoft (-3,25% à 52,64 Euros) publie son CA du premier trimestre 2021-22, évoquant une performance du trimestre en ligne avec les attentes et une croissance à deux chiffres du back catalogue vs. le T1 2019-20. Le net bookings de 326 ME est légèrement supérieur à l'objectif d'environ 320 ME et ressort en recul de 20,5% (17,4% tcc). Le CA IFRS15 est de 352,8 ME, en retrait de 17,4% (-14,2% tcc) en glissement annuel et de 2,9% par rapport à 2019-20. Le groupe confirme ses objectifs annuels 2021-22 et souligne l'investissement dans la qualité et la profondeur du portefeuille au profit des joueurs, afin d'atteindre une audience et des revenus récurrents significativement plus élevés.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Somfy, La Française de l'Énergie, Sidetrade, Nanobiotix, Sword, HighCo, Qwamplify, Réalités, Mastrad, ABEO, LNA Santé, BOA Concept, Alchimie, Vente-unique.com.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies repasse à l'achat sur Sodexo en ciblant un cours de 85 euros.

Berenberg conserve Rémy Cointreau avec une cible ajustée en hausse à 152,10 euros.

JP Morgan surpondère Alstom avec un cours cible ajusté de 48 à 54 euros.

Morgan Stanley repasse de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur Axa.

Société Générale est à l'achat sur Believe en visant un objectif de 24,10 euros.

INFOS MARCHES

Alstom : émission d'obligations seniors en deux tranches pour 1,2 MdE.

Covivio Hotels place avec succès 500 ME d'obligations à 8 ans et 1%.

EN BREF

Hoffmann Green : contrat de 3 ans avec Alegina.

Alstom : contrat pour des rames de métro au Brésil.

Damartex : achat d'un prestataire de santé à domicile.

Navya sécurise 7,5 millions d'euros de subventions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.