Ouverture Paris : le CAC40 s'engage dans une séance compliquée!

Ouverture Paris : le CAC40 s'engage dans une séance compliquée!©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 mai 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le MIB 30 recule de -1,50% dans les premières minutes de cotations ce matin, après avoir déjà abandonné -2,08% hier en clôture, la défiance des investisseurs se matérialisant dans les cours de sociétés italiennes et en particulier des bancaires, de nouveau malmenées. Paris suit la tendance ce matin, reculant de 0,90% à l'approche de 9h30, à 5.460 points. Les 5.500 points, sauvegardés en clôture hier, ont volé en éclat. Le secteur des financières est particulièrement affecté à Paris. Le retour des investisseurs anglo-saxons accentue la tendance baissière. Hier, Wall Street et Londres étaient fermés.

Les incertitudes italiennes risquent désormais de figurer au premier plan des préoccupations sur les marchés et de peser lourdement en Europe dans les jours et semaines à venir. Si le Premier ministre nommé par le Président de la République, Carlo Cottarelli dont la réputation de rigueur budgétaire a rassuré hier matin les marchés, n'obtient pas la confiance du parlement, les italiens seraient de nouveau appelés aux urnes. Avec la perspective de résultats proches de ceux de mars. Et pourquoi pas une coalition identique, portée sur des positions encore plus anti-européennes. C'est ce que redoutent les marchés et le scénario qu'ils vont guetter dans les prochaines semaines. De quoi créer des remous, la date évoquée pour la nouvelle consultation étant septembre...

La reculade de l'Euro, désormais à 1,1550$, liée à la situation italienne, a sans doute permis de contenir quelque peu la baisse du marché parisien, tant ses effets devraient se ressentir favorablement sur les comptes des entreprises au deuxième trimestre et valider au passage les anticipations de progression de bénéfices 2018.

Côté valeurs, outre les financières dans le rouge, Dassault Aviation demeure vendu après le décès de Serge Dassault, Elior résiste bien après sa publication ce matin.

WALL STREET

Wall Street était fermé hier lundi 28 mai, pour le Memorial Day américain. Les cotations reprennent aujourd'hui aux Etats-Unis.

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, on suivra l'indice de confiance des consommateurs américains (Conference Board) à 16h00.

La parité euro / dollar atteint 1,1627$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 75,30$. L'once d'or se traite 1.304$.
VALEURS EN HAUSSE

JCDecaux (+0,15% à 27,54 Euros) a annoncé la signature d'un contrat exclusif avec la plateforme de statistique sur les passagers aériens internationaux de CiR, une filiale du groupe NPD. Ce contrat de plusieurs années assure à JCDecaux Airport un accès exclusif à l'une des sources les plus exhaustives de données et d'informations sur le trafic aérien international afin d'optimiser les campagnes publicitaires des annonceurs.

SES (+4,35% à 14,28 Euros) : Morgan Stanley remonte son avis de "sous pondérer" à "en ligne" avec un cours cible ajusté de 13 à 15,50 euros.

VALEURS EN BAISSE

Credit Agricole (-2,45% à 12,14 Euros) : La filiale Crédit Agricole Consumer Finance et la banque espagnole Bankia ont signé lundi un accord pour créer une société commune dans le domaine du crédit à la consommation en Espagne.

Total (-0,30% à 50,59 Euros) : et ses partenaires ont pris la décision d'investissement pour lancer le développement du projet Zinia 2 en offshore profond sur le bloc 17, situé à 150 kilomètres au large de l'Angola. La capacité de production de 40.000 barils par jour (b/j) de Zinia 2 permettra de soutenir celle du champ de Pazflor, démarré en 2011.

ArcelorMittal (-1,1% à 27,85 Euros) South Africa, la filiale sud-africaine d'Arcelor Mittal a cédé ses 50% dans la société de négoce et de transport Macsteel International Holdings à son partenaire de coentreprise Macsteel Holdings Luxembourg (MacHold) pour 220 millions de dollars.

Dasssault Aviation (-3,85% à 1.625 Euros) : Serge Dassault est décédé lundi vers 16h00 dans son bureau du Rond-Point des Champs-Elysées à Paris, à l'âge de 93 ans, entraînant un recul de près de 3% du titre en fin de séance.

Elior (-0,20% à 14,87 Euros) : a publié mardi un bénéfice net de 37 millions d'euros au premier semestre de son exercice décalé 2017-2018, en baisse de 36% sur un an et confirmé ses perspectives annuelles.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU