Ouverture Paris : le CAC40 se replie !

Ouverture Paris : le CAC40 se replie !
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 18 juin 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 débute dans le rouge (-0,75% à 4.960 points) les investisseurs préférant la prudence et le repli des actifs à risque face aux craintes d'une résurgence de l'épidémie de coronavirus en Chine et aux Etats-Unis... Les indicateurs attendus en début d'après-midi outre Atlantique devraient donner le "la" de la fin de séance parisienne.

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue en effet d'augmenter dans de nombreux Etats américains, dont l'Oklahoma, ainsi qu'en Chine. Pékin a annulé plusieurs dizaines de vols, fermé des écoles et mis en isolement certains quartiers de la ville après un bond des nouvelles contaminations au coronavirus. Vingt-et-un nouveaux cas ont été enregistrés à Pékin à la date de mercredi, ce qui porte à 158 le nombre de nouvelles infections sur la semaine écoulée.

Le reconfinement pékinois est évidemment porteur de mauvaises nouvelles sur le plan économique et tout ceci jette le trouble sur le niveau de la croissance mondiale lors du troisième trimestre à venir. Un "retour à la normale" dès juillet devient plus incertain.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, mettant fin à 3 séances consécutives de hausse. Les mises en chantier de logements ont déçu en mai aux Etats-Unis, ressortant à 0,974 million contre un consensus logé à 1,1 million, et en légère hausse par rapport à avril (0,934 million). Les permis de construire ont aussi raté le consensus en mai, à 1,22 million contre 1,25 million de consensus et après 1,066 million en avril. Mardi, les marchés avaient en revanche été agréablement surpris par un bond de 17,7% des ventes de détail en mai, qui a donné le sentiment que la reprise économique avait bel et bien démarré.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,65% à 26.119 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,36% à 3.113 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a progressé de 0,15% à 9.910 pts. Le S&P 500 a été soutenu par les indices sectoriels des technologiques (+0,1%), des biens de consommation discrétionnaires (+0,1%) et des services de communication (+0,03%) mais a été entraîné dans le rouge par l'énergie (-3,3%), les financières (-1,3%) et l'immobilier (-1,1%).

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Bulletin économique de la BCE. (10h00)
- Balance commerciale italienne. (10h00)
- Ventes britanniques de détail. (10h30)
- Décision monétaire de la Banque d'Angleterre. (13h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.725$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1245$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 40,34$.

VALEURS EN HAUSSE

Fnac Darty (+5,30% à 36,54 Euros) estime que la crise du COVID-19 a provoqué une perte de chiffre d'affaires d'environ 400 ME, ce qui aura bien sûr un impact négatif sur le résultat opérationnel courant du 1er semestre. Le groupe a déployé des plans d'économies de coûts qui devraient permettre d'amortir partiellement ces impacts. Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2020 est attendu en retrait de -100 à -120 ME par rapport au 1er semestre 2019 où il s'établissait à 46 ME hors activités aux Pays Bas et hors Nature & Découvertes. L'intégration de Nature & Découvertes devrait également impacter négativement le résultat opérationnel courant du 1er semestre 2020 d'environ -20 ME.

VALEURS EN BAISSE

GL Events (-4,38% à 13,54 Euros) : L'ampleur, la durée de la crise et le manque de visibilité ne permettent pas à GL events de s'engager sur des objectifs précis pour l'exercice en cours. Toutefois, compte tenu du niveau d'activité du 1er semestre (-55%), le groupe présentera une perte nette d'environ 30 millions d'euros au 30 juin 2020. Les perpectives pour l'exercice en cours seront données lors de la présentation des comptes semestriels, le 15 septembre 2020.

FDJ (-1,30% à 30,59 Euros) confirme pour la période de confinement en France, un impact total proche de 200 millions d'euros sur le chiffre d'affaires et de 100 millions d'euros sur l'EBITDA, correspondant à une baisse de près de 60 % des mises sur cette période.

VALEURS A SUIVRE

Technicolor (suspendu) a annoncé qu'étant donné le risque de rumeurs portant sur des informations privilégiées au moment de finaliser les négociations en cours avec ses prêteurs au titre des Contrats de Crédits, comme annoncé dans le communiqué de presse du 4 juin, elle a demandé à Euronext Paris de suspendre la cotation du titre, à compter de l'ouverture du marché aujourd'hui, jusqu'au 19 juin inclus. Le groupe se dit "convaincu de sa capacité à parvenir à un accord final dans les deux prochains jours et communiquera au marché le résultat de ces négociations".

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Saint Jean Groupe, Téléverbier

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

- Jefferies ajuste son objectif sur Renault de 13 à 15 euros et reste à 'sous-performer'.

- Barclays passe à 'surpondérer' sur Remy Cointreau en visant 152 euros.

- AlphaValue dégrade Eurazeo à 'accumuler'.

INFOS MARCHES

AwoX : transfert, regroupement d'actions et changement de nom.

Deinove : émission d'une 3e tranche d'OCA de 1,5 ME.

EN BREF

Genkyotex : espoir sur l'activité anti-fibrotique du setanaxib.

Nanobiotix : NBTXR3 pourrait prétendre à une approbation accélérée de la FDA.

Median Technologies : résultats prometteurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.