Ouverture Paris : le CAC40 tente de poursuivre le rebond et franchit à nouveau les 5.800 points

Ouverture Paris : le CAC40 tente de poursuivre le rebond et franchit à nouveau les 5.800 points
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 05 décembre 2019 à 09h30

LA TENDANCE

Après le net rebond d'hier (+1,27%) le CAC40 marque quelque peu le pas ce matin, mais repasse toutefois au-dessus des 5.800 points (+0,30% à 5.820 points). La performance d'hier lui a permis de mettre un termes à cinq séances consécutives de baisse.

Les investisseurs continuent de profiter de nouvelles rumeurs, positives cette fois, concernant l'avancée des négociations, pour revenir sur les marchés d'actions. Comme toujours, le signal est venu de Trump qui a redonné le sourire, indiquant que les discussions avec Pékin se déroulaient "très bien", alors qu'il avait douché la veille les espoirs de conclusion rapide de la première phase des négociations en vue de la signature d'un accord au moins partiel!

En tout cas ce n'est pas dans les commandes industrielles en Allemagne que les investisseurs vont trouver des motifs de satisfaction! Le chiffre tombé avant Bourse montre que les commandes ont reculé de 0,4% en octobre là où le consensus tablait sur une progression de 0,4%!

A noter que les prix du pétrole s'assagissent ce matin après la petite poussée de fièvre d'hier, à la veille d'une réunion cruciale de deux jours de l'Opep et de ses alliés, dont la Russie, à Vienne. Les marchés voient aussi d'un bon oeil l'introduction en Bourse du géant pétrolier saoudien Aramco, qui devrait se faire en haut de la fourchette de prix grâce à une forte demande.

Côté valeurs parisiennes, Derichebourg est en vue ce matin après sa publication convaincante.

WALL STREET

La Bourse de New York a rebondi mercredi, après avoir subi un recul de l'ordre de 2% depuis trois séances pour les principaux indices boursiers américains.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 0,53% à 27.649 points (après -2,3% sur les 3 précédentes séances), tandis que l'indice large S&P 500 a repris 0,63% à 3.112 pts (après -2%) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a avancé de 0,54%, à 8.566 pts (après -2,1% en 3 séances).

ECO ET DEVISES

Pas de quoi rassurer... Les commandes des usines allemandes ont reculé de 0,4% en octobre là où le consensus tablait sur une progression de 0,4%. Elles ont été pénalisées par la faiblesse de la demande de biens d'investissement en Allemagne mais aussi en dehors de la zone euro. Sur un an, les commandes affichent un repli conséquent de 5,5%, signe que le pays paye au prix fort le ralentissement de la croissance mondiale et la guerre commerciale que se livrent Pékin et Washington. Petite consolation, les chiffres de septembre ont été révisés à la hausse et montrent désormais une progression de 1,5% des commandes, contre +1,3% annoncé initialement.

Etats-Unis :
- Etude Challenger concernant les destructions de postes annoncées. (13h30)
- Balance commerciale américaine. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Commandes industrielles américaines. (16h00)

Europe :
- Chiffres finaux européens de l'emploi. (11h00)
- Ventes de détail en Europe. (11h00)
- PIB trimestriel révisé en Europe. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.475$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1085$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,88$.

VALEURS EN HAUSSE

Kering (+0,80% à 542 Euros) : Selon les indiscrétions obtenues par 'Blomberg' auprès de ses 'traditionnelles sources proches du dossier', les dirigeants du groupe de Francois-Henri Pinault ont eu des discussions exploratoires avec Moncler en vue d'un potentiel rachat de la firme transalpine. Il n'y a toutefois aucune certitude sur le fait que les pourparlers mèneront à une transaction, précise l'agence.

Euronext (+0,30% à 69,55 Euros) : poursuit sa politique active de croissance externe et annonce la prise de le contrôle de 66% du capital de Nord Pool, spécialiste du marché physique de l'électricité. Cette acquisition du numéro deux européen du secteur, qui a généré 40 ME de revenus en 2018, permet de renforcer les positions en Scandinavie de l'opérateur boursier européen, qui a acquis la Bourse d'Oslo cette année. La finalisation de l'opération est attendue au 1er trimestre 2020.

Derichebourg (+7% à 3,32 Euros) : le chiffre d'affaires de l'exercice 2018-2019 s'élève à 2,7 MdsE, en diminution de 7,4% par rapport à l'exercice précédent. L'activité Services à l'Environnement qui subit le contexte géopolitique recule de 12,7% et l'activité Multiservices progresse de 6,9%. L'EBITDA courant s'élève à 191,2 ME, il baisse de 5,4% par rapport à celui de l'exercice précédent. Le résultat net est en baisse de 21,8% par rapport à l'an passé et s'établit à 55,6 ME.

Accor (+0,90% à 38,27 Euros) cède la moitié de sa participation dans Huazhu Group Limited. Le groupe hôtelier annonce avoir conclu un accord pour se séparer d'environ 5% du capital de son partenaire chinois pour un montant de 451 millions de dollars. Accor conservera une participation d'environ 5% dans Huazhu et son Président-directeur général Sébastien Bazin restera au Conseil d'Administration du Groupe.

VALEURS EN BAISSE

SES-imagotag (-2,60% à 29,80 Euros) a réalisé son augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires par voie d'un placement auprès d'investisseurs institutionnels pour un montant définitif de 35 ME. Qualcomm a souscrit à l'augmentation de capital pour un montant de 9 millions d'euros.

FDJ (-0,70% à 21,75 Euros) a confirmé ce jour la réussite de son introduction en bourse avec l'exercice intégral de l'option de surallocation - pour 226 millions d'euros. Ainsi, la taille totale de l'offre est portée à 1,826 milliard d'euros. L'opération devient très officiellement la plus importante introduction en bourse à Paris depuis 2005. La taille du flottant représentera environ 50% du nombre d'actions existantes.

Société de la Tour Eiffel (-0,25% à 39,30 Euros) : Thomas Gorgeon, le DG, est revenu, dans une interview publiée par Boursier.com, sur la mise en oeuvre des arbitrages d'actifs en cours au sein de la foncière et notamment sur le plan de cession de 190 ME : "Nous sommes dans les clous et même légèrement en avance avec le plan annoncé en mars dernier. Nous bénéficions d'un bon momentum pour vendre, mais aussi d'intérêts marqués pour les actifs mis en vente, à l'image de la logistique en Espagne déjà cédée. Nous poursuivons ce plan en cédant les actifs non stratégiques : qui ne sont pas des bureaux et qui ne sont pas situés dans des zones stratégiques à nos yeux. En parallèle, nous sommes aussi actifs pour ce qui est des acquisitions à travers la stratégie qui est la nôtre : des Bureaux et le Grand Paris."

CHIFFRE D'AFFAIRES-RESULTATS

Oeneo

ANALYSTES

Morgan Stanley passe à 'surpondérer' sur Alstom.

RBC dégrade Vinci à 'performance sectorielle' avec un objectif de 107 euros.

EN BREF

EDF : l'arrêt de la centrale de Cruas prolongé jusqu'à samedi.

Mastrad : finalise une levée de fonds de 1 ME.

La Foncière Verte porte à 125 ME son émission obligataire.

Cybergun : la dette financière est en cours de réaménagement.

Biosynex signe l'acquisition des activités en santé familiale de Visiomed.

Pharmasimple a levé 5 millions d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.