Ouverture Paris : le CAC40 tente de reprendre sa marche en avant

Ouverture Paris : le CAC40 tente de reprendre sa marche en avant©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 tente de reprendre sa marche en avant en début de séance (+0,26% à 5.256 points) avant après avoir plié hier dans le sillage de Wall Street. Les investisseurs ne savent plus trop sur quel pied danser après les dernières décisions de Donald Trump. Si le limogeage du patron de la diplomatie américaine Rex Tillerson ne constitue pas une surprise puisqu'il avait déjà été évoqué à plusieurs reprises, il vient s'ajouter à une impressionnante série de départs qui montrent que le président américain se fabrique une garde rapprochée de plus en plus conservatrice. Les investisseurs s'alarment aussi des conséquences d'une guerre commerciale élargie lancée par les Etats-Unis alors que la Maison Blanche envisagerait de taxer fortement les importations chinoises.

Peu d'actualités du côté des entreprises ce matin. On notera néanmoins la belle publication d'InterParfums et celle d'Adidas en Allemagne. Inditex (Zara) subit pour sa part d'importantes prises de bénéfices à Madrid après ses résultats.

ECO ET DEVISES

Beaucoup d'indicateurs aujourd'hui. En Europe, l'indice des prix à la consommation allemands de février (08h00) sera suivi à 11h00 de la production industrielle de janvier et de l'emploi du 4ème trimestre dans la zone euro. Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la production et les ventes de détail (13h30) précèderont les stocks et ventes des entreprises et l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta (15h00) ainsi que le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (15h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2407 ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,57$ et le WTI 60,74$. L'once d'or se traite 1.328$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Nicox (+4,6% à 9,54 euros) a modifié les accords le liant à Bausch + Lomb sur Vyzulta, vendu depuis le mois de décembre dernier aux Etats-Unis. Le laboratoire a obtenu une légère amélioration des conditions d'origine, qui remontent à 2010. Gilbert Dupont estime que son objectif de cours de 19,80 euros est conforté par cette annonce. L'analyste rappelle que la négociation est la conséquence du décalage de la mise en vente du produit.

* Interparfums (+2,5% à 36,9 euros), après des résultats annuels solides et légèrement supérieurs aux attentes. Le management a également confirmé sa guidance, à savoir un chiffre d'affaires de 430 ME et une marge opérationnelle comprise entre 13 et 13,5% % après des dépenses de marketing et publicité à nouveau supérieures à 100 ME. Et le dividende a été rehaussé de 34% à 0,67 euro.

* Damartex (+1,9% à 32,8 euros). Portzamparc démarre le suivi de la valeur avec un conseil 'renforcer' et un objectif de 35,90 euros.

* Genfit (+0,7% à 25,9 euros). Le laboratoire disposait fin 2017 d'une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers courants de 273,8 ME. La perte nette ressortait à 58,6 ME pour l'exercice. La société garde une perspective de commercialisation d'elafibranor à l'horizon 2020.

* Veolia (+0,3% à 19,4 euros). Le groupe va lancer une enquête interne après les révélations conjointes de plusieurs médias, au nombre desquels 'Le Monde' et 'Cash Investigation', sur des soupçons d'entente sur le marché des eaux usées en Ile-de-France.

VALEURS EN BAISSE

* DBV Technologies (-2,8% à 36,2 euros). Les essais cliniques avancés coûtent cher à la société, dont la trésorerie est passée de 256,5 millions d'euros fin 2016 à 137,9 ME fin 2017. Ce montant avait déjà été communiqué il y a quelques semaines, si bien qu'il ne surprendra pas. Les produits opérationnels 2017 ont atteint 11,9 ME et la perte nette -147,7 ME. La société n'a pas fourni d'éléments de prévisions dans son communiqué du jour. Les analystes s'attendent à ce qu'elle réalise dans le courant de l'année une augmentation de capital pour financer le lancement de Viaskin Peanut.

* Iliad (-1,9% à euros), toujours pénalisé par sa publication annuelle. Le Crédit Suisse a réduit ce matin son objectif de 190 à 170 euros tout en restant 'neutre'.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Ouverture Paris : le CAC40 tente de reprendre sa marche en avant
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    il tente c'est toujours louable de tenter mais il faut aussi pouvoir ....

  • avatar
    Mdr -

    Alors les bullishs on fait du surplace ! Un bear plus que convaincu,mais bon il faut bien que les opérateurs fassent illusions car ils ont beaucoup plus a perdre dans cette affaire.Ils doivent très certainement travailler leur planning ! Allez bonne journée....