Ouverture Paris : le CAC40 tente un (petit) rebond

Ouverture Paris : le CAC40 tente un (petit) rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 février 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Après un lundi noir qui a vu les principaux indices internationaux céder en moyenne 4%, le CAC40 tente un timide rebond de 0,30% à 5.810 pts ce mardi. Avec un recul de -3,94%, rappelons que l'indice parisien a signé hier sa pire performance depuis le 24 juin 2016 (-8,04%), au lendemain du vote sur le Brexit. En Asie, la bourse de Tokyo qui était fermée hier s'est ajusté en baisse de 3,3% ce matin, alors que Shanghai a perdu 0,5%, Hong Kong tentant un rebond de 0,1% et Singapour reprenant 0,6%. Les marchés comptent sur le soutien des banques centrales pour amortir le choc, alors que les dirigeants financiers des pays du G20 ont promis d'agir "en cas de besoin"... La Banque Populaire de Chine (BPC) a d'ores et déjà déployé une batterie de mesures de soutien à l'économie chinoise, où l'épidémie de Covid-19 semble désormais avoir atteint un pic, selon le experts de l'OMS qui se sont rendus sur place et qui refuse de parler de "pandémie mondiale" pour le moment.

WALL STREET

A la clôture, les trois principaux indices américains ont perdu environ 3,5%. L'indice Dow Jones a abandonné 3,56% à 27.960 points, tandis que l'indice large S&P 500 perd 3,35% à 3.225 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a lâché 3,71% à 9.221 pts. La semaine dernière, les trois indices avaient reculé respectivement de 1,4% (DJIA), 1,3% (S&P 500) et 1,6% (Nasdaq).

ECO ET DEVISES

A suivre ce mardi aux Etats-Unis :
- Indice des prix de l'immobilier de la Federal Housing Finance Agency (FHFA). (15h00)
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)
L'once de métal jaune s'échange à 1.636$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0845$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,80$.

VALEURS EN HAUSSE

Immobilière Dassault : +8% suivi de Vetoquinol (+4%) et de Onxeo

Gensight : +3% avec Balyo, Poxel, Technicolor, Devoteam

EDF : +2%. Goldman Sachs a ajusté son avis de 'neutre' à 'achat' sur le groupe avec un cours cible de 16,60 euros.

Carrefour (+1,7%) : Morgan Stanley est repassé de 'pondération en ligne' à 'surpondérer' sur la valeur en ciblant 19,90 euros.

SopraSteria : +1,5% suivi de Rallye, Alstom, Suez, L'Oreal, Danone

Sanofi (+1%) entend créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques, qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament. Ce projet consisterait à rassembler les activités commerciales et de développement d'API de Sanofi avec 6 de ses sites de fabrication d'API au sein d'une nouvelle entreprise autonome.

Korian : +1%. Le premier groupe européen du soin et de l'accompagnement au service du Grand Âge et des fragilités a annoncé l'acquisition de 5 Santé, groupe français spécialisé dans le traitement des maladies chroniques (pneumologie, cardiologie, neurologie, addictologie...) auprès de sa fondatrice, Catherine Miffre, et du fonds d'investissement Parquest Capital.
Notamment reconnu pour la réhabilitation de patients atteints de maladies respiratoires et en particulier de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), 5 santé propose un parcours de soins différenciant à des patients venant du domicile, dans le cadre de séjours programmés.
Le groupe est propriétaire de six cliniques de Soins de Suite et de Réadaptation, situées en Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie, toutes conçues avec une haute exigence de qualité et de confort pour les patients. Avec au total près de 500 lits et une centaine de places en hôpital de jour, l'ensemble de ces activités représente un chiffre d'affaires estimé à 44 millions d'euros pour 2019.
Dans le cadre de cette opération, Korian se porte également acquéreur du parc foncier du groupe.

Trigano : +1% avec Essilor et K&B.

DBV : +1%. DBV Technologies a annoncé aujourd'hui que des données cliniques et précliniques de sa plateforme technologique Viaskin seront présentées du 13 au 16 mars 2020 au Congrès annuel de l'Académie Américaine de l'Allergie, de l'Asthme et de l'Immunologie (AAAAI) à Philadelphie (Pennsylvanie). Six présentations ont été acceptés, comprenant trois interventions orales et trois posters scientifiques.
"Nous sommes ravis de partager, lors de l'AAAAI, d'importantes données sur le Viaskin Peanut issues de la plus grande étude d'immunothérapie menée à ce jour à long terme dans l'allergie à l'arachide", a déclaré le Docteur Pharis Mohideen, Directeur Médical de DBV Technologies. "Nous présenterons également des données sur la sécurité, la qualité de vie et la réduction du risque de réactions à des expositions accidentelles. Ces données reflètent notre engagement continu à comprendre le mécanisme et le traitement de l'allergie à l'arachide afin d'améliorer la vie des patients de manière simple et pratique."
Viaskin Peanut est le principal produit candidat de la Société conçu pour possiblement réduire le risque de réactions allergiques, potentiellement fatales, dues à l'exposition accidentelle à l'arachide. Viaskin Peanut, patch épicutané non invasif au stade expérimental, est à appliquer une fois par jour et vise à administrer des microgrammes d'antigène d'arachide pour activer le système immunitaire.

Natixis (stable) a cédé 29,5% du capital de Coface à Arch Capital Group, un assureur américain spécialisé de premier plan, pour un prix de 10,70 euros par action dividende attaché. La transaction déclenchera, au moment de sa réalisation, la déconsolidation de Coface dans les comptes de Natixis, libérant ainsi 35 points de base de ratio CET1.

Coface (stable) lance son nouveau plan stratégique à horizon 2023 baptisé "Build to Lead".Il "étend et approfondit la transformation culturelle et métiers de Coface initiée par Fit to Win", le plan précédent. Coface relève l'intégralité de ses objectifs financiers. Ces objectifs s'entendent au travers du cycle : - Un ratio combiné de 80% au travers du cycle, en amélioration de 3 points par rapport à Fit to Win. Un RoATE en moyenne de cycle de 9,5%, objectif prenant en compte la baisse attendue du rendement du portefeuille financier. Coface vise aussi un taux de distribution des résultats au moins égal à 80%, soit 20 points de progression par rapport à Fit to Win, pour un ratio de solvabilité dans une nouvelle fourchette cible (de 155% à 175%).

VALEURS EN BAISSE

SMCP : -6%. Depuis la dernière communication de SMCP le 29 janvier dernier, l'épidémie du Covid-19 en Chine a un impact significatif sur la consommation chinoise, avertit la direction. "Dans ce contexte, les ventes et la rentabilité de SMCP en Chine (un marché-clé pour le groupe) sont significativement impactées, et, dans une moindre mesure les autres régions du monde, en raison de la baisse des touristes chinois".
Bien que SMCP ait généré une performance solide au cours des trois premières semaines du mois de janvier en Chine continentale, une partie importante des magasins du Groupe a depuis été temporairement fermée en Chine continentale et à Macao. Une situation qui évolue chaque jour. En parallèle, les magasins ouverts fonctionnent avec des horaires d'ouverture aménagés.

Navya : -4% avec CGG

Nexans : -2,5% avec Argan, Ekinops

Renault (-2%) s'est constitué partie civile et se réserve la possibilité de solliciter des dommages et intérêts après l'ouverture d'une information judiciaire visant entre autres Carlos Ghosn sur l'organisation de deux soirées au château de Versailles.

Gl Events : -1,5% avec Michelin, Boiron, Recylex, Manitou

Vos réactions doivent respecter nos CGU.