Ouverture Paris : le CAC40 va tenter de poursuivre son redressement

Ouverture Paris : le CAC40 va tenter de poursuivre son redressement

Londres Big ben Royaume-Uni Grande-Bretagne

Boursier.com, publié le mercredi 22 novembre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 semble confirmer son redressement vu hier en cours de séance. Il débute en effet par un gain de 0,15% ce matin, se hissant à 5.370 points. Les investisseurs retrouvent le chemin de l'achat et pourraient être confirmés dans leur stratégie par les chiffres américains attendus cet après-midi et qui donneront la tendance de fin de séance. Les commandes de biens durables ainsi que l'indice de confiance de l'Université du Michigan devraient valider la poursuite de la tendance favorable sur laquelle se trouve les Etats-Unis.

WALL STREET

Après deux semaines de consolidation, Wall Street est repartie vers de nouveaux sommets historiques. Les trois principaux indices ont inscrit mardi de nouveaux records, et le S&P 500 a même franchi en séance le seuil psychologique des 2.600 points pour la toute première fois. Les titres Apple (+1,86%) et Amazon.com (+1,1%) ont progressé dans l'espoir de bonnes ventes lors de la saison des fêtes. Le Black Friday (promotions en magasins) et le Cyber Monday (promotions en ligne) donneront le coup d'envoi de ces ventes vendredi et lundi prochains. Mardi soir, les indices américains ont donc fini sur de nouveaux records. Le Dow Jones a gagné 0,69% à 23.590 points, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,65% à 2.599 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a progressé de 1,06%, finissant à 6.862 pts. Rappelons que la cote américaine sera fermée jeudi pour Thanksgiving, et ouvrira pour une séance écourtée vendredi.

ECO ET DEVISES

Gros programme, mais uniquement aux Etats-Unis avec les commandes de biens durables et les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (16h00), le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) et les minutes de la dernière réunion de la Fed (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1740 ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,99$ et le WTI 57,74$. L'once d'or se traite 1.280$ (-0,04%).

VALEURS EN HAUSSE

* Total (+0,50% à 47,15 Euros) : la décision de Donald Trump, en octobre, de ne pas "certifier" l'accord sur le programme nucléaire iranien pourrait bouleverser la stratégie de Total, qui vient de revenir en Iran en tant qu'opérateur sur le champ gazier géant South Pars. Mardi, l'Iran a haussé le ton, en affirmant que Total perdra l'intégralité de son investissement s'il se retire de l'accord conclu en juillet avec Téhéran sur le développement de South Pars, considéré comme le plus grand gisement de gaz naturel du monde.

* Danone (+0,70% à 69,75 Euros) : le fonds de capital-risque du groupe a pris une participation minoritaire dans Kona Deep, entreprise à l'origine d'une nouvelle catégorie d'eau puisée à 900 mètres sous la surface de l'océan à Kona (Hawaï), à partir d'une source pure contenant des minéraux naturels. A l'occasion d'une levée de fonds de 5,5 M$, Danone Manifesto Ventures devient actionnaire minoritaire.

* Crédit Agricole : l'établissement va injecter 120 ME dans sa banque en ligne BforBank, qui est loin d'avoir rempli les objectifs qui avaient été fixés à sa création en 2009. Le projet "fait grincer des dents dans les caisses régionales", écrivent 'Les Echos', elles qui possèdent 85% du capital.

* Pierre et Vacances (+0,50% à 43 Euros) : Gérard Brémond, le propriétaire-fondateur de Pierre et Vacances Center Parcs, est en train de préparer sa succession, alors qu'il a fêté ses 80 ans en septembre. C'est son fils, Olivier Brémond, 55 ans, qui va prendre les commandes opérationnelles à partir du 3 septembre 2018. Le conseil d'administration a décidé, hier, de dissocier prochainement les fonctions de président et de directeur général.

VALEURS EN BAISSE

* Altice (-1,10% à 8,19 Euros) : l'opérateur aurait déjà contacté des banques pour préparer la vente d'une partie de ses pylônes, un actif clairement désigné la semaine dernière par Patrick Drahi comme pouvant servir à désendetter son groupe. Les informations obtenues par Bloomberg laissent même penser que des rencontres sont en préparation avec des sociétés du secteur, comme le Français TDF et l'Espagnol Cellnex. En parallèle, le groupe a modifié l'organigramme de Portugal Telecom.

 
4 commentaires - Ouverture Paris : le CAC40 va tenter de poursuivre son redressement
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Gérard Filoche exclu du PS après son tweet antisémite
    Statut : refusé
    Il y a 10 heures
    le 21 11 2017 à 20 59

    Moi je dis que c'est dommage que de se prive d'un tel spécimen de la nomenklatura qui a sévit tant d'années à la destruction de l'industrie française! alors qu'il il était généreusement payé par le contribuable pour faire office d'inspecteur du travail ! quel gâchis touts de même qu'il soit aujourd'hui en "carence" du PS !

  • avatar
    Mdr -

    La tergiversation prédomine pour un résultat a la fin déjà connu depuis plusieurs mois.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    son redressement ou son délabrement ?

  • avatar
    Mdr -

    La tentation macère ? Plus d'oxygène dans une situation irrespirable,hein...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]