Ouverture Paris : le DUP tient toujours le CAC40 en haleine !

Ouverture Paris : le DUP tient toujours le CAC40 en haleine !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 17 octobre 2019 à 09h30

LA TENDANCE

Raté! Les publications trimestrielles du jour sont plus que mitigées! Rexel, Faurecia et Pernod Ricard voient leurs titres respectifs nettement baisser! La déception est palpable!

C'est aussi raté et la déception est là aussi palpable sur le front du Brexit alors que les unionistes nord-irlandais refusent ce matin la dernière mouture de l'accord. On y était presque! Mais il va falloir encore attendre! Le refus du DUP est agrémenté de la précision que le parti souhaite continuer à oeuvrer en vue d'une solution d'accord. L'accord de Brexit, qu'attend le Marché pour en finir avec ce sujet d'angoisse et y voir plus clair, n'est donc toujours pas signé!

Conséquence, le CAC40 choisit la baisse et recule de 0,35% à 5.677 points peu après l'ouverture. Sans accord, pas de 5.700 points semblent dire les investisseurs... Et cela se traduit par un nouveau début de séance attentiste sur les marchés à l'image de la séance d'hier durant laquelle le CAC40 a évolué dans un "range" étroit, prenant chaque annonce avec des pincettes.

L'agitation autour du Brexit fait presque oublier aux observateurs le front commercial, alors que les négociateurs chinois et américains travaillent à la rédaction de la première phase, dite "Phase 1", en vue d'une signature le mois prochain par les présidents Donald Trump et Xi Jingping... Mais ce sont surtout les indicateurs économiques du jour aux Etats-Unis qui devraient faire bouger les marchés : on attend l'activité manufacturière dans le nord-est des Etats-Unis, les inscriptions au chômage et la production industrielle...

WALL STREET

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,08% à 27.001 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,20% à 2.989 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a lâché 0,30% à 8.124 pts. La veille, les trois indices avaient progressé de l'ordre d'1% soutenus par de bons résultats bancaires et l'espoir d'un accord sur le Brexit.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Mises en chantier de logements et permis de construire. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)
- Production industrielle américaine. (15h15)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- Ventes britanniques de détail. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.485$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1073$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,89$.

VALEURS EN HAUSSE

2CRSI (+17% à 3,56 Euros) : la tourmente dans laquelle se trouve le titre a provoqué une réaction de la direction laquelle tente de rassurer en évoquant aujourd'hui sa "solide dynamique commerciale". Elle s'est illustrée par le gain de plusieurs nouveaux clients dont les commandes contribueront aux chiffres d'affaires 2019, 2020 et au-delà. 2CRSI cite l'important contrat signé avec Airbus et Submer Technologies pour l'équipement d'une agence européenne de lutte contre la criminalité, "confirmant l'intérêt grandissant des clients pour des solutions combinant performances et réduction de consommation énergétique."

Vetoquinol (+2,50% à 56,80 Euros) : enregistre un chiffre d'affaires au 3e trimestre 2019 de 100,2 ME, en progression de +11% à données publiées et de +9,4% à changes constants par rapport à la même période de l'exercice précédent.

VALEURS EN BAISSE

Pernod Ricard (-2,45% à 162,50 Euros) : Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019/20 s'élève à 2,483 MdsE, avec une croissance interne de +1,3%. Pour l'ensemble de l'exercice 2019/20, un impact de change sur le ROC significativement positif est attendu.

Rexel (-3,10% à 10,49 Euros) : Au 3ème trimestre, le groupe a enregistré des ventes de 3,422 MdsE, en hausse de 3,3% en données publiées, incluant un effet de change positif de 54,7ME (soit +1,7% des ventes du T3 2018).

Faurecia (-6,45% à 42,05 Euros) : Les ventes du T3 s'établissent à 4,185 MdsE, légèrement inférieures à la production automobile mondiale, en hausse de 4,3% en données publiées. Le groupe souligne un effet de périmètre de 256 ME dû à la consolidation de Clarion. Le CA ressort en baisse de 3,7% à taux de change constants et hors Clarion, impactées par un effet maximum de -4,5% ou -179 ME dû au timing des fins de production dans l'activité Seating annoncées précédemment.

Casino (-0,40% à 43,12 Euros) continue son programme de cessions d'actifs. Le distributeur annonce ainsi la signature de promesses de vente en vue de la cession au Groupe Crescendo Restauration de 20 restaurants sous enseignes " A la Bonne Heure " et " Coeur de Blé " ainsi que les murs de 6 restaurants exploités par des franchisés. Les promesses signées représentent un montant total d'environ 20 millions d'euros. Elles prévoient la poursuite des contrats de travail des collaborateurs de ces restaurants, conformément aux règles légales. La réalisation des cessions est attendue pour l'essentiel fin 2019, sous réserve des conditions suspensives habituelles.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Netgem, Bourse Direct, Thermador Groupe, Bourrelier Group, Lexibook, Courtois, La Française de l'Energie, Cerinnov Group, Wallix, SuperSonic Imagine, HighCo, Pharnext, Mercialys.

ANALYSTES

Credit Suisse est neutre sur Altice, mais avec un cours cible revu en hausse à 3,90 euros.

JP Morgan passe à 'surpondérer' sur Iliad avec un objectif de cours de 102 euros.

MainFirst repasse à neutre sur Haulotte en ciblant un cours de 5,30 euros.

EN BREF

Amoéba émet sa 10e tranche obligataire.

Kerlink pousse ses pions en Inde.

Altarea Cogedim place 500 ME d'obligations.

Bel réalise un placement Euro PP de 125 ME.

JCDecaux remporte un gros contrat à Lille !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.