Ouverture Paris : le plongeon de Valeo

Ouverture Paris : le plongeon de Valeo
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 23 février 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 oscille autour du point d'équilibre ce matin, quasiment inchangé à 5.308 points après dix minutes d'échanges, alors que l'indécision s'est quelque peu emparée de Wall Street où Dow Jones et Nasdaq ont clôturé de façon dispersée. Un retour au calme auquel n'est pas étranger le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, qui a déclaré hier que la banque centrale prendrait soin de ne pas relever ses taux trop vite, ce qui a contribué à éteindre le début d'incendie provoqué par la publication de minutes de la Fed faisant craindre un rythme de resserrement monétaire plus rapide que ne l'anticipaient les marchés. Côté publications à Paris ce matin, le début de séance est marqué par la chute de Valeo suite à une publication jugée trop courte. Saint-Gobain et ADP s'en sortent bien mieux après leurs chiffres respectifs.

WALL STREET

Wall Street, qui avait encore fini sa course dans le rouge mercredi soir après les "minutes" de la Fed, s'est affiché en progression jeudi soir à la clôture sur le Dow Jones mais en repli sur le Nasdaq. Sur le front économique, les indicateurs sont ressortis meilleurs que prévu. Le fait majeur de la séance est le rebond des prix du pétrole ce jeudi, dans le sillage du dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain. Le baril WTI remonte de plus de 2% à 62,65$. Le DJIA regagne 0,66% à 24.962 pts, le Nasdaq cède 0,11% à 7.210 pts, mais le S&P500 monte de 0,1% à 2.703 pts.

ECO ET DEVISES

La croissance allemande vient d'être confirmée à 0,6% au quatrième trimestre, par l'Office fédéral de la statistique. Le PIB a progressé au cours des quatre trimestres de 2017, avec des hausses respectives de 0,9%, 0,6% et 0,7% au cours des trois premiers. En glissement annuel, la croissance, ajustée des effets calendaires, ressort à 2,9% sur les trois derniers mois de 2017. Sur l'ensemble de 2017, la croissance atteint 2,2%. Toutes les données préliminaires sont ainsi confirmées.

A suivre, l'indice des prix à la consommation zone euro de janvier (11h00). Aucun indicateur majeur n'est attendu aux Etats-Unis.

La parité euro / dollar atteint 1,2306 ce matin. Le baril de Brent se négocie 66,35$ et le WTI 62,77$. L'once d'or se traite 1.328$ (-0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Saint-Gobain (+2,95% à 45,39 Euros) : le groupe a amélioré sa marge d'exploitation de 0,2 point à 7,4% en 2017, pour un bénéfice net en hausse de 20% à 1,57 MdE. Un dividende en légère hausse de 1,30 euro sera proposé. En 2018, l'objectif est de faire progresser le résultat d'exploitation.

* SES (+1,30% à 11,91 Euros) : les résultats annuels de l'opérateur satellitaire sont en souffrance, sans surprise. Comme le redoutaient certains, le groupe renonce à sa politique de dividende antérieure pour financer son redressement. Le coupon versé au titre de 2017 sera de 0,80 euro, contre 1,34 euro un an avant.

* Aéroports de Paris (+3,30% à 169,60 Euros) : le nombre de passagers 2017 a atteint 101,5 millions. Le bénéfice annuel a progressé à 571 ME. La dynamique de trafic devrait continuer cette année, avec une hausse des résultats.

VALEURS EN BAISSE

* Valeo (-8,30% à 56,56 Euros) : l'équipementier automobile a enregistré une légère érosion de sa marge opérationnelle, qui recule à 8% en 2017. Le bénéfice net ajusté progresse en revanche à 1 MdE. La croissance 2018 est attendue à 8%, avant le retour d'une hausse à deux chiffres en 2019 La marge opérationnelle devrait rester stable, en dépit de l'inflation sur les coûts des matières premières et des effets de change.

* Touax (-14% à 9,28 Euros) : le titre accuse le coup après la publication de ventes annuelles en repli.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.