Ouverture Paris : les 4.500 points sont là !

Ouverture Paris : les 4.500 points sont là !
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 09 avril 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 franchit à nouveau les 4.500 points à l'ouverture, grâce à un gain significatif de +1,75%. Grâce à la belle séance de Wall Street, le coup de rein de fin de séance qui lui a permis de terminer de justesse dans le vert hier, et par là même d'inscrire une 3ème séance consécutive de hausse, se prolonge!

Mais signer une quatrième hausse d'affilée s'annonce comme un parcours semé d'embûches tant les rendez-vous majeurs sont nombreux aujourd'hui. La publication aux Etats-Unis du chiffre hebdomadaire des inscriptions au chômage sera scrutée de près. Les données inouïes publiées lors des deux dernières semaines vont-elles s'amplifier encore? Un accord sur la réduction de la production mondiale par l'Opep et ses alliés lors de la réunion prévue dans la journée sera t-il conclu? Enfin, l'intervention de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale (Fed), donnera t-elle des éclaircissements sur la réponse apportée à la crise?

Autant d'inconnues alors que débute la séance. Mais certains se veulent optimistes! A l'image de Goldman Sachs qui estime que le pire est sans doute passé pour les marchés d'actions, et conseille à ses clients de profiter des niveaux actuels pour racheter des actifs risqués. Dans un entretien publié mercredi par l'agence 'Bloomberg', Silvia Ardagna, directrice au sein de la branche gestion de fortune de Goldman Sachs, a repris l'expression de Donald Trump, qui a dit voir "la lumière au bout du tunnel" lundi dans un tweet, dans la lutte contre le coronavirus.

Attention, la séance du jour sera la dernière avant fermeture pour trêve de Pâques et le Marché parisien ne ré-ouvrira que mardi 14 avril. En conséquence, on peut imaginer que certains investisseurs pourraient choisir de ne pas prendre le risque de rester investis durant la période alors que les nouvelles sanitaires demeurent aléatoires.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini mercredi en nette hausse, les investisseurs percevant des signes d'espoir dans l'évolution de l'épidémie de coronavirus aux Etats-Unis.

La tendance a aussi été soutenue par l'annonce par Bernie Sanders de la fin de sa campagne pour l'investiture démocrate en vue de l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis. Le secteur de l'assurance en a particulièrement profité alors que le sénateur du Vermont prônait entre autres une couverture maladie universelle gérée par les pouvoirs publics.

L'indice Dow Jones a gagné 779,71 points (+3,44%) à 23.433,57. Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a pris 90,57 points, soit 3,41%, à 2.749,98. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 203,64 points (+2,58%) à 8.090,90 points.

ECO ET DEVISES

France :
- Production industrielle en France. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice des prix à la production. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00)
- Stocks et ventes de grossistes. (16h00)

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)
- Ventes de détail en Italie. (10h00)
- PIB britannique. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)
- Minutes de la dernière réunion monétaire de la BCE. (13h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.651$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0845$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 33,49$.

VALEURS EN HAUSSE

Seb (+0,90% à 116 Euros) estime que la perte de chiffre d'affaires (Grand Public et Professionnel) devrait être de l'ordre de 270 ME sur le 1er trimestre, intégrant : 180 ME, provenant très majoritairement de Chine (comprenant l'impact très pénalisant de Covid-19 et l'effet de l'historique élevé du Chinese New Year de début 2019) soit significativement moins que l'estimation communiquée fin février (250 ME); 90 ME provenant essentiellement de l'Europe et des Amériques, en particulier au mois de mars. Compte tenu de la propagation en cours de l'épidémie, le Groupe anticipe une perte de chiffre d'affaires qui devrait être sensiblement supérieure à ce montant au 2e trimestre. Seb coupe aussi son dividende d'un tiers, à 1,43 Euro par titre.

Veolia Environnement (+1,50% à 18,95 Euros) a profité d'une fenêtre de marché favorable pour placer 700 millions d'euros d'obligation à échéance avril 2028. Cette obligation, émise au pair, porte un coupon de 1,25%.

Capgemini (+3,60% à 79,94 Euros) a fixé avec succès le 8 avril 2020 les conditions d'un emprunt obligataire de 3,5 milliards d'euros comprenant 4 tranches.

Bonduelle (+0,30% à 19,70 Euros) suspend les objectifs indiqués à l'occasion de la publication des résultats semestriels 2019-2020 qui, tels que mentionnés, n'intégraient pas les effets de la crise sanitaire.

Air France KLM (+1,50% à 5,37 Euros) : L'activité passage du Groupe a plongé en mars en raison de la pandémie de Covid-19. Le nombre de passagers a reculé de 56,6%, le trafic a chuté de 50,6% et le coefficient d'occupation s'est inscrit à -20,5pt. Pour avril et mai 2020, le groupe prévoit que plus de 90% de la capacité prévue sera suspendue.

Sodexo (+5,50% à 66,88 Euros) : Le résultat net publié de 378 millions d'euros augmente de +3,8%. Le BPA de base affiche une hausse de +3,7% et s'établit à 2,59 euros. Le résultat net ajusté s'élève à 424 millions d'euros, en hausse de +2,8%. Concernant les perspectives et la crise, à ce jour, le Groupe modélise une réduction du chiffre d'affaires au 2nd semestre de 2,4 à 2,8 milliards d'euros par rapport à l'exercice précédent.

Mersen (+2,65% à 19,36 Euros) annonce, sur la base d'éléments préliminaires, que le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 sera de l'ordre de 225 millions d'euros, soit une évolution organique autour de -9%. Le manque de visibilité ne permet pas à ce stade de donner d'objectifs pour l'année 2020. Le groupe anticipe un 2ème trimestre 2020 en net recul par rapport à 2019, notamment en Europe et en Amérique du Nord.

Genfit (+3,40% à 15,55 Euros) : a bouclé 2019 avec 277 ME de Trésorerie. Attend les résultats préliminaire de sa phase III d'ici fin mai.

VALEURS EN BAISSE

Biosynex (-2,50% à 15,70 Euros) : Dans une interview publiée par Boursier.com, Larry Abensur, PDG, explique que "La demande est considérable. Nous nous adaptons au fur et à mesure. Mais il est difficile de planifier les choses avec une grande assurance parce que les interférences existent de la part des Etats : blocages, réquisitions. Les approvisionnements et la logistique sont devenus compliqués. Néanmoins, nous sommes confiants dans notre capacité à répondre à la demande. Nous pensons être en mesure de produire 2 millions de tests ce mois-ci à Strasbourg puis 5 millions à partir du mois suivant."

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Biocorp, Paulic Meunerie, Bourse Direct, Precia Molen, U10, Safe Orthopaedics, LDC, Ekinops, Akwel, AdVini.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Credit Suisse repasse à 'surperformance' sur BNP Paribas avec un cours cible ramené de 50 à 40 euros et repasse de 'sous-performance' à 'neutre' sur Société Générale avec un objectif de cours ajusté de 27 à 19 euros.

Jefferies reste à 'conserver' sur Ipsen, mais avec un objectif de cours ramené de 90 à 55 euros et conserve Schneider avec un cours cible ajusté de 97 à 80 euros.

MainFirst repasse d'acheter à 'conserver' sur Tarkett en ciblant un cours de 10,30 euros.

INFOS MARCHES

Blue Solutions : Bolloré Participations SE va apporter l'intégralité de sa détention.

EN BREF

Frey dividende de 1,5 euro/action.

Carbios : une publication dans Nature.

Spie : les actionnaires se contenteront de l'acompte de dividende.

Hexaom maintient 15% à 20% de l'activité sur ses chantiers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.