Ouverture Paris : les 4.900 points en jeu sur le CAC40

Ouverture Paris : les 4.900 points en jeu sur le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 10 juillet 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Sous les 4.900 points dès l'ouverture, le CAC40 tentait de repasser au-dessus de ce niveau symbolique à l'approche de 9h30 (-0,50% à 4.895 points). L'indice parisien qui reste sur trois séances consécutives de baisse, n'a plus enfoncé les 4.900 points depuis le 1er juillet en séance. La dernière fois qu'il a clôturé en dessous remonte au 24 juin.

La crise sanitaire qui semblait ne plus soucier les investisseurs la semaine dernière revient quelque peu les préoccuper. Aux Etats-Unis, plus de 60.500 nouveaux cas de contamination par le coronavirus ont été enregistrés jeudi, soit un nouveau record quotidien. De son côté, Hong Kong va fermer toutes les écoles en raison d'une nouvelle envolée des cas de contamination par le coronavirus.

Autant d'éléments concrets qui font redouter des mesures de distanciation sociale accrues et un retour au moins partiel au confinement comme c'est déjà le cas dans plusieurs pays. Ce qui freinerait la reprise économique. Et les craintes des investisseurs pourraient s'avérer d'autant plus fortes qu'ils se préparent à une période de publication des résultats en chute libre. Anticipé ou pas?

WALL STREET

A Wall Street, la tendance négative s'est affirmée au fil de la séance... La place américaine termine en franche baisse, à l'exception de l'indice Nasdaq qui gagne encore 0,53% à 10.547 pts. L'indice Dow Jones cède finalement 1,39% à 25.706 points, tandis que l'indice large S&P 500 recule de 0,56% à 3.152 pts.

Les derniers chiffres de l'emploi semblaient avoir quelque peu rassuré sur la reprise de la première économie mondiale mais la pandémie de Covid-19 continue à gagner en vigueur de l'autre côté de l'Atlantique. Le coronavirus a en effet désormais fait plus de 132.300 morts aux Etats-Unis pour plus de 3,05 millions de cas, selon le décompte de l'Université américaine Johns Hopkins.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice des prix à la production. (14h30)

Europe :
- Indice final allemand des prix à la consommation. (08h00)
- PIB britannique. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.796$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1263$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 41,74$.

VALEURS EN HAUSSE

Navya (+48% à 1,02 Euro) : lance un service de navettes en autonomie complète de niveau 4, c'est-à-dire sans opérateur de sécurité à bord. Ce service est lancé progressivement depuis le 22 juin au sein du Centre National de Tir Sportif (CNTS) de Châteauroux, en partenariat avec Keolis.

Devoteam (+25,10% à 98,20 Euros) : l'action rejoint le niveau offert par les fondateurs et actionnaires de référence de la société, MM. Godefroy et Stanislas de Bentzmann, soit 98 euros par titre. Les dirigeants vont lancer une OPA par l'intermédiaire d'une société dédiée.

VALEURS EN BAISSE

Interparfums (-2,40% à 40,40 Euros) annonce qu'il s'attend à une reprise graduelle de son activité au second semestre, directement liée à la "réouverture progressive des marchés", après un fort ralentissement d'activité au cours des trois derniers mois dû au coronavirus. Le parfumeur a précisé dans un communiqué que son chiffre d'affaires du premier semestre atteindrait environ 135 à 140 millions d'euros, contre 239 millions publié au titre du premier semestre 2019.

Groupe Bénéteau (-2,40% à 5,43 Euros) : l'activité au 3è trimestre, est affectée par la crise sanitaire Covid-19. Elle s'élève à 249,3 millions d'euros, en baisse de -42,6% par rapport au 3è trimestre de l'exercice précédent. L'arrêt de la production pendant la moitié du trimestre, puis une reprise progressive en raison des contraintes sanitaires strictes expliquent ce retrait. L'activité Bateau est en retrait de -43,3% tandis que l'activité Habitat est en retrait de -39,4%. En conséquence, le chiffre d'affaires consolidé des 9 premiers mois de l'exercice 2019-2020 consolidé s'élève à 768,7 ME, en baisse de -17,3% par rapport à la même période de l'année précédente (-17,9% à taux de change constant). L'activité Bateau est en retrait de -17,8%, tandis que l'activité Habitat qui a redémarré ses expéditions un peu plus rapidement enregistre une baisse de -15,4% par rapport à la même période de 2019.

Nicox (-1,50% à 3,96 Euros) , société internationale spécialisée en ophtalmologie, annonce aujourd'hui la cession pour un montant de 5 millions d'euros du solde de sa participation dans VISUfarma, société pharmaceutique pan-européenne spécialisée en ophtalmologie, à une filiale de son principal actionnaire, GHO Capital. Cette participation était constituée d'actions d'une société britannique holding de VISUfarma et d'obligations de VISUfarma B.V.

ADP (-0,80% à 90,60 Euros) a engagé des négociations avec les organisations syndicales en vue de procéder aux adaptations du modèle économique et social nécessitées par la crise qui frappe le transport aérien. Groupe ADP se donne trois ans (2021-2023) pour redonner à l'entreprise une possibilité de renouer avec une croissance rentable et durable.

Kaufman and Broad (-0,50% à 31,55 Euros) : Au 1er semestre, le chiffre d'affaires global s'établit à 385 millions d'euros HT, en baisse de -45,3% par rapport au 1er semestre 2019. Ce repli est marqué essentiellement par la forte contraction de l'activité générale pendant 2 mois, de mi-mars à mi-mai. Le chiffre d'affaires Logement s'élève à 352,3 ME HT (610,9 ME HT au 1er semestre 2019). Il représente 91,5% du chiffre d'affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l'activité Appartements est en baisse de -43,7% comparé au 1er semestre 2019, et s'élève à 319,1 ME HT. Le chiffre d'affaires de l'activité Maisons individuelles en village s'établit à 33,2 ME HT (44,3 ME HT au 1er semestre 2019). Le chiffre d'affaires du pôle Tertiaire est de 30 ME HT au 1er semestre (89,8 ME au 1er semestre 2019). La marge brute du 1er semestre est de 73,5 ME (140,7 ME au 1er semestre 2019). Le résultat opérationnel courant est de 12,3 ME (69,8 ME au 1er semestre 2019). Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 3,2% (9,9% sur le 1er semestre 2019). Le résultat net - part du groupe du 1er semestre 2020 ressort à 2,1 ME (39,3 ME au 1er semestre 2019).

PSB Industries (-0,30% à 18,10 Euros) a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de 100 ME, en retrait de -29% à taux de change et périmètre constants, lourdement impacté par le gel progressif des activités sur l'ensemble des zones d'implantation. Après un début d'année marqué au 1er trimestre par une volatilité accrue de la demande sur ses grands marchés, PSB a fait face au 2ème trimestre à une crise de la demande sans précédent, entraînant des variations d'activité exceptionnelles de l'ordre de -40% au mois d'avril, de -70% au mois de mai et de -30% au mois de juin, et ce de manière homogène sur l'ensemble de ses géographies.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Neocom Multimedia, Miliboo, Spineway, Kalray, Ekinops

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Citigroup relève son objectif de cours de 30,5 à 38 euros sur Saint-Gobain.

Jefferies remonte son cours cible sur Biomerieux de 95 à 115 euros.

JP Morgan réhausse son objectif à 37 euros sur Bouygues. Société Générale relève son cours cible à 22,6 euros sur Bureau Veritas.

Berenberg ajuste son objectif de cours à 1.000 euros sur Dassault Aviation et repasse de 'conserver' à 'vendre' sur L'Oréal, mais avec un cours cible ajusté de 225 à 241 euros.

UBS reste positif sur Nokia avec un objectif de 4,50 euros.

INFOS MARCHES

Sopra Steria conclut l'acquisition de Sodifrance à 17,99 euros par action.

Alès Groupe : en redressement judiciaire.

Business et Decision : Orange lancera le retrait obligatoire le 13 juillet.

Harvest : Winnipeg lancera le retrait obligatoire le 15 juillet.

Néovacs : va pouvoir recapitaliser.

EN BREF

Xilam Animation : signe deux accords avec Nickelodeon.

Hoffmann Green Cement Technologies étend son partenariat avec GCC.

Atos : assure le calcul haute performance de la recherche sur le COVID-19 en Espagne.

Lacroix : prise de contrôle dans l'IoT.

Cegedim conclut un partenariat avec Citrix.

Hopscotch Groupe s'attend à un résultat fortement négatif cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.