Ouverture Paris : les 5.100 points sont de nouveau franchis à la hausse

Ouverture Paris : les 5.100 points sont de nouveau franchis à la hausse©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 février 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 engage un rebond ce matin, progressant de 0,90% après les dix premières minutes d'échanges. Un gain qui porte l'indice parisien à 5.125 points. Ce rebond se matérialise dans le sillage de la fin de séance très favorable à Wall Street vendredi soir durant laquelle les indices ont terminé sur des gains de plus de 1%, après avoir perdu jusqu'à 2% durant la séance. D'ores et déjà, le rendez-vous majeur de la semaine s'annonce pour mercredi, où les autorités américaines publieront les chiffres de l'inflation de janvier. Ce sont les dernières données de l'inflation qui ont déclenché le décrochage violent à Wall Street il y a 10 jours. Les investisseurs craignent qu'un regain trop brutal de l'inflation n'entraîne une accélération du rythme de resserrement monétaire de la part de la Fed américaine, avec pour conséquence un renchérissement des taux, amoindrissant l'intérêt pour les actions.

WALL STREET

La Bourse de New York a connu une nouvelle séance agitée mais finalement positive, vendredi. A la clôture, le Dow Jones a regagné 1,38% à 24.191 points, mais il a abandonné 5,2% sur la semaine. L'indice large S&P 500 a progressé de 1,49% à 2.619 pts, mais perd 5,2% sur la semaine, tandis que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a repris 1,44% à 6.874 pts, mais lâche 5% en 5 séances. Depuis le début de l'année, les trois indices reculent désormais de 2% (DJIA), 2,4% (S&P 500) et de 0,4% (Nasdaq), après avoir affiché des gains supérieurs à 7% sur leurs sommets de la fin janvier.

ECO ET DEVISES

Un seul indicateur majeur prévu aujourd'hui, la balance budgétaire mensuelle américaine (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2283 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,38$ et le WTI 59,98$. L'once d'or se traite 1.323$ (+0,5%).

VALEURS EN HAUSSE

* Renault (+1,45% à 83,78 Euros) : l'ancien PDG de Total, Thierry Desmarest, aurait démissionné de son mandat d'administrateur, a appris Reuters. Le patron de la performance, Stéphane Müller, est aussi sur le départ. De quoi laisser le champ libre à Thierry Bolloré, pressenti pour être nommé bras droit et successeur désigné de Carlos Ghosn.

* Engie (+0,80% à 12,74 Euros) : le consortium emmené par le groupe, qui doit réaliser les parcs éoliens en mer de Dieppe-Le Tréport et Yeu-Noirmoutier chercherait à s'agrandir. Un quatrième investisseur pourrait rejoindre Engie, EDP Renováveis et la CDC, a appris l'Agence Bloomberg.

* ADP (+0,25% à 158,70 Euros) : "L'État veut vendre sa participation dans les aéroports de Paris et dispose d'un acheteur motivé, Vinci", peut-on lire dans 'Le JDD'. Mais pour autant, l'opération est complexe car elle touche à un actif sensible et que le gouvernement cherche à éviter une crise majeure. L'exécutif aurait malgré tout pris sa décision.

* Icade (+1,50% à 81,35 Euros) : le groupe immobilier Icade a amélioré son actif net réévalué EPRA triple net de 7,8% pendant l'année 2017, pour le porter à 84,80 euros par action. Le dividende passe à 4,30 euros. Le groupe prévoit d'absorber ANF Immobilier, en proposant entre 0,25 action et 0,30 action Icade pour 1 action ANF Immobilier.

* ANF Immobilier (+10% à 21,80 Euros) : les actionnaires doivent donc recevoir de 0,25 à 0,30 action Icade pour 1 action détenue, le titre en profite ce matin.

* CGG (+0,10% à 2,44 Euros) : la société a levé 112,2 ME dans le cadre de son augmentation de capital, dont la demande a été de l'ordre de 132,5 ME. La demande à titre irréductible représente 90,8% des ABSA émises. DNCA et les obligataires seniors n'auront pas à faire jouer leurs garanties.

* Poxel (+23% à 7,69 Euros) : le groupe a signé un accord pouvant aller jusqu'à 600 M$ pour le développement et la commercialisation d'Imeglimine avec Roivant pour les Etats-Unis et l'Europe notamment. Le versement initial est de 35 M$. Roivant entre au capital à 8,50 euros l'action.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-1,20% à 82,51 Euros) : Emirates a signé la commande ferme de 20 A380 et 16 options annoncée précédemment. Les livraisons doivent démarrer en 2020. Le montant exact du contrat est soigneusement tenu secret, même si le prix catalogue des appareils (options incluses) représente 16 Mds$. Dans la réalité, ce montant est sans doute largement inférieur. Par ailleurs, le groupe a accepté de verser 81,25 ME pour clore une des deux enquêtes concernant des allégations de corruption lors de la vente d'avions Eurofighter à l'Autriche en 2003. Ce règlement, annoncé vendredi par la justice allemande, se décompose en une amende administrative de 0,25 ME et un redressement de 81 ME. Enfin, dernière info sur le groupe : ont été enregistrés de nouveaux soucis sur les moteurs de l'A320neo produits par P&W clouent au sol certains appareils. Une ligne de plus sur la longue liste de déboires du PW1100G.

* SES (-6,65% à 12,02 Euros) : gros chamboulement aux commandes du groupe, avec les départs du DG Karim Michel Sabbagh et du directeur financier Padraig McCarthy, remplacés respectivement par Steve Collar et Andrew Browne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Ouverture Paris : les 5.100 points sont de nouveau franchis à la hausse
  • avatar
    Mdr -

    Ils veulent nous faire croire a une bonne santé économique ! Avec 9,5% de chômeurs,9 millions de pauvres français vivant sous le seuil de pauvreté 2300 milliards d'euros d'endettement,ils répondent a des impératifs sociaux économiques ! Absolument aucunes tendance de fond......A d'autre.

    avatar
    Tueur -

    ouais , 9,5% de branleurs , 9 millions de fainéants .......

    avatar
    Mdr -

    Arrêtez de dire des inepties qui sont manifestement d'un ridicule rarement observé.Le forum n'est certainement pas un défouloir pour les gens crispés.Enfin c'est ainsi...Bonne journée.

    avatar
    Ultimoo -

    Justement c'est logique : c'est parce qu'il y a beaucoup de chômeurs et de pauvres que la bourse flambe. La preuve c'est qu'aux USA ce qui a provoqué la forte chute de ces dernières semaines, c'est que le chômage diminue et que les employeurs sont obligés d'augmenter les salaires

    avatar
    pigeonxxl38 -

    ouais toi le Tueur l'attiseur des mouches a mer.. si tu t'insurge qu'il y a 9,5 millions de fainéants et de branleurs en France , toi la vieille feignasse en te suivant a la trace tu pue tellement , tu en es bien le porte-drapeau ...

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    5100 points BRAVO !

  • avatar
    Tueur -

    Et voili et voilou ..........

    avatar
    pigeonxxl38 -

    Et patati et patata ........