Ouverture Paris : les 5.300 points en jeu!

Ouverture Paris : les 5.300 points en jeu!©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 mars 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le gain modeste du CAC40 hier en clôture, en raison d'une fin de séance plus poussive que l'ouverture, n'a pas permis à l'indice parisien de franchir les 5.300 points. Il s'en rapproche ce matin à la faveur d'une nouvelle progression, de 0,30% (5.295 points). Le CAC40 a enchaîné six séances consécutives dans le vert, mais le niveau symbolique des 5.300 points constitue un nouveau plafond compliqué à percé. Le catalyseur pourrait être constitué par les chiffres de l'inflation américaine de février, attendus à 14h30, dans lesquels les investisseurs espèrent pouvoir lire une confirmation que la Fed ne relèvera pas ses taux trop rapidement. Côté valeurs, la déception du jour est pour Iliad, la maison-mère de Free a publié des comptes annuels en ligne, mais recrute moins dans le fixe en France.

WALL STREET

L'effet positif des chiffres de l'emploi publiés vendredi ne s'est pas prolongé lundi à la Bourse de New York. Les investisseurs ont recommencé à s'inquiéter des conséquences possibles des barrières douanières sur l'acier et l'aluminium que Donald Trump veut imposer dans moins de 15 jours. Le Nasdaq est tout de même parvenu à inscrire un nouveau record. Les investisseurs sont aussi restés prudents avant la publication, mardi, des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en février. A la clôture, le Dow Jones a cédé lundi 0,62% à 25.178 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,13% à 2.783 pts. Le Nasdaq composite a en revanche progressé de 0,36% à 7.588 pts, un nouveau sommet historique.

ECO ET DEVISES

La parité euro / dollar atteint 1,2311 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,77 $ et le WTI 60,25$. L'once d'or se traite 1.318$ (-0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Airbus (+0,75% à 96,59 Euros) : les compagnies indiennes équipées d'A320neo équipés de moteurs P&W sont forcées de clouer au sol les monocouloirs après une décision de l'aviation civile indienne. Les transporteurs sont furieux. L'image de l'avionneur est écornée.

* Natixis (+0,30% à 6,95 Euros) : la banque a mis un sérieux coup d'accélérateur à sa stratégie de développement dans le conseil en fusions et acquisitions. La filiale de BPCE a révélé trois nouvelles prises de participations, dont deux majoritaires, dans des boutiques indépendantes ayant pignon sur rue : Fenchurch, Vermilion Partners et Clipperton.

* Pixium Vision (+8,80% à 3,22 Euros) : a activé son implant de nouvelle génération miniature et sans fil PRIMA chez les trois premiers patients atteints d'une forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), a fait savoir la société dans un communiqué. Au total, cinq patients seront implantés dans le cadre de l'étude clinique française de faisabilité démarrée en décembre dernier.

VALEURS EN BAISSE

* Iliad (-6,40% à 184,60 Euros) : a publié des résultats ajustés en hausse et confirmé ses ambitions de moyen terme ce matin. La maison-mère de Free recrute moins dans le fixe, compte tenu d'un contexte concurrentiel très agressif.

* Veolia (-2,60% à 19,39 Euros) : l'actionnaire Qatari est en train de quitter le capital. Qatari Diar, la branche immobilière du fonds souverain du pays, a lancé le placement de 4,63% du capital, soit 26,107 millions d'actions.

* Carrefour (-0,20% à 17,39 Euros) : si le groupe peine en France, en Chine et sur certains autres marchés européens, il reste sur une dynamique forte au Brésil, malgré les soubresauts de l'économie locale. Une cinquantaine d'ouvertures sont programmées cette année, ont indiqué les dirigeants de Carrefour Brésil lors d'une journée investisseurs.

* Altice (-0,70% à 7,82 Euros) : le groupe négocie la vente à Tofane Global de ses activités de marché de gros voix à l'international (international wholesale voice carrier business) en France, au Portugal et en République Dominicaine. Aucune modalité financière n'a été communiquée à ce stade.

* Groupe Partouche (-0,35% à 28 Euros) : la société précise s'être constituée partie civile dans le dossier qui secoue l'entreprise, une enquête pour blanchiment visant certains cadres de l'établissement cannois et des clients. Le casino concerné restera ouvert, contrairement aux rumeurs qui ont circulé. La cotation des actions, suspendue une partie de la journée hier, reprend ce matin. La direction se dit en conformité avec la loi et regrette le battage médiatique excessif autour de cette affaire.

* Cellectis (-0,15% à 27,28 Euros) : le laboratoire disposait fin 2017 de 297 M$ de trésorerie pour mener à bien ses développements, ce qui lui donne de la visibilité jusqu'en 2020.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Ouverture Paris : les 5.300 points en jeu!
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    faites vos jeux ... rien ne va plus .

    avatar
    Mdr -

    Il faut bien comprendre qu'ils travaillent la temporisation aux niveaux actuels.Il n'y a aucunes perspectives de progressions solides et élargies a moyen terme.Juste de la spéculation en aucuns cas un investissement aux prix actuels.A bon entendeur.

    avatar
    pigeonxxl38 -

    Mdr je crois que c'est vous qui évoquiez l'année 1999 pour vous comme pour moi on peut penser que ce n'était le point de départ d'un bonne suite financière , si oui l'arme de crime n'était-ce pas encore le tout premier coup fourré boursier délivré par la "caisse d'épargne" ?