Ouverture Paris : les 5.400 points en support ?

Ouverture Paris : les 5.400 points en support ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 30 mai 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 tente de limiter la casse ce matin, le niveau des 5.400 points, enfoncés hier en séance, constitue pour le moment un support. L'indice parisien abandonne 0,55% à 5.410 points à 9h30. Les investisseurs sont dans l'expectative alors que de nouvelles élections pourraient se dérouler dès le mois de juillet en Italie.

Avec le risque d'une nouvelle victoire des eurosceptiques, de nouveau galvanisés et portant des mesures dépensières pour un pays endetté à plus de 130% de son PIB. La remontée du risque politique en zone Euro est palpable : l'indice Sentix qui mesure la probabilité de voir l'Italie quitter la zone Euro, atteint 11,6%, alors qu'il n'était qu'à 3,6 % il y a un mois. Celui anticipant un éclatement de la zone Euro atteint 13%. Et les obligations italiennes sont montées en flèche hier,le "10 ans" se payant plus cher que son homologue américain désormais.

Paradoxalement, la reculade de l'Euro, désormais à 1,5560$ après un point bas mardi à 1,1510$, liée à la situation italienne, constitue un parechoc et pourrait permettre de contenir quelque peu la baisse du marché parisien, tant les effets de cette chute devraient se ressentir favorablement sur les comptes des entreprises au deuxième trimestre et valider au passage les anticipations de progression de bénéfices 2018. D'autant que le pétrole est pour le moment stabilisé à 75$.

WALL STREET

Les turbulences se sont emparées des marchés financiers mondiaux, mardi, sur fond de craintes venues d'Italie, où la tentation populiste pourrait fragiliser la zone euro. Wall Street n'a pas été épargnée, et le secteur bancaire a été particulièrement attaqué mardi (-3,4% pour Goldman Sachs). Les taux d'intérêts italiens ont flambé, tandis que les taux américains ont chuté, les obligations d'Etat faisant office de valeurs refuge. Le pétrole a poursuivi sa correction, tandis que le dollar s'est renforcé, notamment face à un euro plombé par la crise politique italienne.

Alors que lundi était férié sur les marchés américains, l'indice Dow Jones a reculé mardi de 1,58% à 24.361 pts à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 1,16% à 2.689 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a mieux résisté, en recul de 0,50% à 7.396 pts. La semaine dernière, le Dow Jones avait légèrement progressé de 0,15%, le S&P 500 avait avancé de 0,3%, et le Nasdaq s'était apprécié de 1%.

ECO ET DEVISES

La parité euro / dollar atteint 1,1557$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 75,39$. L'once d'or se traite 1.304$.

VALEURS EN HAUSSE

Iliad (+1,60% à 149,40 Euros) a remporté les droits de diffusion du Lot 6 de l'appel à candidatures pour les saisons 2020/2021 à 2023/2024 de la Ligue 1 de football lancé par la Ligue de Football Professionnel.

Wavestone (+5,50% à 160,40 Euros) : à l'issue de l'exercice 2017/18, Wavestone a réalisé un chiffre d'affaires de 359,9 ME, supérieur à l'objectif annuel de 350 ME. La croissance ressort sur l'année à 6% et à 7% à taux de change constants. Il n'y a eu aucune évolution de périmètre d'un exercice à l'autre. Le résultat opérationnel courant a progressé de 31%, à 50,6 ME. La marge opérationnelle courante 2017/18 s'est ainsi établie à 14,1%, largement au-dessus de l'objectif, relevé à 11% en décembre 2017. Le résultat opérationnel est ressorti à 46,8 ME, également en croissance de 31% d'un exercice à l'autre. Le résultat net part du groupe 2017/18 s'est établi à 26,6 ME, en progression de 33%. La marge nette ressort ainsi à 7,4% contre 5,9% un an plus tôt.

Esi Group (+0,25% à 39,10 Euros) : Au 1er trimestre de l'exercice 2018, le chiffre d'affaires de l'éditeur de logiciels s'élève à 26,3 ME, en croissance de +1,1% à taux constants et en baisse de 3,9% en données réelles.

Oeneo (+0,20% à 10,02 Euros) a annoncé l'acquisition de 100% du capital des Etablissements Cenci, spécialisés depuis 1960 dans l'exploitation forestière et la transformation du bois de hêtre et de chêne (plots, merrains, parquets...).

VALEURS EN BAISSE

Vivendi (-5,45% à 21,03 Euros) La Ligue de football professionnel a attribué mardi les droits de retransmission de la Ligue 1 de football entre 2020 et 2024 pour un montant record de 1,15 milliard d'euros par an dans le cadre d'une procédure dont Canal+ (filiale de Vivendi), partenaire historique de la compétition, ressort bredouille.

Peugeot (-0,70% à 20 Euros) : Les syndicats d'Opel ont conclu mardi un accord avec la direction, acceptant des concessions en matière salariale en échange de garanties apportées par la filiale de du constructeur français sur l'investissement et l'emploi dans les usines allemandes de la marque automobile.

Touax (-3,15% à 10,80 Euros) : les revenus du 1er trimestre 2018 s'élèvent à 19,1 ME, stables comparé au 1er trimestre 2017 et à +4% à devises constantes.

Schneider (-0,95% à 73,58 Euros) : Goldman Sachs abaisse sa recommandation de "acheter" à "neutre".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU