Ouverture Paris : les 5.400 points en test

Ouverture Paris : les 5.400 points en test©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 11 décembre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 se hisse péniblement au-dessus des 5.400 points dans les premières minutes de cotations ce matin, sur un gain de 0,15%. L'indice parisien se lance dans la dernière ligne droite de l'année 2017 et certains observateurs parient sur un rally de fin d'année. Les rééquilibrages de portefeuilles auxquels procèdent les gestionnaires de fonds, vont jouer à plein durant les séances nous séparant de 2018. D'ici là, peu d'éléments pour contrarier les marchés qui attendent notamment le dernier tour de vis annuel de la Fed.

WALL STREET

Wall Street a signé vendredi une deuxième séance de hausse consécutive, les investisseurs se montrant plus confiants après une série d'annonces rassurantes. Aux Etats-Unis, le marché de l'emploi est resté dynamique en novembre, le "shutdown" des administrations publiques été évité, et la réforme fiscale est dans sa dernière étape avant une adoption définitive. A l'étranger, un accord a été conclu entre Londres et Bruxelles sur les modalités du Brexit.Le pétrole a poursuivi son rebond et les valeurs bancaires ont salué l'adoption des normes internationales "Bâle III". A la clôture, le Dow Jones a gagné jeudi 0,49% à 24.329 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,55% à 2.651 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a regagné 0,40% à 6.840 pts.

ECO ET DEVISES

L'indice du climat des affaires dans l'industrie, calculé par la Banque de France, ressort à 106 en novembre, stable par rapport au mois précédent. Par ailleurs, selon la deuxième estimation de la BdF, le PIB devrait progresser de 0,5% au quatrième trimestre 2017. Une prévision identique à la précédente et conforme à celle de l'Insee. L'économie française, qui affiche une hausse du PIB d'au moins 0,5% chaque trimestre depuis l'automne 2016, devrait donc afficher cette année sa plus forte croissance depuis 2011.

Aux Etats-Unis, le rapport JOLTS concernant les ouvertures de postes sera disponible à 16h00.

La parité euro / dollar atteint 1,1777 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,15$ et le WTI 57,12$. L'once d'or se traite 1.248$ (+0,00%).

VALEURS EN HAUSSE

* Engie (+0,10% à 14,83 Euros) : la directrice générale, Isabelle Kocher, estime que le plus dur a été fait dans le cadre de la transformation de son groupe. Elle a en revanche refusé de dire si elle serait favorable à la fusion des fonctions de président et de directeur général, au départ de Gérard Mestrallet en mai.

* LafargeHolcim (+0,20% à 45,32 Euros) : l'ancien PDG Bruno Lafont a été mis en examen dans le dossier syrien, comme l'ex-directeur général Eric Olsen et un autre cadre. Le trio a été placé sous contrôle judiciaire.

* Crédit Agricole (+0,20% à 14,70 Euros) : le patron de la banque, Philippe Brassac, a confirmé dans le quotidien transalpin 'Il Sole 24 Ore' que l'établissement a désormais pour priorité la croissance organique. Le groupe n'a aucune visée sur la Commerzbank.

* Essilor (+0,20% à 114,55 Euros) : et Luxottica ont prévu de se mettre à la recherche d'un nouveau PDG, pour piloter le nouveau géant de l'optique. C'est le PDG d'Essilor, Hubert Sagnières, qui l'a expliqué au 'Financial Times' ce week-end. Les dirigeants actuels porteront la fusion, mais un nouveau "CEO" arrivera par la suite, même si le calendrier n'a pas été défini.

* Aéroports de Paris (+0,05% à 164,60 Euros) : l'Agence de participations de l'Etat aurait sélectionné Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres, a révélé 'Le Figaro'. Si les équipes techniques sont ainsi en place, les arbitrages politiques sont loin d'être rendus, et la forme et l'ampleur d'une éventuelle opération sur le capital d'ADP sont encore à l'examen, précise le quotidien. Un passage sous le seuil des 50% nécessite un changement législatif.

* Compagnie des Alpes (+0,50% à 28,80 Euros) : le groupe a commandé 5 remontées mécaniques pour 38 ME à POMA. Elles équiperont Val d'Isère, Tignes, Méribel, La Plagne et Serre Chevalier. Ces chantiers commenceront dès cet été, pour une ouverture prévue dès décembre 2018.

* Touax (+0,25% à 11,83 Euros) : tous les titres Touax Solutions Modulaires ont été cédés à WH Bidco (TDC Capital) pour 165 ME de valeur d'entreprise. TDR Capital gère des fonds qui détiennent actuellement une participation majoritaire dans Algeco.

VALEURS EN BAISSE

* Europcar (-3,30% à 10,23 Euros) : victime d'une note d'analyste. HSBC a en effet réduit d''achat' à 'conserver' son opinion sur le dossier tout en réduisant sa cible de 14,30 à 11,20 euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Ouverture Paris : les 5.400 points en test
  • avatar
    Mdr -

    Les gérants de fonds remuent la mélasse ! Ils n'osent pas s'aventurer plus loin par manque de convictions et pire encore de justifications pour cause de croissance économique poussive et larvée,9,5%de chômeurs,2300 milliards d'euros d'endettement et 9 millions de français vivants sous le seuil de pauvreté.La France vivrait donc la croissance économique,laissez moi rire doucement....Un casino en ligne ou s'échangent des créances mitées.Au prochain "Las Végas"

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure , encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    Hommage à Johnny : TF1 et France 2 allument l'audimat
    Statut : refusé
    Il y a 25 minutes
    le 11 12 2017 à 09 33

    Tout l'art de Johnny était de chanter la culture Française dans ce registre particulier.

    C'est ça aussi la France et son art unique que d'aucuns qualifiaient dans le passé "d'exception culturelle Française".

    Il était si représentatif de cet art et de cette monoculture que les US ne l'ont pas reconnu comme un de leurs rockers.

    Alors quoi d'étonnant à ce que des chaînes de TV fassent de l'audience quand l'art Français voit disparaître un Rocker emblématique de la culture française ?