Ouverture Paris : les 5.800 points demeurent en ligne de mire

Ouverture Paris : les 5.800 points demeurent en ligne de mire
bourse

Boursier.com, publié le mardi 16 février 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Les 5.800 points dépassés de peu hier en séance ne sont pas rejoints ce matin dans les premiers échanges pourtant en hausse. Les investisseurs semblent plus enclins à marquer une pause (+0,05% à 5.790 points) après l'importante hausse de 1,45% d'hier. Les 5.800 points n'en demeurent pas moins en ligne de mire. Les résultats 2020 solides des entreprises, ainsi que les perspectives associées, loin d'être pessimistes, poussent les investisseurs à l'optimisme sur les actifs à risque. D'autant que les campagnes de vaccination se poursuivent allègrement à travers le monde et que la pandémie semble refluer un peu partout.

Autre explication de la hausse : la forte progression des cours du pétrole. Ce matin ils sont toujours aussi fermes, le Brent demeurant au-dessus des 63,50$, soutenu notamment par la vague de froid historique qui s'abat actuellement sur le Texas, et qui pourrait fortement impacter la production pétrolière de la région, l'une des plus importantes d'Amérique du Nord. Les opérateurs estiment que plusieurs centaines de milliers de barils de production pourraient ainsi être affectés par des fermetures de puits, des perturbations sur le transport routier et des pannes d'électricité dues aux conditions météorologiques extrêmes.

Côté valeurs, à noter l'envolée de Technip Energies qui prend plus de 30% pour sa première journée boursière après sa scission de TechnipFMC.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en légère hausse vendredi, ce qui a suffi pour signer de nouveaux records, à la veille d'un week-end de trois jours, lundi étant férié pour la Journée des présidents. Les indices américains ont discrètement poursuivi leur ascension cette semaine, tout en évoluant dans des fourchettes étroites. Les marchés restent focalisés sur la progression du plan de soutien de 1.900 milliards de dollars de Joe Biden qui est étudié par la chambre des représentants. Les cours du pétrole ont encore grimpé de 5% sur la semaine et ont pris plus de 20% depuis le début de l'année. La situation sanitaire continue de s'améliorer outre-Atlantique, malgré la crainte suscitée par les variants du Covid-19, et la campagne de vaccination va bon train.

A la clôture, le Dow Jones a grappillé 0,09% à 31.458 points, dépassant son record de mercredi, alors que l'indice large S&P 500 a pris 0,47% à 3.934 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a gagné 0,5% à 14.095 pts. Le Nasdaq et le S&P 500 avaient déjà terminé jeudi sur des records. Sur l'ensemble de la semaine, les trois indices ont progressé respectivement de 1%, 1,2% et 1,7%.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York. (14h30)

Europe :
- Balance commerciale italienne. (10h00)
- Lecture flash de l'emploi en Europe. (11h00)
- PIB flash européen. (11h00)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h00)
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2139 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,49$. L'once d'or se traite 1.823$.

VALEURS EN HAUSSE

Technip Energies (+32,22% à 11,88 Euros) : débuts boursiers pour l'entité issue de TechnipFMC, Technip Energies N.V. est une société d'Ingénierie et de Technologies spécialisée dans l'exécution de projets et dans la fourniture de technologies.

Michelin (+0,25% à 118 Euros) : a réalisé des ventes de 20 milliards d'euros, en recul de 15%, et publie un résultat opérationnel des secteurs de 1,9 milliard d'euros, soit 9,2% des ventes. En 2020, le groupe s'était donné comme priorités la protection de ses employés et la continuité de ses activités, tout en apportant son soutien aux communautés avec lesquelles il interagit. Le Résultat net est au final de 625 Millions d'euros, en baisse de 1.105 Millions d'euros.

Vicat (+2% à 40,35 Euros) : Le résultat net de l'ensemble consolidé s'élève à 172 millions d'euros en hausse de +7,7% à périmètre et change constants et de +16,3% en base publiée, en dépit des dépréciations d'actifs liés à l'Egypte. L'amélioration des résultats générés au Brésil et en Inde se traduit par une augmentation sensible de la part des minoritaires. Sur ces bases, le résultat net part du Groupe augmente quant à lui de +10,7% à périmètre et taux de change constants et +4,8% en base publiée, à 156 millions d'euros. La capacité d'autofinancement s'établit à 461 millions d'euros, en hausse de +8,3% en base publiée et de +12,9% à périmètre et taux de change constants, compte tenu de la forte progression de l'EBITDA généré au cours de l'exercice. Sur la base des résultats annuels 2020 et confiant dans la capacité du Groupe à poursuivre son développement, le Conseil d'Administration, réuni en date du 12 février 2021, a décidé de proposer aux actionnaires de voter, lors de l'Assemblée Générale qui se tiendra le 9 avril 2021, le maintien du dividende à 1,50 euro par action.

VALEURS EN BAISSE

Vivendi (-2,10% à 30,57 Euros) : A suivre au lendemain de l'envolée de 19,6% à 31,22 euros à la clôture d'hier, porté par les dernières annonces concernant sa filiale Universal Music Group... La filiale de Bolloré souhaite distribuer à ses actionnaires 60% du géant de la musique, et introduire ce dernier en Bourse d'ici la fin de l'année.

TechnipFMC (-5,80% à 6,83 Euros) annonce la finalisation de sa transaction de spin-off visant à créer deux sociétés leader du secteur, indépendantes et cotées en bourse, TechnipFMC et Technip Energies. Dans le cadre de cette scission, le cours de référence technique de Technip Energies est fixé à 9 euros avant sa cotation directe sur Euronext Paris Exchange où l'action Technip Energies sera négociée sous le symbole "TE".

Atari (-7,25% à 0,35 Euro) : a dégagé un résultat opérationnel courant de -1,1 ME au 1er semestre 2020-2021, à comparer à +0,7 ME au 1er semestre 2019-2020. Les autres produits et charges financiers sont principalement liés à un ajustement de la juste valeur des titres Animoca, le résultat net de l'ensemble consolidé ressortant ainsi à -1,5 ME. Les actifs financiers non courants sont constitués à hauteur de 11,9 ME de créances commerciales de maturité à plus d'un an, celles-ci représentaient 12,1 ME au 31 mars 2020. Les autres passifs courants enregistrent notamment 2,5 ME de produits constatés d'avance au titre des précommandes de l'Atari VCS. Cette somme est rapportée au chiffre d'affaires au cours du le 2nd semestre de l'exercice 2020-2021. Le Groupe a aujourd'hui pour objectif de réaliser un résultat net positif sur l'exercice 2020-2021.

Air France (-0,35% à 4,91 Euros) : Le gouvernement français mène des "discussions intenses" avec les services européens de la concurrence sur une éventuelle aide supplémentaire et sur les conditions que pourrait poser la Commission à un tel soutien, a déclaré lundi Bruno Le Maire.

Mercialys (-7,40% à 7,40 Euros) : publie un ratio LTV hors droits (ratio d'endettement) à 38,1%, en baisse de -302 pb par rapport à fin juin 2020 et un ratio LTV droits compris à 35,8%. La valorisation du patrimoine est résiliente et confortée par les cessions d'actifs avec une baisse limitée de la valeur du portefeuille droits inclus à périmètre constant de -2,3% sur 6 mois et -5,5% sur 12 mois. Le taux de rendement moyen d'expertise ressort à 5,72% vs 5,49% à fin juin 2020 et 5,26% à fin décembre 2019. L'ANR EPRA NDV est de 18,42 euros/action, soit -7,4% sur 6 mois et -7,9% sur 12 mois.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Musée Grevin, Auplata, Winfarm, MGI Digital Technology

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs est à l'achat sur Sanofi avec un objectif réhaussé de 103 à 106 euros.

Berenberg est à l'achat sur Veolia avec un cours cible ajusté à 30 euros.

Bernstein repasse à 'sousperformance' sur Air France-KLM en ciblant un cours de 1 euro seulement.

AlphaValue accumule ArcelorMittal avec un cours cible ajusté à 21,40 euros.

Société Générale repasse d'acheter à 'conserver' sur Legrand en visant 82 euros.

INFOS MARCHES

Spie : avec plus de 6%, les salariés deviennent le deuxième actionnaire.

EN BREF

Mersen rachète le solde du capital de Fusetech.

Voltalia ouvre un nouveau complexe dans l'Etat de Bahia.

Sensorion : troisième collaboration en thérapie génique avec l'Institut Pasteur.

Cellectis et Cytovia Therapeutics s'associent.

Latécoère : acquisition des activités de Bombardier au Mexique.

Saint-Gobain cède des activités de distribution en Espagne et en Italie.

2CRSi : nouveaux contrats avec le CERN.

Eurofins : jusqu'à 350.000 tests COVID-19 auto-administrés par semaine au Royaume-Uni.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.