Ouverture Paris : les 5400 points , atteignables?

Ouverture Paris : les 5400 points , atteignables?
bourse

Boursier.com, publié le lundi 09 octobre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

L'approche des 5.400 points semble inhiber les investisseurs, comme on l'a constaté vendredi où l'indice parisien a finalement reculé alors qu'il n'était plus qu'à une encablure de ce seuil symbolique. Ce matin il repart modestement de l'avant (+0,15% à 5.370 points), sans grande conviction alors que la journée sera fériée outre-Atlantique pour le "Columbus Day", mais Wall Street est ouvert. Les premières publications trimestrielles d'entreprises sont attendues dès cette semaine à Paris, avec un hors d'oeuvre de poids : LVMH, qui annoncera dès ce soir ses ventes du troisième trimestre.

WALL STREET

Les principaux indices boursiers américains ont mis fin vendredi à une série de 8 séances haussières, tout en restant très proches de leurs récents records en série. Les chiffres de l'emploi en septembre aux Etats-Unis ont été diversement interprétés, après l'annonce surprise de destructions d'emplois, causées par les ouragans Harvey et Irma. Les marchés ont aussi joué la prudence sur fond de rumeurs évoquant un projet de nouveau tir de missile par la Corée du Nord au cours du week-end. Les cours du pétrole ont replongé, et le dollar s'est effrité. A la clôture, le Dow Jones a fini vendredi à l'équilibre (-0,01%) à 22.773 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,11% à 2.549 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné un petit 0,07% à 6.590 pts (un nouveau record historique).

ECO ET DEVISES

L'indice du climat des affaires dans l'industrie s'établit à 104 en septembre, comme en août. Par ailleurs, selon l'indicateur synthétique mensuel d'activité (ISMA) de la Banque de France, le produit intérieur brut progresserait de 0,5% au troisième trimestre 2017.

La parité euro / dollar atteint 1,1737 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,72$ et le WTI 49,41$. L'once d'or se traite 1.283$ (+0,5%).

VALEURS EN HAUSSE

* AccorHotels (+0,90% à 43,27 Euros) : le groupe a proposé près de 800 ME pour racheter l'australien Mantra, un groupe qui opère plus de 125 hôtels en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Indonésie, soit plus de 20.000 chambres. La société du Queensland a officialisé l'approche du Français cette nuit, en réponse à des rumeurs de presse. Elle a ouvert ses livres de comptes mais rien n'a encore été décidé de définitif.

* LafargeHolcim (+0,80% à 49,33 Euros) la Française Géraldine Picaud va prendre les commandes des finances le 1er février prochain. Ron Wirahadiraksa, l'actuel "CFO" (chief financial officer), a en effet prévu de démissionner. Picaud, qui siègera au comité exécutif du cimentier, occupait le même poste chez Essilor depuis 2011.

* Société Générale (+0,35% à 49,07 Euros) : la banque négocie un arrangement avec la justice américaine dans le dossier libyen. La nouvelle a été annoncée par Bloomberg après des informations obtenues dans un procès connexe aux prud'hommes. Elle avait déjà indiqué dans son rapport annuel avoir fait l'objet d'une demande de documents de la justice américaine dès 2014 puis de la SEC en décembre dernier.

* Groupe ADP (+0,25% à 136,10 Euros) : Emmanuel Macron "passe aux travaux pratiques" sur les privatisations, a annoncé 'Le Monde' ce weekend. L'appel d'offres pour les banques conseil a été lancé concernant Groupe ADP et La Française des Jeux, selon le quotidien. Mais le parcours ne sera pas simple : il faudra d'abord légiférer pour que les deux entreprises quittent le giron public.

* Nexans (+0,20% à 51,91 Euros) : l'Américain General Cables a reçu des propositions de rachat de ses concurrents européens Prysmian (Italie), Nexans (France) et NKT (Allemagne). Des offres américaines sont également sur la table, a appris Reuters. General Cable pèse 1,04 Md$ en bourse, soit quelque 852 ME.

* Scor (+0,15% à 36,32 Euros) : le réassureur estime à ce jour que le coût total pour le marché privé de l'assurance des ouragans Harvey, Irma, Maria ainsi que des séismes ayant affecté le Mexique, devrait atteindre 95 milliards de dollars. Scor estime le coût de ces événements, sur le troisième trimestre 2017, à 430 ME après rétrocession et impôts.

VALEURS EN BAISSE

* Crédit Agricole (-0,80% à 15,39 Euros) : le marché bancaire allemand est assez compliqué, c'est de notoriété publique. Pourtant, les établissements français sont tentés. Comme BNP Paribas, le Crédit Agricole est intéressé par la Commerzbank. Dimanche dans le 'Handelsblatt', le patron de la banque verte, Philippe Brassac, a joué cartes sur table : en tant que banque majeure de la zone euro, le Crédit Agricole se doit d'examiner le dossier.

* Air France KLM (-1,25% à 13,30 Euros) : la rentrée s'est bien passée, avec un trafic du mois de septembre qui confirme la solide dynamique du transport aérien en général et de la compagnie en particulier. La recette unitaire hors change (mesurée en siège-kilomètre offert, RSKO) est à nouveau en hausse en glissement annuel.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Ouverture Paris : les 5400 points , atteignables?
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    Mafiosi désolé aujourd'hui avec toi je ne vais pas m'attarder figure toi que je suis en train de fourbir mes armes pour demain en m'invitant a la manif des fonctionnaires remarque bien leur problème n'est pas le mien comme Cantona a l'occasion je veux simplement casser du banquier plus précisément certains : ces 2 banderoles qu'il faut personnaliser ces phrases chocs ces mots qui tuent qu'il faut effacer et recommencer pour que tout soit parfaitement centré c'est du boulot tu sais et moi j'aime le travail bien fait , une chose est certaine demain après mon passage de ces 3 banques archi daubées associées caisse d'épargne banques populaires banque d'affaire natixis ils y en aura pas mal qui auront dégagé pour moi c'est le but recherché , dis-donc tu disais bien que tu aimais les banquiers non ...

  • avatar
    FelixM -

    On est à + 7 % depuis le rebond sur M200 fin août, à 5031.
    Il ne serait pas scandaleux de souffler un peu et de revenir prendre appui sur M100, actuellement à 5212. Soit 2,7 % plus bas que les 5355,50 actuels.

  • avatar
    Mdr -

    Ils vont terminer l'année en apothéose avec une croissance économique inexistante,2100 milliards d'euros de dette et 9,5%de chômeurs ! pour ne citer que deux déséquilibres économiques principaux.Le père Noel va arriver en grande pompe.......

    avatar
    Mdr -

    Mafiosi 1,8% c'est du baratin pour rassurer la population consommatrice et les intervenants économiques.C'est de la communication positive.A d'autre.....