Ouverture Paris : peu d'initiatives sur le CAC40 avant le rendez-vous de la BCE

Ouverture Paris : peu d'initiatives sur le CAC40 avant le rendez-vous de la BCE
bourse

Boursier.com, publié le mardi 08 décembre 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Attentisme, voire prudence sont les maîtres-mots du début de séance parisien qui voit le CAC40 céder 0,20% à 5.560 points dans les premiers échanges. De façon générale, les prises d'initiatives s'annoncent réduites d'ici jeudi et le rendez-vous de la BCE, dont les marchés attendent des nouvelles mesures de soutien face à la 2e vague du coronavirus qui a freiné la reprise économique cet automne. Les investisseurs attendent l'annonce d'une augmentation et prolongation de son programme de rachat d'actifs.

Le niveau de la croissance mondiale pose question. Alors que désormais la 3ème vague sanitaire prend toujours plus d'ampleur aux Etats-Unis, la Californie a réimposé des mesures de restrictions fortes. Les derniers chiffres du commerce extérieur chinois semblent cependant de bon augure pour la reprise économique mondiale. Les exportations chinoises ont ainsi bondi de 21% en novembre, et ont notamment grimpé de 10% vers les Etats-Unis. En revanche, les tensions commerciales entre le Chine et les Etats-Unis ne cessent de s'intensifier. Comme si l'administration Trump voulait jouer une dernière carte avant son départ en janvier...

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé lundi, après les records des quatre principaux indices inscrits vendredi. Le Dow Jones et le S&P 500 ont marqué le pas, lundi, tandis que le Nasdaq est parvenu à terminer sur un nouveau record. Les investisseurs ont les yeux tournés vers le Congrès, qui négocie un nouveau plan de soutien de plus de 900 milliards de dollars à l'économie américaine. Sur le front sanitaire, les esprits sont partagés entre les espoirs créés par la future campagne de vaccination, et la flambée du coronavirus observée à court terme aux Etats-Unis.

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,49% à 30.069 points, sauvegardant les 30.000 pts, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,19% à 3.691 pts. L'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a gagné 0,45% à 12.519 pts, un nouveau record donc. Enfin l'indice Russell 2000, qui reflète les valeurs moyennes, a légèrement reculé (-0,13%) après son record de vendredi.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Productivité non-agricole révisée. (14h30)
- Coûts unitaires du travail. (14h30)

Europe :
- Production industrielle italienne. (10h00)
- Chiffres finaux européens de l'emploi. (11h00)
- Chiffres révisés du PIB européen. (11h00)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h00)
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.867$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2108$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,21$.

VALEURS EN HAUSSE

Airbus (+0,15% à 95,34 Euros) a annoncé lundi avoir remporté 297 commandes nettes de janvier à novembre.

PSA (+0,10% à 20,53 Euros) et FCA se sont déclarés confiants lundi de voir le Brésil confirmer son feu vert sans restriction à leur projet de fusion, malgré la demande d'analyse approfondie faite sur place.

TF1 (+5% à 6,98 Euros): s'offre la tête du SBF120 ce mardi matin. Le groupe de médias est soutenu par plusieurs notes d'analystes, dont celle de JP Morgan qui a revalorisé le dossier de 10,4 à 12,7 euros tout en restant à 'surpondérer'. La SocGen a de son côté ajusté son objectif de 6,6 à 7,5 euros avec un avis 'achat'.

VALEURS EN BAISSE

Compagnie des Alpes (-1,60% à 19,68 Euros) : Sur les douze mois clos fin septembre, le groupe de loisirs essuie une perte nette de 104,3 millions d'euros contre un profit de 62,2 ME un an plus tôt pour un chiffre d'affaires en baisse de 27,9% à 615,6 ME (-28,3% à périmètre comparable). L'Excédent Brut Opérationnel (EBO) ressort à 93,8 ME (soit 80,1 ME hors IFRS 16) contre 232,3 ME lors de l'exercice précédent. La marge d'EBO atteint 15,2% (soit 13,0% hors IFRS 16). Le Free Cash-Flow Opérationnel est négatif et s'établit à -66,8 ME (contre 27,5 ME pour l'exercice précédent) essentiellement en raison de la diminution de la capacité d'autofinancement liée à la crise sanitaire, et ce, malgré la baisse des investissements.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Moulinvest

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Morgan Stanley repasse de 'surpondérer' à 'pondération en ligne' sur Ipsen en ciblant un cours de 85 euros.

Jefferies est à l'achat sur Accor avec un cours cible ajusté en hausse de 36 à 38,50 euros.

Berenberg conserve CNP Assurances avec un objectif de cours de 16,50 euros.

HSBC repasse d''achat' à 'conserver' sur FFP en ciblant un cours de 100 euros.

INFOS MARCHES

Amplitude Surgical : Auroralux dépose son offre publique d'achat simplifiée à 2,15 euros.

Albioma émet le premier "Sustainability-Linked Euro PP" pour un montant de 100 ME à 7 et 8 ans.

EN BREF

Inventiva : données pré-cliniques sur les effets bénéfiques de lanifibranor sur la cirrhose.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la CE pour le traitement de la CBP.

BIO-UV Group : légère baisse de l'objectif de chiffre d'affaires 2020.

Capgemini sélectionné par France Télévisions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.