Ouverture Paris : Publicis et Thales ont déçu

Ouverture Paris : Publicis et Thales ont déçu©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 19 octobre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Publicis est sanctionné dans les premiers échanges du jour, cédant plus de 4%. Même schéma pour Thales en net recul après sa publication. Deux titres vendus, parmi les nombreuses publications trimestrielles intervenues depuis la clôture d'hier soir. Danone perd aussi quelques points après deux belles séances. Les investisseurs font logiquement le tri, comptes trimestriels sous les yeux et se portent sur Pernod Ricard et Carrefour achetés après leurs chiffres. Au global, le CAC40 cède 0,20%, demeurant sans ressort, à 5.375 points. Il faudra suivre l'ultimatum du gouvernement Rajoy qui a donné jusqu'à 10h00 ce matin à la Catalogne pour confirmer si, oui ou non, elle est indépendante. Si la déclaration proclamée la semaine dernière est maintenue, Madrid devrait suspendre l'autonomie catalane et des soubresauts sur les marchés seraient alors sans doute à venir.

WALL STREET

L'indice Dow Jones a franchi mercredi soir un nouveau cap historique, celui des 23.000 points, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont eux aussi terminé de justesse à des niveaux records. De bons résultats d'entreprises, notamment pour le géant informatique IBM, ont donné le goût du risque aux investisseurs, qui ont délaissé les marchés obligataires. L'action IBM a flambé de 8,9% à la clôture, après l'annonce de résultats et de perspectives supérieurs aux attentes des analystes. A la clôture, le Dow Jones Industrial Average a progressé mercredi de 0,70% à 23.157 points, ce qui constitue son 51ème record depuis le début de l'année 2017. L'indice large S&P 500 a avancé de 0,07% à 2.561 pts et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, est resté presque stable à 6.624 pts (+0,02%), décrochant de justesse un nouveau record. Pour l'anecdote, le record du Dow Jones intervient à la veille du 30ème anniversaire du krach du 19 octobre 1987, un "Lundi noir" qui avait vu le Dow Jones subir le plus important plongeon de son histoire (-22,6% en une séance).

ECO ET DEVISES

Après les ventes de détail britanniques de septembre (10h30), trois statistiques américaines sont attendues, les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (14h30), puis l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1801 ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,04$ et le WTI 51,96$. L'once d'or se traite 1.278$ (-0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* Carrefour (+1,70% à 17,42 Euros) : le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'élève à 21,859 MdsE, en hausse de +0,5% en comparable. La France a souffert. L'objectif de cash-flow libre est maintenu. Sur l'année, la société vise une croissance des revenus à change constant de 2 à 4%. La variation du ROC annuel à taux de changes courants devrait être comparable à celle constatée au premier semestre.

* Pernod Ricard (+2,30% à 125 Euros) : les revenus du premier trimestre fiscal ont progressé de 5,7% en organique, une performance solide. L'objectif de croissance interne du résultat opérationnel courant pour l'exercice compris entre +3% à +5% est confirmé.

VALEURS EN BAISSE

* Danone (-0,70% à 70,56 Euros) : la rumeur se confirme, avec la nomination du directeur général Emmanuel Faber comme PDG. Il succède à Franck Riboud en qualité de président, ce dernier restant administrateur et devenant président d'honneur.

* Thales (-1,45% à 95,81 Euros) : le troisième trimestre est moins favorable que prévu, avec un chiffre d'affaires inférieur aux attentes. Une question de phasage, selon le management, qui a confirmé ses prévisions annuelles et ses objectifs de moyen terme.

* Publicis (-4,10% à 59,64 Euros) : la croissance organique s'est établie à 1,2% au troisième trimestre 2017. Le géant de la publicité a annoncé ce matin que son revenu de la période avait atteint 2,26 milliards d'euros, en baisse de -2,20% par rapport à la même période de 2016, mais en légère progression, donc, toutes choses égales par ailleurs.

* Dassault Aviation (-0,60% à 1344 Euros) : toutes les options sont ouvertes concernant la motorisation du Falcon 5X, a fait savoir le PDG, alors que les réacteurs fournis par Safran ne donnent toujours pas satisfaction. Le dirigeant a en revanche refusé de dire s'il avait déjà consulté d'autres motoristes.

* Eurotunnel (-1,20% à 10,59 Euros) : le chiffre d'affaires du troisième trimestre, 286,4 ME, est en hausse de 3% par rapport la même période en 2016 et à périmètre comparable.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU