Ouverture Paris : rebond ou pas pour le CAC40?

Ouverture Paris : rebond ou pas pour le CAC40?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 octobre 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le rebond qui semble s'amorcer à 9h30 sur le CAC40 (+0,35% à 5.112 points) est-il durable? Peu évident en préouverture, il semble se raffermir et permet en tout cas à l'indice parisien de franchir à nouveau à la hausse les 5.100 points et revient quasiment à l'équilibre par rapport au 1er janvier.

Il trouve son origine dans l'accalmie dans la relation entre les Etats-Unis et l'Arabie saoudite alors que Donald Trump, qui assurait samedi que Washington infligerait à l'Arabie saoudite une "punition sévère" si son implication dans la disparition du journaliste était établie, a changé de ton, expliquant que la disparition était peut être le fait d'éléments saoudiens incontrôlés par les autorités... Un changement de ton qui s'est fait immédiatement ressentir en bourse de Riyad, laquelle a repris 4%, après sa chute de la veille.

L'Arabie saoudite se préparerait à faire une annonce reconnaissant que le journaliste est décédé des suites d'un interrogatoire qui aurait mal tourné, a rapporté mardi CNN. Depuis hier, cet événement est suivi de près par les marchés, qui guettent l'évolution de la relation entre le producteur de pétrole et les Etats-Unis. Ces derniers semblent donc choisir la voie de l'apaisement...

WALL STREET

Malgré une tentative de hausse en début de séance, Wall Street n'est finalement pas parvenu à prolonger son rebond de vendredi soir. Les indices américains ont fini lundi en recul, après avoir déjà chuté d'environ 4% la semaine passée, plombés par les valeurs technologiques. Les craintes sur les taux et les tensions commerciales continuent d'inquiéter les investisseurs, d'autant que les ventes de détail ont un peu déçu en septembre aux Etats-Unis. Les valeurs technologiques sont reparties à la baisse, notamment Apple, qui a perdu 2,14% après une note de Goldman Sachs mettant en garde contre un net ralentissement de la demande chinoise de smartphones. Bank of America (-1,9%) a fléchi après des résultats en demi-teinte au 3ème trimestre.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,35% à 25.250 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,59% à 2.750 points et que l'indice Nasdaq Composite a rechuté de 0,88% à 7.430 points (après un rebond de 2,2% vendredi).

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Production industrielle américaine. (15h15)
- Rapport JOLTS sur les ouvertures de postes. (16h00)
- Indice NAHB du marché de l'immobilier américain. (16h00)

Europe :
- Balance commerciale italienne. (10h00)
- Indice des prix à la consommation au Royaume-Uni. (10h30)
- Indice ZEW du sentiment économique allemand. (11h00)
- Balance commerciale européenne. (11h00)
- Indice ZEW du sentiment économique européen. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1572$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 80,89$. L'once d'or se traite 1.229$.

VALEURS EN HAUSSE

Sanofi (+0,20% à 75,45 Euros) : Deux essais cliniques pivots de phase III, contrôlés par placebo, évaluant Dupixent (dupilumab) dans le traitement de la polypose nasosinusienne inadéquatement contrôlée de l'adulte ont atteint l'ensemble de leurs critères d`évaluation primaires et secondaires.

Safran (+0,80% à 108,35 Euros) annonce un nouveau succès commercial pour son moteur Silvercrest. A l'occasion de l'édition 2018 de la convention NBAA, NetJets a annoncé une option d'achat portant jusqu'à 150 avions Cessna Citation Hemisphere équipés du moteur de Safran. En 2016, Textron Aviation Inc. avait choisi le moteur Silvercrest de nouvelle génération pour équiper son dernier avion, le Citation Hemisphere. Aujourd'hui, le Silvercrest est le seul moteur spécifiquement conçu sur le segment des avions d'affaires haut de gamme à large cabine.

Pharnext (+26% à 11,35 Eurosà) : annonce les résultats positifs de son essai clinique de Phase 3.

Nanobiotix (+2% à 14,98 Euros) : a reçu le versement d'un montant initial de 16 millions d'euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque européenne d'investissement (BEI).

Auplata (+10% à 0,079 Euro) : Les actionnaires seront réunis en assemblée générale mixte le 19 novembre 2018 afin de statuer sur l'apport en nature de la totalité des actions de la société Brexia Gold Plata Peru à la société Auplata par la société Brexia International et deux autres actionnaires minoritaires de BGPP. Les actionnaires seront également appelés à décider une augmentation de capital en numéraire réservée à la société BGPP d'un montant de 10,5 ME de nominal sans prime d'émission ainsi que deux émissions de BSA réservées aux actionnaires de BGPP. La réalisation de ces opérations, et en particulier de l'apport en nature des actions BGPP, entraînerait le changement de contrôle de la société Auplata en raison du franchissement à la hausse des seuils de 50% de son capital et de ses droits de vote par la société Brexia International. L'ensemble de ces opérations est indivisiblement lié et est soumis à la réalisation des deux conditions suspensives suivantes, l'octroi d'une dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique par l'AMF et la non-opposition du ministre chargé des mines au changement de contrôle d'Auplata. Ce projet industriel est porté par l'ambition de constituer un nouveau groupe minier et s'inscrit dans la continuité de l'alliance entre les deux sociétés, officialisée en juillet dernier par deux augmentations de capital d'un montant global de 5 ME.

VALEURS EN BAISSE

Unibail-Rodamco-Westfield (-0,95% à 155,30 Euros) a signé ce lundi une promesse de vente portant sur la Tour Ariane à La Défense avec GIC, le fonds souverain de Singapour. Le prix net vendeur de 464,9 millions d'euros représente une prime par rapport aux dernières évaluations externes, précise le groupe immobilier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.