Ouverture Paris : Showroomprivé, +50% !

Ouverture Paris : Showroomprivé, +50% !
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 12 janvier 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Alors que la semaine a été marquée par une hausse des taux d'intérêt et un regain de forme de l'Euro, deux phénomènes qui ont pesé sur les marchés actions, le CAC40 a finalement bien résisté, même si son mouvement de hausse de début d'année a été freiné et qu'il n'a pu s'affranchir des 5.500 points. Ce matin, il grappille 0,15% dans les premiers échanges, à une encablure des 5.500 points. Côté valeurs, la cote parisienne est animée par l'envolée de 50% de Showroomprivé, titre massacré ces dernières semaines et qui rebondit sur l'annonce de la reprise de 17% du capital par Carrefour. Triple bénéfice pour le titre : le prix de l'opération, 13,50 Euros alors que l'action cotait sous les 7 Euros, le fait qu'un actionnaire très mal en point financièrement (Conforama) sorte, et l'intérêt spéculatif désormais présent...

WALL STREET

La Bourse de New York a renoué jeudi avec les records, au lendemain d'une séance prudente liée à une remontée rapide des taux d'intérêts et une chute des cours sur les marchés obligataires. Jeudi, un accès de faiblesse du dollar a contribué à rendre les actions attractives, tandis que la hausse du pétrole a profité au secteur énergétique (+3% pour Chevron). Les taux souverains américains se sont détendus après une adjudication réussie de bons du Trésor (T-Bonds) à 30 ans, et grâce à un démenti chinois concernant les rumeurs de réduction de ses achats de T-Bonds américains. A la clôture, les trois principaux indices ont terminé sur de nouveaux sommets historiques. L'indice Dow Jones a gagné 0,81% à 25.574 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,70% à 2.767 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,81% à 7.211 pts.

ECO ET DEVISES

La parité euro / dollar atteint 1,1951 ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,11$ et le WTI 63,49$. L'once d'or se traite 1.319$ (+0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* Showroomprivé (+50% à 10,40 Euros) : 17% du capital son repris par Carrefour à Conforama, la filiale de Steinhoff. Les titres vont être acquis à 13,50 euros pièce, soit une facture de 79 ME environ. Suspendu en début de séance, le titre s'envole logiquement.

* Kering (+0,90% à 412 Euros) : le groupe va distribuer 70% de ses actions Puma à ses actionnaires, sur les 86,3% détenus. L'opération, attendue de longue date par le marché, va renforcer le positionnement luxe du groupe. Les modalités sont en cours de revue et seront soumises aux actionnaires de Kering lors de l'AG du 26 avril.

* Carrefour (+0,80% à 17,62 Euros) : le distributeur rachète 17% de Showroomprivé à Conforama, la filiale de Steinhoff. Les titres vont être acquis à 13,50 euros pièce, soit une facture de 79 ME environ. Un complément de prix sera versé par Carrefour à Conforama en cas de lancement par Carrefour d'une offre publique d'achat sur Showroomprivé dans les dix-huit mois suivant la réalisation de l'opération.

* Danone (+0,20% à 69,59 Euros) : la société jette l'éponge dans les produits laitiers frais en Inde. Elle va stopper cette activité qui ne représente en local que moins de 10% de ses revenus, pour se concentrer sur la nutrition, en position de force.

* Safran (+0,90% à 90,80 Euros) : lors de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, CFM (Safran / GE) a conclu des accords pour près de 500 moteurs d'avions, qui représentent une valeur catalogue théorique de 9,1 Mds$.

* Edenred (+0,70% à 24,74 Euros) : la société veut accélérer le développement de son activité dans les "solutions de mobilité professionnelle" (cartes carburant essentiellement) en s'implantant dans de nouveaux pays et en renforçant son contrôle sur UTA, sa filiale depuis janvier 2017. Dans un communiqué diffusé ce matin, le groupe explique que sa filiale va s'ouvrir à six nouveaux marchés, notamment en rachetant un groupe polonais, tandis que sa détention d'UTA passera à 83%.

VALEURS EN BAISSE

* Vivendi (-3,33% à 23,48 Euros) : avertissement pour le groupe, qui a révisé en légère baisse sa prévision de résultat opérationnel ajusté (Ebita) pour 2017. L'accélération de la restructuration de Canal+ va entraîner des surcoûts. L'Ebita sera en croissance organique de 20 à 25%, contre "de l'ordre de 25%" précédemment.

* Société Générale (-0,50% à 46,33 Euros) : la réforme fiscale américaine et la valorisation des impôts différés actifs du groupe aux Etats-Unis entraîneront une charge de 307 M$ dans les comptes du 4ème trimestre 2017. A partir de 2018, l'impact sera en revanche favorable. Cela n'aura pas d'impact sur la politique de dividende communiquée précédemment.

* Suez (-0,30% à 13,82 Euros) : le groupe et l'Argentine auraient mis fin au contentieux lié à la résiliation brutale, en 2006, par le gouvernement de l'époque, du contrat de gestion de l'eau et de l'assainissement de la capitale Buenos Aires. Trois sources ont confirmé à Bloomberg qu'un compromis aurait été trouvé, dont deux ont précisé que les autorités allaient verser 275 M$ à l'entreprise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.