Ouverture Paris : Technicolor et Vallourec en chute libre

Ouverture Paris : Technicolor et Vallourec en chute libre
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 22 février 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Entre hier après la clôture et ce matin avant l'ouverture, beaucoup de sociétés cotées à Paris ont publié comptes 2017 et pour certaines perspectives 2018... Le tri s'opère logiquement ce matin avec des arbitrages assez tranchés dont souffrent notamment deux titres : Technicolor dont les résultats ont été très décevants et Vallourec qui affiche une perte nette de plus d'un demi milliard d'euros. A l'inverse, des valeurs sûres du CAC40, Bouygues, Veolia, Axa, sont recherchées après leurs publications respectives. Au global le marché parisien est toutefois dans le rouge (-0,50% à 5.275 points). Le compte rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine, publié hier soir, n'a fait que confirmer la trajectoire économique ascendante de l'économie des Etats-Unis. Et les financiers traduisent ce contenu comme légitimant la poursuite de la politique de resserrement monétaire démarrée par la Fed.

WALL STREET

Wall Street a finalement encore perdu du terrain à l'issue d'une séance erratique mercredi, plombé par les doutes persistants sur le retour de l'inflation. Les "minutes" de la Fed publiées hier soir ont confirmé ces craintes qui avaient provoqué les secousses boursières du début février. Le Dow Jones cède 0,67% à 24.798 pts, le S&P500 recule de 0,55% à 2.701 pts et le Nasdaq perd 0,22% à 7.218 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices de confiance de février et l'indice des prix à la consommation de janvier en France sont attendus à 8h45, avant l'ifo allemand de février (10h00) et une nouvelle estimation du PIB britannique du 4ème trimestre (10h30). Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (16h00), l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00) et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (17h00) sont programmés.

La parité euro / dollar atteint 1,2277 ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,91$ et le WTI 61,05$. L'once d'or se traite 1.324$ (-0,04%).

VALEURS EN HAUSSE

* CGG (+1% à 1,596 Euro) : le plan de restructuration financière a été finalisé hier avec la livraison des titres issus de l'augmentation de capital.

* Axa (+0,85% à 25,66 Euros) : 2017 est une année de résultats records. Le groupe a mis l'accent sur la rentabilité avec un certain succès, puisque le bénéfice net dépasse les attentes, tiré en particulier par une division santé dynamique. Un dividende de 1,26 euro sera proposé.

* Veolia (+3% à 20,14 Euros) : le groupe a publié ce matin des résultats légèrement supérieurs aux attentes tout en confirmant ses objectifs 2018 et 2019. Le groupe étale ses progrès et sa confiance, en opposition au rival Suez qui avait lancé un sévère avertissement il y a peu.

* Bouygues (+2% à 43,97 Euros) : le groupe est à créditer d'une solide génération de trésorerie en 2017, largement supérieure aux attentes. Les résultats s'améliorent et devraient continuer à le faire en 2018. Souvent scruté de près par les analystes, Bouygues Telecom a légèrement dépassé ses objectifs d'Ebitda, malgré leur relèvement fin 2017.

* TechnipFMC (+3% à 24,50 Euros) : l'embellie entrevue au troisième trimestre ne s'est pas vraiment poursuivie en fin d'année. Le groupe a publié des résultats inférieurs aux attentes au quatrième trimestre, la faute notamment à un segment Subsea dont les revenus ont fortement chuté. Dans un secteur qui reste compliqué, le management se montre relativement confiant pour 2018.

VALEURS EN BAISSE

* Vinci (-1,80% à 81,40 Euros) : le groupe va réaliser des aménagements routiers en Nouvelle-Zélande, dans le cadre d'un contrat d'alliance de 415 ME. La part de la filiale du groupe n'a pas été communiquée.

* Air France KLM (-1,40% à 9,95 Euros) : jour de grève importante chez le transporteur, pour des questions salariales. Air France prévoit d'assurer 75% de son programme de vols compte tenu d'un taux de grévistes estimé à 28%.

* Scor (-2,50% à 34,91 Euros) : le bénéfice net 2017 a dégringolé de -52% à 286 ME, à cause de la sinistralité élevée du second semestre. Le réassureur propose à l'assemblée générale un dividende inchangé de 1,65 euro par action pour l'exercice 2017, stable. Les objectifs et les hypothèses du plan stratégique " Vision in Action " sont confirmés pour la durée restante du plan.

* Vallourec (-6,20% à 4,64 Euros) : l'Ebitda 2017 était symboliquement positif de 2 ME, tandis que le résultat d'exploitation était en perte de -483 ME. La perte nette ressort à -537 ME. Pour 2018, la société prévient que l'environnement de marché actuel subit une volatilité inhabituellement importante et défavorable des prix de certains consommables et des taux de change.

* Fnac Darty (-3,33% à 92,95 Euros) : les résultats 2017 sont en vive hausse, notamment le bénéfice net, quintuplé à 125 ME. L'intégration de Darty est rapide. L'objectif de réaliser 4,5 à 5% de marge opérationnelle à moyen terme est confirmé.

* Technicolor (-17% à 2,42 Euros) : les revenus ont chuté de -6,8% l'année dernière, creusant la perte nette du groupe à -173 ME. En 2018, l'Ebitda ajusté des activités continuées devrait être stable (371 ME en 2017). Le flux de trésorerie disponible touchera un point bas cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.