Ouverture Paris : toujours peu de mouvement

Ouverture Paris : toujours peu de mouvement©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 16 octobre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

La tendance des dernières séances, à savoir une... absence de tendance, perdure ce matin dans les premières minutes d'échanges, l'indice parisien étant quasi stable, une nouvelle fois, à 5.348 points, après plusieurs séances de très faible écart. Les publications trimestrielles pourraient cependant animer la cote cette semaine puisqu'on attend de nombreuses sociétés à Wall Street, comme à Paris...

WALL STREET

Wall Street a encore frôlé vendredi ses records historiques, les principaux indices terminant en hausse à l'issue d'une semaine calme, marquée par les premiers résultats d'entreprises pour le 3ème trimestre. Plusieurs grandes banques ont publié des chiffres supérieurs aux attentes depuis 48 heures, même si l'accueil de la Bourse a été contrasté selon les établissements. Vendredi soir, l'indice Dow Jones a progressé de 0,13% à 22.871 points, à deux points de son record de mercredi, tandis que l'indice large S&P 500 a avancé de 0,09% à 2.553 pts, là aussi à deux points de son plus haut historique. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 0,22% à 6.605 pts, ce qui représente un nouveau record, à 2 pts au-dessus de sa clôture de mercredi.

ECO ET DEVISES

La balance commerciale d'août en zone euro (11h00) précèdera l'indice Empire State de la Fed aux Etats-Unis (14h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1807 ce matin. Le baril de Brent se négocie 57,82$ et le WTI 51,87$. L'once d'or se traite 1.302$ (-0,1%).

VALEURS EN HAUSSEE

* Carrefour (+1% à 17,32 Euros) : On l'avait un peu vu venir, avec sa disparition du comité exécutif de Fnac Darty. Matthieu Malige rejoint Alexandre Bompard chez Carrefour, dont il est nommé directeur financier à la place de Pierre-Jean Sivignon. Une arrivée qui n'était pas forcément planifiée, mais qui s'est imposée après que M. Sivignon, "confronté à des difficultés d'ordre personnel", eut demandé à son PDG de le relever de ses fonctions.

* PSA (+0,75% à 20,42 Euros) : le constructeur va supprimer un peu moins du quart des effectifs de l'usine Vauxhall d'Ellesmere Port, dans le nord-ouest de l'Angleterre, soit environ 400 emplois sur 1.800. PSA a évoqué des départs volontaires pour atteindre son objectif sur le site qui fabrique des Opel/Vauxhall Astra.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-0,50% à 76,81 Euros) : l'étau se resserre sur Bombardier. Le groupe réfléchit à vendre certains de ses actifs pour financer ses programmes les plus prometteurs, notamment les programmes Q400 (turbopropulseurs) et CRJ (jets régionaux), selon des informateurs de Bloomberg. Airbus serait sur les rangs, mais les spécialistes pensent que les écueils antitrust seraient difficiles à surmonter.

* Vivendi (-0,70% à 21,10 Euros) : Telecom Italia pourrait être contraint par le régulateur italien de scinder son activité de réseau de téléphonie fixe pour des questions de concurrence, ont indiqué des sources proches du dossier à Reuters. Une énième rumeur dans cet épineux dossier.

* Air France-KLM (-0,85% à 13,06 Euros) : la compagnie va forcer la conversion de ses OCEANE 2023, en faisant jouer sa clause de remboursement anticipé. Les convertibles avaient été émises en 2013 à un prix d'émission de 10,30 euros (soit 550 millions d'euros au total). Chaque obligation donne accès à 1 action, qui cote actuellement 13,18 euros. Autant dire que les OCEANE sont largement dans la monnaie.

* Teleperformance (-1,70% à 122,60 Euros) : le chiffre d'affaires sur neuf mois a progressé de 9% en croissance organique à 3,1 MdsE. Le management a relevé ses objectifs 2022 : un chiffre d'affaires supérieur à 6 MdsE, un EBITA récurrent supérieur à 850 ME et des acquisitions ciblées pour un chiffre d'affaires cumulé d'environ 500 ME.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU