Ouverture Paris : tout bon pour Virbac! Compliqué pour Iliad

Ouverture Paris : tout bon pour Virbac! Compliqué pour Iliad©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 mars 2019 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 se maintient au-dessus des 5.400 points ce matin, cédant quelques points seulement (-0,15% à 5.405 points). Les investisseurs ne sont pas prêts à prendre des risques à l'approche de la réunion de la Fed et ce d'autant que les indices internationaux, dont le CAC40, affichent un parcours remarquables depuis le début 2019 (près de 15% de gains pour l'indice parisien).

Les investisseurs surveilleront les prévisions en matière de taux de la banque centrale américaine, qui réunit son comité de politique monétaire à partir de ce mardi. On attend des précisions sur un éventuel arrêt du programme de réduction du bilan... En Europe, le dossier du Brexit reste toujours aussi tumultueux. Alors que Theresa May espérait solliciter à nouveau le Parlement sur son projet d'accord de sortie, le président de la Chambre des communes, le conservateur John Bercow, a bouleversé ses plans en déclarant que le gouvernement ne pouvait pas demander aux parlementaires de revoter sur un texte identique à celui qu'ils ont rejeté la semaine dernière.

Côté valeurs, Virbac s'envole dans les premiers échanges alors qu'Iliad débute dans le rouge après sa publication annuelle après une année 2018 difficile marquée par un recul de son chiffre d'affaires en France. Le groupe veut céder des tours mobiles pour faire rentrer du cash...

WALL STREET

Après un début de séance hésitant, Wall Street a commencé la semaine sur une note légèrement positive dans l'attente d'annonces de la Fed prévues mercredi, et alors que les négociations sur le commerce traînent en longueur entre les Etats-Unis et la Chine. L'actualité des fusions acquisitions a contribué à un climat d'optimisme, avec des négociations de fusion confirmées entre Deutsche Bank et Commerzbank, des rumeurs de fusion des casinos d'Eldorado Resorts et de Caesars Entertainment, ainsi qu'une offre de l'américain Fidelity National Information Services (FIS) sur le britannique WorldPay, spécialiste des paiements électroniques. En revanche, les actions Boeing et Facebook ont pesé sur la cote, les deux groupes faisant face à une crise de confiance des investisseurs. L'IPO de Lyft se précise pour les prochains jours, en hors d'oeuvre à celle d'Uber, prévue en avril.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné lundi 0,25% à 25.914 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,37% à 2.833 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a grimpé de 0,34% à 7.714 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Notes et points de conjoncture nationaux, mars. (18h00)

Etats-Unis :
- Début de la réunion FOMC (réunion monétaire de la Fed).
- Commandes industrielles américaines. (15h00)

Europe :
- Balance commerciale italienne. (10h00)
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h00)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1349$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,66$. L'once d'or se traite 1.305$.

VALEURS EN HAUSSE

Groupe Gorgé (+20% à 13,60 Euros) : s'envole après l'annonce d'un contrat géant de 450 ME pour sa filiale ECA, hier. Le titre de cette dernière demeure suspendu en début de séance mardi.

Axa (+0,20% à 22,84 Euros) a annoncé lundi avoir mis 40 millions d'actions Axa Equitable Holdings (EQH) en vente via une offre secondaire. Si l'offre est souscrite, Axa cédera aussi 30 millions d'actions à sa filiale américaine dans le cadre d'un plan de rachat d'actions. A la suite de ces deux opérations, Axa détiendra moins de 50% du capital d'EQH.

Virbac (+12,20% à 129 Euros) : a fait état lundi soir d'une progression de 13,4% de son résultat opérationnel courant annuel et dit tabler pour cette année sur une amélioration de sa marge avant amortissement.

Assystem (+0,50% à 31,15 Euros) : Le résultat net consolidé annuel d'Assystem est ressorti à 19,9 ME, dont 0,5 ME revenant aux participations dont le groupe ne détient pas le contrôle, après prise en compte de -0,3 ME de résultat des activités cédées (correspondant à des coûts résiduels encourus au titre de la cession du contrôle de GPS)... Le résultat net annuel 2018 des activités poursuivies s'est élevé à 20,2 ME, contre 13,3 ME un an plus tôt.

VALEURS EN BAISSE

Iliad (-3,20% à 87,60 Euros) : la maison-mère de Free a vu son résultat opérationnel courant reculer de 20% à 690 ME, contre 862 ME en 2017 et le résultat net du groupe reculer de -18,5% à 330 ME, contre 405 ME un an plus tôt. Le groupe vise un retour à la croissance du chiffre d'affaires en 2019, une accélération de la croissance de l'Ebitda et l'atteinte d'une marge d'Ebitda France (hors B2B et vente d'équipements) de plus de 40% en 2020. Le solde Ebitda-investissements France (hors activités B2B) est visé à plus de 800 millions d'euros en 2020, et environ 1 milliard d'euros en 2021.

Peugeot (-0,05% à 22,27 Euros) : la famille Peugeot, l'un des trois actionnaires de référence, soutiendra une nouvelle acquisition du constructeur automobile si une opportunité se présente, déclare le président de la holding familiale FFP dans une interview à publier dans mes Echos mardi.

Showroomprivé (-0,85% à 2,94 Euros) : l'Ebitda du Groupe ressort à 5,1 ME pour l'exercice 2018. La marge brute s'est élevée à 243,8 ME (+2%) et représente 36,3% du chiffre d'affaires, en léger recul de -0,2 point par rapport à 2017. Le résultat net de Showroomprivé ressort à -4.4 ME, impacté par les pertes affichées sur le 1er semestre. Sur le 2e semestre, le résultat net s'élève à 2,1 ME.

ANALYSTES

Kepler Cheuvreux passe de 'réduire' à 'conserver' sur Groupe Gorge en visant 11 euros.

Alphavalue passe à 'accumuler' sur Lufthansa.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.