Ouverture Paris : un effet de la réouverture de Wall Street pour le CAC40?

Ouverture Paris : un effet de la réouverture de Wall Street pour le CAC40?
finance investisseur bourse

Boursier.com, publié le vendredi 27 novembre 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Sans véritable tendance, le CAC40 oscille autour de son point de clôture d'hier en ce début de tendance. Il prend toutefois quelques point à 9h30, à 5.574 points (+0,15%). Ce vendredi, il faudra encore se passer des marchés américains... pour la moitié de la séance du jour! A l'image de celle d'hier, elle devrait logiquement s'avérer plus calme et les volumes s'en ressentir. La Bourse de New-York était fermée hier. Reste à savoir si la demi-séance à Wall Street est susceptible d'animer les marchés ou s'il s'agira d'une demi-séance pour rien...

L'indice parisien semble au bout d'une séquence entamée le 9 novembre dernier et qui aura vu un vent d'optimisme souffler fort dans le sens de la hausse, alimenté par les résultats positifs de 2 vaccins anti-covid, l'orientation favorable vers une transition Trump-Biden et une 2ème vague de Covid peu ou prou maîtrisée. De quoi dresser une toile de fond positif sur les marchés des actifs à risque.

WALL STREET

Thanksgiving hier : jour férié pour la Bourse américaine. Aujourd'hui, une demi-séance est prévue.

A la clôture, mercredi, nous avions quitté le Dow Jones à 29.872 points et le Nasdaq Composite à 12.094 pts.

ECO ET DEVISES

L'inflation accélèrerait légèrement en France en novembre. Selon les données provisoires de l'Insee, les prix à la consommation augmenteraient de 0,2% sur un an sur la période, après avoir été stables le mois précédent. Cette hausse de l'inflation résulterait d'une accélération des prix des services et de ceux de l'alimentation. Les prix de l'énergie reculeraient au même rythme que le mois dernier. Les prix du tabac ralentiraient et ceux des produits manufacturés baisseraient davantage. Sur un mois, les prix progresseraient également de 0,2%, après avoir été stables le mois précédent.

L'inflation annuelle, harmonisée aux normes européennes, progresserait aussi de 0,2%, après 0,1% en octobre. Sur un mois, les prix augmenteraient de 0,2% contre une stabilité en octobre. Le consensus attendait des prix stables sur un mois et sur un an.

Europe :
- Taux de chômage italien. (10h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.809$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1924$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,80$.

VALEURS EN HAUSSE

Crédit Agricole (+0,24% Euros à 9,85 Euros) font grincer les dents au-delà des Alpes... Credito Valtellinese (Creval) s'apprêterait à faire valoir ses arguments dans le cadre de l'offre lancée par Crédit Agricole Italia, qui est considérée par la banque transalpine comme "trop basse" selon l'agence Reuters. L'établissement devrait mandater Bank of America, Mediobanca et le cabinet d'avocats RCCD pour organiser sa défense... Ces mandats seront officialisés lors d'une réunion du conseil d'administration prévue le 3 décembre précise encore l'agence de presse. Rappelons que Crédit Agricole Italia, filiale à 75,6% du Crédit Agricole, propose pour racheter sa cible 10,50 euros par action, soit une prime de 21,4% par rapport au dernier cours officiel de Creval.

Thales (+0,10% à 79,76 Euros) : Le groupe français d'électronique de défense a annoncé jeudi qu'il allait fournir à la Royal Navy britannique et à la Marine nationale française le premier système au monde autonome de lutte anti-mines entièrement intégré.

Solocal (+7,54% à 2,64 Euros) publie un point d'activité détaillant plus particulièrement l'impact du reconfinement en vigueur en France depuis le 30 octobre. L'impact sur l'activité du groupe est nettement inférieur à celui constaté au printemps 2020, avec une baisse des ventes sur le mois de novembre de l'ordre de -10% par rapport à la même période en 2019. Au printemps dernier, les trois premières semaines du confinement avaient enregistré des prises de commande Digitales inférieures de -68%, -78% et -61% par rapport aux mêmes semaines de l'année 2019, tandis qu'au titre des trois premières semaines du mois de novembre le groupe a enregistré des prises de commande Digitales comprises entre +5% et -25% par rapport aux mêmes semaines de l'année 2019. Le carnet de commandes total s'élève à 280 millions d'euros au 31 octobre, en baisse de 5% par rapport au 30 septembre 2020. A ce jour, malgré la prudence qu'impose la crise sanitaire actuelle en France, le groupe maintient ses perspectives 2020 et ses ambitions pour 2021.

VALEURS EN BAISSE

Saint-Gobain (-0,60% à 39,47 Euros) a l'intention de proposer à l'Assemblée générale du 3 juin 2021 de fixer le dividende au titre de 2020, à verser en juin 2021, à 1,33 euro par action en espèces, au niveau du dividende versé en juin 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Miliboo, Laurent-Perrier

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

AlphaValue allège Faurecia avec un cours cible ajusté à 44,80 euros, reste à l'achat sur M6 avec un objectif ramené de 17,50 à 17,40 euros et accumule toujours Quadient avec un objectif réhaussé à 20,30 euros.

Morgan Stanley repasse à 'surpondérer' sur Pernod Ricard en ciblant un cours de 180 euros.

Jefferies reste à 'sousperformance' sur Rémy Cointreau, mais avec un cours cible ajusté de 115 à 120 euros.

INFOS MARCHES

Gecina : performances extra-financières confirmées.

EN BREF

LDLC ouvre un magasin à Besançon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.