Ouverture Paris : Xi Jinping aide les marchés, LVMH, +5% !

Ouverture Paris : Xi Jinping aide les marchés, LVMH, +5% !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 10 avril 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Les marchés sont aidés, à l'ouverture, par le discours conciliant du président chinois Xi Jinping qui alimente les espoirs d'une issue négociée au conflit commercial opposant les Etats-Unis et la Chine. Ce qu'attendent les investisseurs refroidis ces dernières temps par le risque de surenchère entre les dirigeants des deux premières puissances économiques mondiales. Le dirigeant chinois a fait part de sa volonté d'abaisser dès cette année les droits de douane sur certains produits, notamment dans le secteur automobile, prenant ainsi le contre-pied des mesures protectionnistes annoncées par son homologue américain Donald Trump!

Côté valeurs, LVMH qui a publié hier soir un chiffre d'affaires dépassant toutes les attentes au premier trimestre, voit logiquement son titre recherché ce matin, il s'envole de plus de 5% dans les premiers échanges! A noter aussi de l'agitation sur Ingenico qui prend 7%, l'aspect spéculatif du titre reprenant de l'épaisseur alors que le spécialiste américain des technologies de paiement Verifone Systems a annoncé son rachat par un groupe d'investisseurs emmenés par Francisco Partners!

WALL STREET

Après avoir violemment chuté vendredi soir, Wall Street s'est d'abord offert un net rebond en première partie de séance ce lundi, avant de (nettement) limiter son avance en clôture... Le président américain Donald Trump a bien tenté de rassurer le marché en se disant convaincu qu'un accord allait finalement être trouvé entre États-Unis et Chine sur l'épineuse question commerciale. De son côté, Pékin plancherait sur un scénario de dévaluation du yuan... Autant dire que l'affaire n'est pas encore bouclée ! Le DJIA a repris finalement 0,19% à 23.979 pts, le Nasdaq a regagné 0,55% à 6.950 pts après avoir bondi de plus de 2% en séance et le S&P500 a progressé de 0,33% à 2.613 pts.

ECO ET DEVISES

La production industrielle française a rebondi de 1,2% en février après la baisse de 1,8% enregistrée le mois précédent. Le marché tablait néanmoins sur une hausse plus marquée de 1,5%. La production dans l'électricité et le gaz ont augmenté fortement en raison de températures particulièrement basses en février, souligne l''Insee. La production diminue par ailleurs de nouveau dans l'industrie manufacturière (-0,6%, après -1,0%).

Aux Etats-Unis quelques indicateurs à prendre en compte : l'indice des prix à la production (14h30) et les stocks et ventes de grossistes (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2305 ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,05$. L'once d'or se traite 1.331$ (-0,65%).

VALEURS EN HAUSSE

* LVMH (+5,60% à 276,85 Euros) : LVMH réalise au 1er trimestre 2018 des ventes de 10,9 milliards d'euros, en progression de +10%. La croissance organique s'établit à 13% par rapport à la même période de 2017. Tous les groupes d'activités contribuent à cette progression. Elle ressort à 15% en excluant l'impact de l'arrêt fin 2017 de la concession de l'aéroport de Hong Kong. L'Asie, les Etats-Unis et l'Europe connaissent une bonne croissance.

* Carrefour (+0,30% à 16,67 Euros) : Dans le cadre du placement d'obligations convertibles remboursables en numéraire sans effet dilutif d'un montant de 500 millions de dollars US d'une maturité de 6 ans à échéance mars 2024, Carrefour informe les détenteurs d'obligations des calculs et déterminations suivants... Le prix de référence de l'action Carrefour est de 16,7313 euros. Le prix de conversion initial correspondant est de 20,0776 euros intégrant la prime de conversion de 20% par rapport au prix de référence de l'action Carrefour. Le taux de change de référence est de 1,23229$ pour 1 euro. Le ratio de conversion initial est de 8.083,6085 actions Carrefour par Obligation. Le prix d'exercice est de 162.299,4587 euros.

* Kering (+3,80% à 431,70 Euros) : annonce le succès de l'offre de rachat portant sur les 4 souches obligataires 2019, 2020, 2021 et 2022 pour un montant nominal de 405 millions d'euros (hors intérêts courus) lancée le 26 mars 2018. Ces rachats s'inscrivent dans le cadre de la gestion active de la liquidité du groupe et de l'optimisation de la structure de sa dette.

* BNP Paribas (+0,40% à 61,11 Euros) : et Raiffeisen Bank International sont parvenus à un accord pour l'acquisition de l'essentiel des activités bancaires de Raiffeisen Bank Polska, qui seront fusionnées avec la filiale de BNP Paribas en Pologne, BGZ BNP Paribas. La Core Bank correspond à l'activité de Raiffeisen Bank Polska, hors prêts immobiliers en devises et hors un nombre limité d'autres actifs. Les crédits aux entreprises et aux particuliers de la Core Bank s'élèvent à 19 milliards PLN (4,5 milliards d'euros) et les dépôts à la clientèle sont de 34 milliards PLN (8,1 milliards d'euros) à fin 2017.

* L'Oréal (+0,30% à 190,85 Euros) : devrait prendre une participation majoritaire dans le distributeur sud-coréen d'articles de mode et de produits cosmétiques sur internet, Style Nanda. Selon le 'Korea Economic Daily', le numéro un mondial des cosmétiques devrait investir 400 milliards de wons (305 millions d'euros) pour acquérir 70% du groupe asiatique.

* Ingenico : (+7% à 72,54 Euros) : l'aspect spéculatif du titre reprend de l'épaisseur alors que le spécialiste américain des technologies de paiement Verifone Systems a annoncé son rachat par un groupe d'investisseurs emmenés par Francisco Partners!

VALEURS EN BAISSE

* Engie (-0,20% à 13,89 Euros) : et Axium Infrastructure, réunis dans le consortium Longwood Energy Partners, viennent de finaliser l'acquisition d'un micro-réseau d'électricité et d'un réseau de chaleur et de climatisation sur le campus de médecine de Longwood, à Boston, dans l'Etat du Massachusetts. L'ensemble dessert 5 hôpitaux ainsi que les écoles de médecine et de santé publique de Harvard, dans le cadre d'un contrat de long-terme conclu jusqu'en 2051.

* Sequana (-5,90% à 0,69 Euro) : le Résultat net part du groupe est en perte de -115 ME après 131 ME de charges non récurrentes nettes dont 99 ME de dépréciation du goodwill historique de Sequana sur Antalis, sans impact sur la trésorerie du groupe.

* Antalis (-2,10% à 1,84 Euro) : dévoile un chiffre d'affaires de 2,38 MdsE, en baisse de 3,3 % (- 1,8 % à taux de change constants), un EBITDA à 84 ME (- 4,3 %), et un résultat net positif à 9 ME.

* Air France KLM (-0,20% à 8,93 Euros) : jour de grève pour la compagnie qui devrait être en mesure de faire partir 75% des vols mardi, au sixième épisode d'une grève pour les salaires lancée en février. Le groupe aérien anticipe le maintien de 65% des vols long-courriers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.