Préouverture Paris : après la purge, le beau temps ? Pas vraiment...

Préouverture Paris : après la purge, le beau temps ? Pas vraiment...©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 05 février 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Les marchés financiers ont pris un bon coup sur la tête vendredi, avec une chute d'une rare ampleur à Wall Street. Les données mensuelles sur l'emploi aux Etats-Unis ont montré que les salaires ont (enfin) pris la pente ascendante, alors que le chômage reste au plus bas. De quoi faire craindre aux investisseurs que la hausse de taux ne prenne une pente plus forte que prévu et ne détériore le climat propice à la poursuite de la hausse des actions. En réaction aux statistiques, les rendements obligataires ont logiquement pris la pente ascendante.

Mais les financiers ont encore quelques arguments de poids en réserve. L'impact de la réforme fiscale de Trump sur les résultats des entreprises n'est pas le moindre. Le consensus des anticipations 2018 continue à être révisé en hausse, alors qu'historiquement les chiffres annuels ont tendance à légèrement atténuer l'enthousiasme excessif des analystes. Puisqu'on parle publications d'entreprises, les têtes d'affiche du jour se nomment Bonduelle pour la France, Intesa et Ryainair pour l'Europe et Bristol-Myers Squibb, pour les Etats-Unis.

Le marché parisien est attendu en nette baisse à l'ouverture.

WALL STREET

Après 4 semaines de gains interrompus, la Bourse de New York a brutalement fait marche arrière début février... Les principaux indices ont plongé de l'ordre de 2%, vendredi, après la publication de chiffres de l'emploi meilleurs que prévu en janvier aux Etats-Unis. L'accélération des hausses de salaires en particulier, fait craindre un retour de l'inflation et une politique monétaire plus agressive de la part de la Réserve fédérale. Vendredi soir, le Dow Jones a plongé de 673 points, soit 2,54%, pour finir à 25.520 points, sa plus forte chute en pourcentage depuis juin 2016. L'indice large S&P 500 a perdu 2,12% à 2.762 pts et le Nasdaq composite a chuté de 1,96% à 7.241 pts.

ECO ET DEVISES

Les indices PMI composite & services de janvier sont attendus en France (09h50), Allemagne (9h55), zone euro (10h00) et Royaume-Uni (10h30). Ils seront suivis des ventes de détail de la zone euro (11h00) puis aux Etats-Unis de l'indice PMI des services (15h45) et de l'indice ISM des services (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2459 ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,87$ et le WTI 64,75$. L'once d'or se traite 1.330$ (-0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Automobile : les autorités américaines pourraient lourdement sanctionner Fiat Chrysler au civil, pour avoir utilisé un logiciel de manipulation des émissions polluantes de moteurs diesels

* Pharmacie : Nestlé aurait décidé de se retirer du processus d'acquisition de l'activité santé grand public de Merck KGaA, alors que les rumeurs plaçaient le groupe suisse en tête des pronostics pour un rachat.

* Engie : le conseil d'administration a confirmé le maintien d'un exécutif dual. Isabelle Kocher a été confortée dans son rôle de directrice générale. Le conseil a entamé les démarches pour trouver le successeur du président Gérard Mestrallet. Les rumeurs de la semaine dernière faisaient du patron de Solvay, Jean-Pierre Clamadieu, un favori pour le poste.

* Airbus : une rencontre est prévue aujourd'hui à Londres entre les pays utilisateurs de l'avion de transport A400M, pour évoquer l'avenir du programme. L'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l'Espagne, France, le Luxembourg et la Turquie seront présents.

* Capgemini : le groupe a signé le rachat de l'américain LiquidHub, un spécialiste de l'engagement client, qui a réalisé en 2017 environ 200 ME de revenus, pour environ 400 ME.

* ArcelorMittal : JSW Steel, Tata Steel et ArcelorMittal seraient sur les rangs pour le rachat de l'aciériste indien sous administration publique Bhushan Steel, a appris Press Trust of India. Le mieux-disant devrait être officialisé dès mardi, selon la publication.

* Klépierre : la foncière a cédé à son homologue Carmila (Carrefour) deux centres commerciaux pour 212,2 ME droits inclus, en ligne avec les dernières valeurs d'expertise. Les deux centres commerciaux, adossés à des hypermarchés Carrefour sont "Grand Vitrolles" (83% Klépierre, 17% CNP) et Gran Via de Hortaleza (100% Klépierre) situé à Madrid.

* Air France KLM : la compagnie susciterait l'intérêt de plusieurs compagnies historiques européennes, au premier rang desquelles Lufthansa et British Airways, selon nos confères du 'JDD'. Aigle Azur et Air France KLM n'y seraient pas non plus insensibles.

* Christian Dior : le groupe va proposer lors de l'assemblée générale du 12 avril prochain de verser un dividende de 5 euros par action au titre de l'exercice 2017. Un acompte de 1,60 euro ayant déjà été distribué en décembre, le solde de 3,40 euros sera mis en paiement le 19 avril prochain. Lors de l'exercice 2017, le bénéfice net a bondi de 27% à 2,24 MdsE.

* EuropaCorp : la flambée du cours après la rumeur d'un intérêt de Netflix a forcé la société à sortir du bois. Elle se contente de confirmer sa stratégie de recentrage et l'existence de "discussions avec divers partenaires financiers et/ou industriels potentiels". A ce stade, les rumeurs évoquées relèvent de la spéculation.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Quantel, DMS...

* Analystes :

- MainFirst passe de "sousperformance" à neutre sur Dassault Systèmes, revalorisé de 72 à 105 euros.

* En Bref :

- Altarea Cogedim inaugure une nouvelle résidence à Saint-Laurent-du-Var.

- Vinci remporte un contrat de développement du réseau électrique sénégalais.

- Eurofins rachète le belge Labo Van Poulke.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU