Préouverture Paris : c'est le Fed-Day

Préouverture Paris : c'est le Fed-Day
Fed siège de la Réserve fédérale américaine - Washington

Boursier.com, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Si vous êtes allergique à la politique monétaire, vous allez passer une sale journée. La finance mondiale attend le discours de la patronne de la banque centrale américaine, Janet Yellen, qui aura lieu en soirée (20h30 heure de Paris). La banquière centrale devrait donner des indications sur les projets de la Fed en matière de relèvement des taux directeurs et de réduction de son bilan. L'outil FedWatch du CME assigne 98,6% de probabilité à un statu quo sur les taux ce soir, aussi l'enjeu se situe-t-il sur la réunion du 13 décembre prochain : le curseur est actuellement placé à 58,3% en faveur d'un resserrement monétaire. Ce pourcentage pourrait varier en fonction de la teneur des déclarations de Yellen.

Le monde économique ne s'est heureusement pas arrêté de tourner en attendant les commentaires de la Fed. ThyssenKrupp et Tata Steel ont signé un protocole d'accord pour marier leurs activités européennes dans les aciers plats. HeidelbergCement va racheter l'italien Cementir. A Paris, beaucoup de valeurs moyennes publient leurs résultats semestriels à l'approche de la fin du délai légal.

Le CAC40 est attendu en baisse de 5 à 10 points à l'ouverture.

WALL STREET

"Les arbres ne montent pas au ciel", selon un vieil adage boursier. Depuis des semaines, Wall Street semble néanmoins ignorer cet avertissement : mardi, les trois principaux indices ont une nouvelle fois terminé sur des records historiques, à la veille de la décision de politique monétaire de la Fed, attendue mercredi. Le discours de Donald Trump devant l'ONU, très offensif contre la Corée du Nord et l'Iran, n'a pas déstabilisé les marchés, même si le dollar s'est orienté en baisse après sa prise de parole.

Mardi soir, l'indice Dow Jones a gagné 0,18% à 22.371 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,11% à 2.506 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,10% à 6.461 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, l'indice des prix à la production allemands d'août (08h00) sera suivi des ventes de détail britanniques d'août (10h30). Aux Etats-Unis, les reventes de logements existants (16h00) et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) précèderont le communiqué monétaire de la Fed à l'issue du FOMC et les nouvelles prévisions de l'institution (20h00), avant la conférence de presse de Janet Yellen qui débutera à 20h30.

La parité euro / dollar atteint 1,2007 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,39$ et le WTI 49,78$. L'once d'or se traite 1.312$ (+0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Acier : après plusieurs mois de tractations, ThyssenKrupp et Tata Steel sont parvenus à trouver un terrain d'entente pour marier leurs activités européennes. L'allemand et l'indien ont annoncé tôt ce matin la signature d'un protocole d'accord prévoyant une co-entreprise 50/50, qui deviendra le numéro deux européen incontesté derrière ArcelorMittal.

* Airbus : Fabrice Brégier, le patron opérationnel d'Airbus, a indiqué dans 'Les Echos' que les cadences de livraison des A350 se normalisent. Les soucis sur les réacteurs des A320neo entraîneront "un peu moins d'A320neo équipés de moteurs P&W que prévu". Mais l'objectif de livrer environ 200 monocouloirs de nouvelle génération "reste accessible", mais "devient tendu". La certification de l'A350-1000 est espérée avant la fin de l'année, malgré le retard pris sur la campagne d'essais en vol. Quant à l'A330neo, il a aussi pris "un peu de retard", mais le premier vol aura lieu en octobre et la première livraison "vers la fin du premier semestre" 2018.

* Nokia : le groupe suspend son plan de sauvegarde de l'emploi en France jusqu'à la tenue le 2 octobre d'un comité de suivi avec la direction de l'équipementier télécoms et les syndicats. Le gouvernement reproche au groupe de ne pas honorer les engagements pris lors du rachat d'Alcatel.

* Carrefour : le nouveau patron, Alexandre Bompard, a dévoilé aux syndicats les grandes lignes de son plan de transformation. Des fermetures de magasins non rentables ont été évoquées, notamment une vingtaine d'hypermarchés. Des ouvertures dominicales sont également proposées.

* Vivendi : le conseil d'administration de Telecom Italia a décidé de faire appel de la décision du régulateur des marchés financiers italien selon laquelle Vivendi exerce un contrôle de fait sur l'opérateur télécoms. La position a été adoptée à l'unanimité "tout en garantissant le respect complet par l'entreprise de la discipline qu'une telle qualification implique".

* Renault : dans le cadre du processus de restructuration du capital d'Avtovaz, a société a acquis les 9,15% de parts que possède son partenaire Nissan dans Alliance Rostec Auto BV, la joint-venture actionnaire majoritaire d'Avtovaz avec 64,6% de son capital, ce qui entraînera consolidation d'Avtovaz dans les comptes de Renault, rétroactivement au 1er janvier.

* Soitec : la société a signé un accord de 5 ans avec Global Foundries sur la livraison en volume de plaques de silicium sur isolant totalement déplétées (FDSOI) de dernière génération. Cet accord renforce le partenariat actuel et permet de consolider la chaîne d'approvisionnement.

* Chiffre d'affaires / Résultats : CBO Territoria, Actia, La Française de l'Energie, Lysogène, Electro Power Systems, Easyvista, Guillemot, Alten, Keyrus, Oncodesign, Implanet, Theradiag, Sidetrade, Tivoly, Dalet, ESI Group, Maisons France Confort...

* Analystes :

- Société Générale passe de conserver à achat sur Ipsen en visant 126 euros contre 111 précédemment.

- Crédit Suisse abaisse de neutre à "sousperformance" sa recommandation sur Suez en visant 13,10 euros contre 14,50 euros précédemment.

- Kepler Cheuvreux démarre le suivi de Trigano à l'achat en visant 140 euros.

* En Bref :

- Gros contrat pour Solutions 30 en Allemagne.

- Capgemini lance un nouveau plan d'actionnariat salarié, neutralisé par des rachats de titres.

- Gecina place 700 ME d'obligations 2028.

- Anevia et Mirada concluent un partenariat.

- Ipsen obtient auprès de la CE l'autorisation de mise sur le marché de Xermelo.

- Transgene traite son 1er patient avec avelumab et TG4001 dans les cancers HPV-positifs.

- Europcar rachète Lor'Rent.

- GTT élargit sa gamme.

- Lectra change de directeur financier.

- Riber nouvelles commandes pour l'industrie des écrans.

- Kerlink crée une filiale en Inde.

- Sodifrance lève 3,7 ME.

- Constellium signe un contrat de long terme avec Pilatus.

- Bone Therapeutics abrège sa phase I/IIa après de bons résultats.

- Engie s'est allié au dubaïote Abraaj pour conquérir le marché éolien indien.

- Kuehne + Nagel va assurer la logistique de Sanofi à Geel.

- Abivax autorisé à lancer la phase IIa d'ABX464 en Europe.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Préouverture Paris : c'est le Fed-Day
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    la FED un beau bâtiment toutefois d'un style un peu austère mais ce qui peut se tramer dedans c'est peut-être un peu moins beau ...

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    c'est le jour de la fête de la FED ... en 2018 ce sera la fête du bicentenaire de la caisse d'épargne ... a moins qu'entre temps elle fasse faillite , le baron Delessert leur fondateur a 8 pieds sous terre doit se retourner a l'idée que maintenant qu'en attirant ses clients sur le boursier son œuvre par le biais de dangereux et criminels margoulins elle a la capacité de les ruiner !