Préouverture Paris : Corée du Nord et Italie au coeur des préoccupations

Préouverture Paris : Corée du Nord et Italie au coeur des préoccupations©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 23 mai 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Les nuages ont refait leur apparition sur les cieux boursiers et ils proviennent en grande partie de la dernière sortie de Donald Trump qui a évoqué la possibilité d'un report du sommet Etats-Unis-Corée du Nord, même si les préparatifs se poursuivent... De son côté, l'organe officiel du Parti, en Corée du Nord, ne parle pas de rupture à ce stade. La dégradation déborde le cadre de la relation bilatérale, puisque Trump a accusé son homologue chinois, d'être un joueur de poker dans le cadre de cette relation... De quoi se répercuter aussi sur les négociations commerciales entre les deux plus grandes puissances de la planète alors qu'un engagement avait été pris pour sortir de l'ornière ce week-end ? Si ce devait être le cas, les investisseurs en tireraient les conséquences... La Chine a de son côté baissé les taxes de 25 à 15% sur les importations de voitures américaines. Un signe favorable...

En Europe, l'Italie inquiète aussi de plus en plus. La contagion n'a pas pris pour le moment, seules les valeurs bancaires italiennes ayant été secouées à la Bourse de Milan, même si à la clôture hier elles ont terminé dans le vert... Les investisseurs voulant croire que le jusqu'au-boutisme du futur gouvernement italien se fracassera sur la réalité... La coalition a déjà modifié, à plusieurs reprises, ses revendications, par exemple sa demande auprès de la BCE de supprimer 250 milliards d'euros de la dette italienne... Hier, la Commission européenne a mis en garde contre tout dérapage budgétaire et le Président italien doit se prononcer sur la nomination du Président du Conseil... Dans ce contexte, le CAC40 devrait ouvrir sur une note stable à l'image des dernières séances au cours desquelles l'indice parisien n'a accéléré qu'en fin de journée. Hier, un nouveau record en clôture depuis mi-décembre a été établi à 5.640 points, affichant plus de 6% de gain depuis le 1er janvier.

WALL STREET

Après le soulagement, les doutes sont revenus mardi à Wall Street, tant sur le plan commercial et que géopolitique. Lundi, le marché avait salué l'annonce d'un accord de principe entre les Etats-Unis et la Chine en vue de réduire nettement le déficit commercial américain. Mardi, Donald Trump a cependant refroidi les ardeurs, en déclarant qu'il "reste beaucoup de chemin à parcourir"... Par ailleurs, les questions géopolitiques ont refait surface : le sommet entre Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-Un pourrait être compromis, et la tension est montée d'un cran avec l'Iran.

A la clôture, l'indice Dow Jones est revenu sous les 25.000 points, cédant 0,72% à 24.834 pts. L'indice large S&P 500 a reculé de 0,31% à 2.724 pts, et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a lâché 0,21% à 7.378 pts.

ECO ET DEVISES

Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT), a rebondi de 0,3 point au premier trimestre en France métropolitaine, une hausse qui touche principalement les femmes, pour s'établir à 8,9% de la population active, selon les données publiées mercredi par l'Insee.

A suivre en Europe, les indices PMI, de même qu'aux Etats-Unis (15h45) où les minutes du FOMC serotn aussi scrutées de près (20h00)!

La parité euro / dollar atteint 1,1759$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 79,11$. L'once d'or se traite 1.288$.

VALEURS A SUIVRE

Derichebourg a généré un chiffre d'affaires du S1 2017/2018 de 1,46 Milliard d'Euros, en progression de 8,8%, principalement sous l'effet de la progression des ventes de l'activité Services à l'Environnement. L'EBITDA courant représente 6,9% du chiffre d'affaires, même ratio que l'an passé à pareille époque. Le groupe dégage un résultat net de l'ensemble consolidé positif de 37,7 ME sur le semestre, soit une progression de 25,3%.

Wallix annonce le succès de son augmentation de capital. Cette opération permet à la société de lever de 36,8 millions d'euros prime d'émission incluse, à la suite de l'exercice intégral de la clause d'extension. La demande totale des investisseurs s'est élevée à 58,9 ME, soit plus de 1,8 fois le montant initial de l'Offre (32 ME). Compte tenu du niveau de demande exprimé, la société a décidé d'exercer en intégralité la clause d'extension de l'offre. Le prix de souscription des actions nouvelles a été fixé par le Directoire de la société le 22 mai à 24 euros par action, faisant ressortir une décote de 1,23% par rapport au cours de clôture du 22 mai. L'augmentation de capital s'élève à un montant total, prime d'émission incluse, de 36.799.968 euros et est réalisée par émission de 1.533.332 actions nouvelles. Le produit net de l'offre (34,1 ME) va fournir à la société les moyens de poursuivre son développement.

Cellectis annonce l'approbation d'un amendement au protocole de l'essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Télécoms : les titres du secteur se sont emballés hier à Paris suite aux propos du patron de l'Arcep, désormais plus opposé à une consolidation du secteur... A suivre aujourd'hui !

* CHIFFRES D'AFFAIRES / RESULTATS PUBLIES

Officiis Properties, NextStage.

*ANALYSTES

Ryanair : Credit Suisse a abaissé son cours cible à 17,41 euros en maintenant son opinion Neutre sur le dossier.

* EN BREF :

DMS a finalisé une étude préclinique sur le traitement des dysfonctions érectiles.

Le cabinet BMA conclut au caractère équitable d'une levée de fonds à 0,3 euro de Vergnet.

Kerlink et Sitec déploient un réseau IOT privé en Corse.

Pharmagest annonce qu'aXigate équipera le Groupement Hospitalier de Territoire d'Armor.

BigBen Interactive lance son jeu 'Tennis World Tour'.

Gecina acquiert un immeuble de bureaux pour 30,5 ME à Neuilly-sur-Seine.

Celyad annonce la clôture de son offre globale.

Implanet annonce le lancement de JAZZ Evo dédié au marché prometteur du rachis dégénératif chez l'adulte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.