Préouverture Paris : correction en vue pour le CAC40

Préouverture Paris : correction en vue pour le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 mars 2021 à 08h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 est attendu en direction des 6.000 points ce matin, pour ce qui pourrait ressembler à une "respiration" de marché après la hausse de ces dernières semaines puis la stagnation à haut niveau constatée depuis lundi.

Le contexte de marché appelle à des prises de bénéfices, alors que se confirme la remontée des rendements obligataires, et que depuis hier, les cours du baril de pétrole plongent. Evidemment, les nouvelles mesures de confinement en France ne vont pas dans le sens d'une reprise nette de l'économie, Bercy chiffrant à 0,2% du PIB l'amputation sur la croissance des nouvelles mesures restrictives annoncées.

Sur le plan sanitaire, une bonne nouvelle toutefois : la vaccination avec AstraZeneca peut reprendre dans de nombreux pays européens aujourd'hui, suite à l'avis favorable de l'EMA.

Les cours du pétrole continuent de baisser. Autour des 63$ pour le Brent, les investisseurs s'inquiétant de la situation en Europe, où la dégradation de la situation sanitaire et les retards de la campagne de vaccination, font craindre une reprise et une demande pétrolière moins dynamiques que prévu.

La géopolitique n'est pas non plus de nature à rassurer les investisseurs puisque les rounds de discussions entamés en Alaska entre les administrations chinoise et américaine ont accouché d'un choc frontal et public avec des accusations et réponses fusant de toute part... Pas de quoi aider le commerce mondial...

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, plombée par les valeurs technologiques et les pétrolières, au lendemain des annonces de la Fed, qui n'ont pas permis de calmer durablement les craintes d'inflation, qui font grimper les taux sur les marchés obligataires. Les taux de l'emprunt d'Etat à 10 ans américain ont bondi de 9 points de base à 1,73%, au plus haut depuis décembre 2019. Le dollar s'est renforcé, tandis que le pétrole a plongé de 7%. La Fed a assuré mercredi qu'elle ne relèverait pas ses taux directeurs avant la fin 2023, mais les marchés n'ont visiblement pas cru à ce calendrier...

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,46% à 32.862 points, au lendemain d'un record absolu au dessus des 33.000 pts, et l'indice large S&P 500 a fléchi de 1,48% à 3.915 pts. Quant au Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, il a abandonné 3,02% à 13.116 pts.

ECO ET DEVISES

Europe :
- Indice allemand des prix à la production. (08h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1927 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,16$. L'once d'or se traite 1.742$.

VALEURS A SUIVRE

Viel & Cie enregistre ainsi un résultat net consolidé de 71,6 millions d'euros contre 61,4 millions d'euros en 2019, en hausse de 16,6% à cours de change constants. Les intérêts minoritaires s'établissent à 22,7 millions d'euros en hausse de 24,7% par rapport à 2019. Le résultat net part du groupe s'inscrit à 48,9 millions d'euros en 2020, contre 43,2 millions d'euros en 2019.

Rallye : Le chiffre d'affaires consolidé de s'élève à 31,9 milliards d'euros. Le résultat opérationnel courant (ROC) ressort à 1,409 MdsE au 31 décembre 2020. La dette financière nette du périmètre holding de Rallye, avant retraitement IFRS 9, s'établit à 3,173 MdsE au 31 décembre 2020 (3,002 MdsE au 31 décembre 2019). Après prise en compte des retraitements IFRS2, la dette financière nette du périmètre holding de Rallye s'établit à 2,839 MdsE. Le résultat net normalisé des activités poursuivies part du Groupe Rallye s'établit à -40 ME au 31 décembre 2020. Le résultat net de l'ensemble consolidé, part du groupe Rallye -303 ME.

Cegedim enregistre en 2020 un chiffre d'affaires consolidé de 496,9 ME, en recul de 1,4% en données publiées et de 0,2% en données organiques. Le résultat opérationnel courant est en progression de 11,8% en données publiées à 41,5 ME. Le résultat net consolidé part du Groupe s'établit à 10,8 ME en 2020 contre 2,7 ME en 2019. Pour 2021, Cegedim anticipe une croissance, en données organiques, de son chiffre d'affaires de l'ordre de 2%, et de son Résultat opérationnel courant de l'ordre de 4%.

Lanson BCC : Le chiffre d'affaires consolidé 2020 de s'élève à 223,12 ME, soit -10,9%. Le résultat opérationnel (EBIT) atteint 13,42 ME contre 17,63 ME, soit -23,9%. Cette évolution s'explique principalement par la baisse des volumes enregistrée sur la plupart des marchés et la forte hausse du prix du raisin sur ces 10 dernières années. Le résultat net s'élève à 6,39 ME, -36,8%, soit un taux de marge nette de 2,9%.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Parrot, Balyo, Wedia, Bassac, Adocia, Acteos

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Société Générale repasse de 'vendre' à 'conserver' sur Getlink en ciblant 14,60 euros.

Jefferies est à l'achat sur Sensorion avec un objectif de cours relevé à 3,30 euros et conserve Veolia avec un cours cible réhaussé de 20 à 24 euros.

Cowen commence le suivi du dossier Air Liquide avec un avis à "surperformance" et un cours cible de 170 euros.

Berenberg débute le suivi du dossier McPhy à l'achat en ciblant un cours de 35 euros.

DZ Bank conserve Sartorius Stedim avec un objectif de cours relevé à 445,80 euros, tandis que Société Générale repasse à 'acheter' en ciblant 409 euros.

INFOS MARCHES

CGG annonce le succès de son offre d'obligations senior garanties de 500 M$ et de 585 ME.

Suez : les salariés détiennent 5,6% du capital.

EN BREF

Engie et Eiffage remportent deux marchés du Grand Paris Express.

Kerlink : ses gateways sont déployées sur un parc éolien néerlandais.

Nacon ajoute un nouveau pilier à son catalogue de jeux vidéo.

Spineway : négociations exclusives pour l'acquisition d'une start-up dans le rachis.

Alstom : un gros contrat avec la ville de Chicago.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.