Préouverture Paris : dans la cour de récré avec Donald

Préouverture Paris : dans la cour de récré avec Donald©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 06 avril 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Donald Trump continue à dézinguer à tout va. Sans doute vexé des représailles commerciales chinoises à ses menaces de surtaxe sur les importations, le président américain a laissé entendre que son pays pourrait élargir les sanctions à une centaine de milliards de dollars de produits, alors que les deux pays ont déjà chacun prévu une liste de 50 Mds$ de marchandises. Les financiers commencent à s'agacer de la surenchère médiatique de Trump. En Asie, sa nouvelle saillie a provoqué un petit mouvement vendeur sur les actions, mais sans gros dommages. Les indicateurs avancés américains ont en revanche marqué un peu plus le coup, après trois séances de hausse. Après un copieux rebond hier, les places européennes devraient ouvrir en baisse, en partie pour consolider et en partie pour digérer les "gamineries" du président américain, comme les qualifie un gérant anglo-saxon ce matin.

Le principal événement du jour est attendu à 14h30 avec la publication des données mensuelles sur l'emploi aux Etats-Unis, qui pourraient relancer les discussions sur le rythme de la hausse de taux de la Fed.

WALL STREET

Wall Street s'est affiché à nouveau en nette progression jeudi en clôture, alignant une troisième séance consécutive de rebond. Les investisseurs espèrent désormais que la Chine et les Etats-Unis vont pouvoir trouver un terrain d'entente sur le front commercial d'ici les ultimatums du mois de mai posées par les deux parties. Le DJIA avance de 0,99% à 24.505 pts, le Nasdaq grimpe de 0,49% à 7.076 pts, et le S&P500 gagne 0,84% à 2.667 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, la production industrielle allemande de février a beaucoup déçu. Les balances budgétaire et commerciale françaises de février (08h45) suivront. Aux Etats-Unis, le rapport mensuel sur la situation de l'emploi (14h30) précèdera les données mensuelles sur le crédit à la consommation (21h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2247 ce matin. Le baril de Brent se négocie 68$ et le WTI 63,16$. L'once d'or se traite 1.330$ (+0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Total : le groupe et Saudi Aramco devraient signer la semaine prochaine l'accord d'extension du site géant de Jubail, a appris Reuters d'une source bien informée. Le complexe comprend une zone de raffinage et l'autre dédiée à la pétrochimie.

* BNP Paribas : la reprise de Bank Polska serait imminente. La vente de la filiale locale de Raiffeisen au Français, une rumeur récurrente depuis quelques mois, est en passe de se réaliser, ont indiqué deux sources bien informées à l'Agence Reuters. L'opération pourrait être réalisée sur la base de 0,6 à 1 fois la valeur comptable de Bank Polska, soit entre 3,9 et 6,5 milliards de zlotys (entre 928 millions et 1,55 milliard d'euros).

* Carrefour : le distributeur entrevoit la sortie de crise sociale. Le groupe aurait notamment proposé 150 euros de bons d'achat à ses salariés pour compléter une participation amputée par les mauvais résultats.

* Vivendi : les différentes factions abattent leurs cartes en vue de la recomposition du conseil d'administration de Telecom Italia le 4 mai prochain. Vivendi, le principal actionnaire avec près de 24% du capital, a proposé dix candidats, dont Arnaud de Puyfontaine comme président non-exécutif, soit le même poste que celui qu'il occupait avant la démission en bloc du conseil en mars.

* Imerys : la société est à nouveau rattrapée par une affaire de talc aux Etats-Unis. Une filiale locale et son client Johnson & Johnson ont été condamnés à verser 37 M$ (dont 11,1 M$ pour le Français) à un homme estimant que son cancer était dû à une exposition à l'amiante contenue dans des produits à base de talc. l

* CGG : le directeur financier, Stéphane-Paul Frydman, va démissionner. Le spécialiste de la sismique a déjà lancé la recherche de son successeur. Il précise que Frydman va assurer la publication des résultats du premier trimestre 2018 et l'aboutissement d'un nouveau projet de refinancement annoncé ce matin, une émission d'obligations senior de premier rang garanties.

* LDC : la croissance organique de l'exercice clos fin février a atteint 5,6%, pour un chiffre d'affaires consolidé de 3,78 MdsE. Le groupe confirme tabler sur un résultat opérationnel courant sensiblement équivalent à celui réalisé sur l'exercice précédent. Les résultats sont attendus le 30 mai.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Eurogerm, Biocorp, Mecelec, Bourse Direct, Medicrea, Futuren, Orchestra, Spineguard...

* Analystes :

- Barclays reste à pondération en ligne sur Carrefour, avec un objectif de cours réduit de 20 à 18,50 euros.

- Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre sur Danone.

- AlphaValue passe d'alléger à accumuler sur Sopra Steria en visant 175 euros contre 168 précédemment.

- Raymond James passe de performance de marché à surperformance sur Suez, valorisé 13,10 euros.

* En Bref :

- Santos explore, avec Total, une nouvelle zone gazière en Australie.

- Boiron consacrera jusqu'à 75 ME à des rachats d'actions.

- Wavestone rachète Xceed.

- Microwave rachète les minoritaires de sa filiale américaine.

- Eutelsat reçoit commande d'un satellite de dernière génération de très haute capacité.

- Paref réussit sa levée de fonds.

- Vallourec rempile avec Petrobras.

- TF1 va racheter les 30% détenus par les fondateurs de Newen.

- Mersen rachète le solde du capital de Cirprotec.

- GL Events se renforce au Chili.

- Paragon ID renouvelle son contrat avec les transports d'Aix-Marseille.

- Deux nouvelles commandes pour GTT.

- MND s'explique sur le report de la levée de fond et la procédure AMF.

- SergeFerrari renforce sa direction.

- Nouveau directeur financier chez Mauna Kea.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.