Préouverture Paris : des résultats en veux-tu, en voilà

Préouverture Paris : des résultats en veux-tu, en voilà
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 08 février 2018 à 08h30

LA TENDANCE

C'est un jeudi studieux qui s'annonce pour les investisseurs à la Bourse de Paris, avec la première grosse vague de publications annuelles de sociétés-phares de la cote. Total, L'Oréal, Hermès, Société Générale, Pernod-Ricard, Legrand, Publicis, Scor,Lagardère, Tarkett ou Bourbon publient aujourd'hui, pour le citer que les plus médiatiques. Des annonces qui vont intervenir dans un climat quelque peu apaisé par rapport aux séances de lundi et de mardi, teintées de rouge vif. Alors évidemment, Wall Street n'a pas poursuivi son rebond hier, mais le marché américain a affiché un repli ordonné. Le retour au calme se confirme en Asie ce matin, avec des variations plus réduites que lors des journées précédentes, à la hausse comme à la baisse.

Une trentaine de sociétés américaines du S&P500 vont dévoiler leurs chiffres aujourd'hui, dont Viacom, Goodyear, Philip Morris, Kellogg ou New Corp. En Europe outre les Françaises, Commerzbank, Unicredit, Zurich Insurance et SBM Offshore sont sur les tablettes.

La séance de la veille a été marquée par une belle chute des cours pétroliers après l'annonce d'une production américaine record : le pays a pompé pour la première fois plus de 10 millions de barils par jour la semaine dernière, ce qui rapproche sa production de celle de l'Arabie Saoudite et de la Russie. L'essor du pétrole de schiste a dopé de 78% la production des Etats-Unis en six ans. Washington a beau jeu de pousser l'Opep à réduire son pompage pour faire remonter les cours... Enfin, le dollar poursuit son rebond face à l'euro, en revenant sur ses niveaux du 22 janvier.

Les indicateurs avancés sont baissiers ce matin en Europe, en raison du décalage entre le gros rebond de la veille et la clôture baissière des indices américains.

WALL STREET

Les marchés boursiers américains se sont un peu calmés mercredi, les investisseurs s'interrogeant sur les risques d'une poursuite de la correction entamée depuis une semaine. Pour beaucoup d'intervenants, la correction actuelle paraît logique après une envolée de plus de 35% du Dow Jones depuis l'élection de Donald Trump en novembre 2015. Après avoir passé une grande partie de la séance en hausse, les indices ont finalement terminé dans le rouge. Le Dow Jones a cédé 0,08% à 24.893 points, mais reste au-dessus de son niveau de la fin 2017 (24.719 pts). L'indice large S&P 500 a reculé de 0,5% à 2.681 pts, tandis que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a chuté de 0,9% à 7.051 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, la balance commerciale allemande de décembre (8h00) et l'indice du sentiment des affaires de la Banque de France de décembre (08h30) précèdent la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux (13h00). Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront connues à 14h30.

La parité euro / dollar atteint 1,2270 ce matin. Le baril de Brent se négocie 65,42$ et le WTI 61,63$. L'once d'or se traite 1.313$ (-0,4%).

VALEURS A SUIVRE

* Airbus : un accord a été trouvé avec les pays clients de l'A400M. Il entraînera notamment un accroissement des provisions déjà colossales prises sur le programme.

* BNP Paribas : le groupe va racheter l'activité de banque dépositaire de l'Italien Banco BPM pour 200 ME.

* EDF : la filiale de distribution Enedis va supprimer environ 2.000 postes d'ici à fin 2020, a annoncé la CGT.

* Total : porté par la hausse des cours du brut et de sa production, la major dévoile des résultats trimestriels en forte progression. Sur les trois derniers mois de 2017, la major enregistre un résultat net ajusté 2,872 Mds$, en hausse de 19%.

* Société Générale : difficile de s'y retrouver dans les résultats 2017, tant les exceptionnels sont nombreux. Mais la banque a publié des revenus plus élevés que prévu au dernier trimestre, qui permettent d'éviter au résultat net publié de passer dans le rouge malgré les multiples charges de fin d'année. Le dividende de 2,20 euros est conforme aux attentes.

* Vinci : le groupe a amélioré son bénéfice 2017 de 15,2% à 2,737 MdsE. Un dividende de 2,45 euros est proposé, dont 0,69 euro déjà versés. Le management est optimiste pour 2018 avec un carnet de commandes bien garni. Les résultats devraient progresser.

* Legrand : le millésime 2017 est conforme à ce qui était attendu, avec une marge opérationnelle qui revient sur les 20%. La rentabilité devrait encore progresser cette année, malgré les investissements programmés par la société dans l'innovation. La société a par ailleurs décidé de dissocier avec effet immédiat les fonctions de président et de directeur général.

* Pernod-Ricard : le groupe peine à dynamiser sa croissance avec le poids du change. Ses résultats semestriels (la société est en exercice décalé) sont conformes aux attentes et permettent au management de relever légèrement ses attentes pour l'exercice en cours.

* Lagardère : le groupe, en marge de ses revenus annuels, confirme l'objectif de croissance du Résop 2017, attendue entre + 5% et + 8% par rapport à 2016.

* Klépierre : la foncière a dépassé ses objectifs en 2017. Un dividende en hausse de 7,7% à 1,96 euro est proposé. L'ANR EPRA ressort à 39,60 Euros à fin 2017 en progression de 7,8% sur douze mois.

* Hermès : le groupe a affiché une croissance organique de 9% après un ralentissement à 5% en fin d'année. La rentabilité opérationnelle en 2017 devrait être proche du niveau record atteint au premier semestre 2017.

* Showroomprivé : Carrefour a finalisé son entrée à hauteur de 16,86% du capital en rachetant la part de Conforama.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Publicis, ALD, Astellia, Bluelinea, Bourbon, Korian, CRCAM Ile de France, Savencia, Weborama, Derichebourg, Neurones, Akka, Sogeclair, Tessi, Bénéteau, Latécoère, Aurea, Claranova, Assystem...

* Analystes :

- Société Générale abaisse d'achat à conserver sa recommandation sur Bénéteau, malgré un objectif de cours relevé de 18,60 à 21,30 euros.

- RBC abaisse Engie de surperformance à performance de marché.

- Société Générale passe de conserver à acheter sur Eramet, en visant 153 euros.

- New Street Research passe d'achat à conserver sur Sanofi.

* En Bref :

- Trafic dynamique en janvier pour Air France KLM.

- Solvay cède officiellement son usine de Charleston.

- Atari confirme son entrée dans les cryptos-monnaies.

- Geci émet 3,2 ME d'ORNANE.

- Des actions proposées à 47,19 euros pour les salariés de Rubis.

- Getlink améliore le profil de sa dette.

- Officiis Properties va vendre les 3 immeubles du campus Ecosphère.

- JCDecaux décroche le contrat de mobilier urbain publicitaire de La Haye.

- Un nouveau directeur financier pour Korian.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU