Préouverture Paris : Elior gagne un directeur général mais perd ses objectifs en route

Préouverture Paris : Elior gagne un directeur général mais perd ses objectifs en route
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Le rebond assez marqué de la veille fait du bien au moral des investisseurs. Il ne suffira sans doute pas à afficher une semaine positive, quoique cela dépende de l'issue de la séance du jour, mais il a le mérite de remettre d'aplomb des indices qui affichaient pour certains huit baisses consécutives. C'est le cas du CAC40, emmené hier par les bons résultats de Bouygues (+5,2%), l'automobile et les technologiques. En Europe, la journée sera surtout dominée par les tractations en Allemagne pour qu'Angela Merkel dispose d'une coalition de gouvernement. Jusqu'à présent, les discussions n'ont pas abouti. Le calendrier des publications trimestrielles touche à sa fin. Hier soir, Vivendi et Bolloré étaient les dernières très grandes entreprises à communiquer. Il faudra garder un oeil sur le marché des changes avec un dollar qui s'est affaibli hier.

Les indicateurs avancés européens sont hésitants. Légèrement haussiers à Paris et Francfort, mais en baisse à Londres. L'ouverture est donc encore incertaine.

WALL STREET

L'heure du rebond a sonné jeudi pour Wall Street, après la correction des derniers jours. Les bons résultats trimestriels de Cisco Systems (+5,2%) ont redonné du tonus au secteur technologique et à l'indice Nasdaq, tandis que le distributeur Wal-Mart (+10,9%) a lui aussi publié des comptes supérieurs aux attentes. Les craintes concernant la réforme fiscale ont reflué, alors que la Chambre des représentants a adopté jeudi soir le projet, qui doit encore franchir l'étape du Sénat, plus réticent. Par ailleurs, les cours du pétrole ont poursuivi leur recul pour le 3ème jour d'affilée. A la clôture, l'indice Dow Jones a repris jeudi 0,8% à 23.458 points, tandis que l'indice large S&P 500 a regagné de 0,82% à 2.585 pts. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a rebondi de 1,3%, finissant à 6.793 pts, ce qui constitue un nouveau record historique.

ECO ET DEVISES

Pas grand-chose à se mettre sous la dent aujourd'hui, hormis les mises en chantier de logements et les permis de construire aux Etats-Unis (14h30), puis l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1809 ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,19$ et le WTI 55,30$. L'once d'or se traite 1.282$ (+0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Vivendi : le résultat opérationnel courant a reculé assez nettement sur neuf mois. Le bénéfice net ajusté se replie de -5,2% à 593 ME. Les prévisions 2017 sont confirmées, soit une hausse de plus de 5% du chiffre d'affaires et un résultat opérationnel ajusté (Ebita) en progression de l'ordre de 25%.

* Veolia : la société a obtenu hier un taux négatif sur une émission obligataire courte, une première pour un émetteur classé dans la catégorie "BBB", c'est en dire dans le bas de l'échelle de la catégorie d'investissement. La société a émis 500 millions d'euros d'obligations à trois ans, rémunérés -0,026%.

* STMicroelectronics : le redressement opérationnel a un prolongement dans la notation crédit groupe franco-italien, de retour dans la catégorie d'investissement chez Moody's, qui a relevé de "Ba1" à "Baa3" sa notation crédit hier soir. Fitch et S&P avaient déjà fait remonter le dossier en catégorie d'investissement.

* Safran : Bruxelles se prononcera d'ici le 21 décembre sur le projet de rachat de Zodiac Aerospace. En cas de feu vert, la transaction pourrait être bouclée dès le début de l'année 2018.

* Orange : 0,65 euro sera un plancher pour le dividende, a indiqué hier le directeur financier de l'opérateur, Ramon Fernandez, lors de la conférence TMT de Morgan Stanley à Barcelone. Le dirigeant a précisé que l'objectif du groupe est de continuer à faire progresser le niveau de son coupon, si ses ressources le lui permettent.

* Atos : lors de la conférence TMT Morgan Stanley de Barcelone, le directeur financier, Élie Girard, a estimé que les acquisitions sont susceptibles de créer davantage de valeur pour les actionnaires qu'un programme de rachat d'actions. La SSII reste donc à l'affût.

* Bolloré : sur neuf mois, les revenus sont en hausse de 5% sur une base comparable, à 12,23 MdsE, dont 5% sur le seul troisième trimestre.

* Ubisoft : en marge de ses comptes sur neuf mois, Vivendi a indiqué ne pas avoir l'intention de prendre le contrôle de la société dans les six prochains mois. Actuellement, la plus-value latente sur la participation dépasse le milliard d'euros.

* Wendel : le conseil de surveillance a nommé André François-Poncet en qualité de membre et président du Directoire de Wendel avec effet au 1er janvier 2018. Il succède à Frédéric Lemoine.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Havas, Fermentalg, Financière de l'Odet, Miliboo, Plastivaloire, Blue Solutions, Freelance.com...

* Analystes :

- Pivotal relève Publicis de conserver à achat en visant toujours 62 euros.

- HSBC abaisse d'achat à conserver son avis sur Spie, dont l'objectif est ramené de 27,60 à 24 euros.

- AlphaValue abaisse d'accumuler à alléger sa recommandation sur Tarkett, dont l'objectif passe de 40,90 à 33,90 euros.

- AlphaValue reste à accumuler sur Vicat, avec une valorisation portée de 70,10 à 75 euros.

- Barclays reste à pondération en ligne sur Vivendi, mais relève de 20,50 à 21,50 euros son objectif.

* En Bref :

- Foncière des Régions rachètera quatre NH Hotels pour 111 ME.

- Europcar a ouvert des franchises dans neuf nouveaux pays.

- Deux acquisitions pour Precia.

- Intrasense signe plusieurs partenariats.

- Horizontal Software projette l'acquisition de Formaeva.

- Xilam accélère sur Youtube.

- TF1 cède à Canal+ (Vivendi) les droits de la Coupe du Monde féminine de football 2019.

- Le Cellvizio de Mauna Kea pris en charge en Croatie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.