Préouverture Paris : encore en hausse ?

Préouverture Paris : encore en hausse ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 19 avril 2018 à 08h30

LA TENDANCE

La tendance reste ferme ce jeudi en bourse où le CAC40 est attendu en hausse de 0,15%. La Bourse de New York a vécu une séance en demi teinte mercredi, partagée entre la hausse des cours du pétrole et des valeurs pétrolières, et un violent coup de tabac sur l'action IBM, qui a abandonné 7,5% après des résultats et des perspectives jugés décevants. Les taux d'intérêt se sont tendus après la publication du dernier Livre Beige de la Fed, qui s'est inquiété des effets négatifs d'une possible guerre commerciale sur l'économie américaine.

WALL STREET

Le Dow Jones a cédé 0,16% à 24.748 points mercredi à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,08% à 2.708 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a progressé de 0,19% à 7.295 pts.

ECO ET DEVISES

Sur le marché des changes, l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises) a progressé de 0,1% à 89,61, tandis que l'euro s'avance à 1,2370$. Sur le marché obligataire américain, le rendement du T-Bond à 10 ans s'est tendu de 5 points de base pour remonter à 2,87% après la publication du dernier Livre Beige de la Fed, qui cite les inquiétudes des entrepreneurs face aux menaces de taxes d'importations brandies par Donald Trump.
"D'après des remontées de plusieurs secteurs comme la fabrication de biens, l'agriculture et les transports, il y a une préoccupation au sujet des nouveaux droits de douane et/ou concernant ceux qui sont proposés", relève ainsi la Fed dans son rapport, qui couvre la période allant de mars à début avril.
Les cours du pétrole se sont envolés après l'annonce d'un baisse surprise des stocks américains de brut la semaine dernière. Le baril de brut américain WTI a bondi de 2,9%, à 68,90$ (contrat à terme de mai sur le Nymex), au plus haut depuis novembre 2014, tandis que le Brent de la Mer du nord a gagné 2,61%) à 73,95$.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie (AIE), les stocks de brut, pour la semaine close au 13 avril 2018, se sont repliés de 1,1 million de barils en comparaison de la semaine antérieure. Le consensus était logé à -0,5 million de barils. L'or noir a aussi été soutenu par des informations de 'Reuters' rapportant que l'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, verrait volontiers les cours du pétrole atteindre 80 ou 100$ le baril. L'Opep et ses alliés, y compris la Russie, doivent se réunir ce vendredi à Djeddah, en Arabie saoudite, pour explorer les moyens de prolonger leur coopération afin de poursuivre leurs efforts pour équilibrer le marché pétrolier mondial.

VALEURS A SUIVRE

* Schneider Electric a fait état ce jeudi d'une croissance organique de 6,2% de ses ventes au premier trimestre, largement supérieure aux attentes à la faveur d'une accélération dans ses deux pôles d'activité et d'une demande forte en Chine. Le groupe, spécialiste de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et des automatismes industriels, confirme ses objectifs annuels et précise que l'impact attendu de l'euro fort devrait se faire surtout sentir au premier semestre. Schneider a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros (-0,7% en données publiées).

* Publicis Groupe : Le revenu net de Publicis Groupe pour le 1er trimestre 2018 est de 2.082 millions d'euros, comparé à 2.267 millions d'euros en 2017, en recul de 8,2%. Les variations des taux de change ont un impact négatif de 217 millions d'euros, soit 9,6% du revenu du 1er trimestre 2017. Les acquisitions (nettes de cessions) ont contribué à hauteur de (1) millions d'euros au revenu du 1er trimestre 2018 avec notamment la déconsolidation de Genedigi depuis le 1er janvier 2018.
La croissance à taux de change constant est de +1,6%. La croissance organique est de 1,6% au 1er trimestre 2018. Elle bénéficie de la contribution des budgets gagnés au cours de l'année 2017, notamment McDonald's, Diesel, Lionsgate, Bradesco et Southwest.

* Pernod Ricard : Le chiffre d'affaires de Pernod Ricard pour les 9 premiers mois de l'exercice 2017/18 s'élève à 7.059 ME, avec une croissance interne de +6,3% tirée par les marchés émergents (+13%).
Le groupe note une bonne performance aux Etats-Unis et une accélération de l'Amérique Latine. L'Asie-Reste du Monde reste très dynamique à +10%, avec un retour confirmé à une forte croissance en Chine, Inde (en partie favorisé par la base de comparaison). Le management note aussi la bonne dynamique en Europe de l'Est et la stabilité en Europe de l'Ouest (bonne performance en Allemagne et au Royaume-Uni mais difficultés en Espagne et en France).

* BioMerieux annonce une solide dynamique commerciale au 1er trimestre 2018, avec une activité qui progresse de 12,5% à taux de changes et périmètre constants à 587 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit +3,4% de croissance à données publiées.
La croissance est portée par la performance de la biologie moléculaire dans le contexte d'une forte saison grippale aux États-Unis, et par le dynamisme de l'activité en Asie Pacifique. Alexandre Mérieux, Président Directeur Général, a déclaré : "Au cours de ce premier trimestre, bioMérieux a réalisé une performance commerciale très robuste. La récente acquisition d'Astute Medical vient renforcer notre engagement et notre positionnement en immunoessais et s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de proposer des tests à forte valeur médicale permettant d'améliorer la prise en charge des patients."

* Atari annonce aujourd'hui le succès de son augmentation de capital réalisée avec suppression du droit préférentiel de souscription dans le cadre d'un placement privé, effectué par construction accélérée d'un livre d'ordres. L'opération d'augmentation de capital a été engagée pour accélérer le plan de développement de l'entreprise.
La Société a placé 13.636.364 actions nouvelles au prix unitaire de 0,55 euro, prime d'émission incluse, pour un montant total de 7,5 millions d'euros, contre 5 millions d'euros prévus initialement, ce qui démontre la forte demande et le succès de cette opération. L'opération représente une dilution de 5,35% du capital social post-opération de la Société, et de 4,98% du capital sur une base totalement diluée. À titre indicatif, la participation d'un actionnaire détenant 1% du capital social de la Société préalablement à l'émission sera de 0,95% après l'émission.

* Gecina : A périmètre courant, Gecina annonce une hausse de +40,8%, à +48,8 ME, des loyers bruts, ce qui traduit principalement l'intégration d'Eurosic à compter de fin août 2017 (pour 50,5 ME), la croissance à périmètre constant (+1,8 ME), et les revenus locatifs des livraisons de projets et acquisitions récentes (+4,3 ME), nets des pertes de loyers provenant des immeubles à fort potentiel de création de valeur transférés au pipeline (-5,6 ME) et des cessions d'actifs non stratégiques (-2 ME).

* AccorHotels : Le CA au premier trimestre 2018 a atteint 633 millions d'euros, en progression de 0,6% en données publiées et de 9,5% en données comparables. Le RevPAR du Groupe est en progression de 5,3% avec de bonnes performances pour la grande majorité des régions, notamment l'Europe (+4,6%) et l'Asie Pacifique (+5,3%). Cette hausse est liée pour 61% à la demande, et 39% aux prix moyens.

* Gemalto : Le gouvernement britannique a confirmé l'attribution au français Gemalto du contrat portant sur la fabrication des futurs passeports britanniques pour une durée de 11 ans et demi pour un montant d'environ 260 millions de livres (300 millions d'euros).
Le contrat, qui prendra effet en octobre 2019, permettra à Gemalto de renforcer sa présence outre-Manche, où il opère depuis 25 ans, et renforcera de 70 postes ses effectifs britanniques actuels.

* Groupe ADP, via sa filiale à 100% ADP International, a finalisé la transaction lui permettant de détenir 51% du capital et lui donnant le contrôle exclusif d'Airport International Group, concessionnaire de l'aéroport international Queen Alia (QAIA) à Amman, en Jordanie. Les nouveaux co-actionnaires avec lesquels le Groupe ADP investit sont les fonds d'investissement en infrastructures Meridiam et IDB Infrastructure Fund II. Edgo, déjà présent, reste co-actionnaire. L'investissement du Groupe ADP s'élève à 265 millions de dollars.

* Aubay a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 99,5 millions d'euros, en progression de +15,3% dont 7,7% de croissance interne malgré 1 jour ouvré en moins sur le trimestre par rapport à 2017. Cette croissance se décompose en une hausse de +9,3% en France, et +22,8% à l'international.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.