Préouverture Paris : hésitations sur le marché parisien

Préouverture Paris : hésitations sur le marché parisien
bourse

Boursier.com, publié le mercredi 16 mai 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Le "10 ans" américain qui n'avait jusqu'ici franchi qu'épisodiquement le niveau de 3%, semble s'être installé au-dessus de ce niveau crucial, entraînant Wall Street à la baisse hier soir. Pas de quoi déstabiliser la place parisienne attendue sur une note relativement stable ce matin... Mais son ascension, limitée depuis plusieurs séances alors que l'indice demeure proche de ses plus hauts annuels, risque de demeurer contenue. De plus, quelques grains de sables entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et l'éventuelle remise en cause du rendez-vous du 12 juin, pourraient angoisser les marchés dans les prochaines heures...

Inquiétudes encore avec quelques questions internes qui se posent à la Fed et devraient susciter quelques hésitations parmi les investisseurs au sujet des 3 ou 4 hausses de taux à attendre cette année : John Williams, le président de la Fed de San Francisco, a en effet lancé un pavé dans la mare mardi en confirmant que, selon lui, la Fed n'a plus qu'à procéder à quelques hausses des taux seulement avant de parvenir à la neutralité des taux. Cette opinion fait contraste avec l'optimisme affiché par certains de ses collègues et certains économistes...

Du côté des optimistes, on trouvera toutefois de quoi tabler sur une poursuite de la hausse à Paris, avec la nouvelle forte décrue de l'Euro face au Dollar, à 1,1840$, et constitue une forte force de rappel à la hausse pour le marché parisien dont le beau parcours récent, avec sept semaines consécutives de hausse, doit beaucoup à celui de la monnaie européenne, tant la vigueur de début d'année de cette dernière a pénalisé les comptes des entreprises au premier trimestre.

Côté valeurs, on suivra de près le titre Elior qui a revu à la baisse ses objectifs 2017-2018. A l'inverse, Alstom semble dépasser ses objectifs dans sa publication trimestrielle...

WALL STREET

L'optimisme du début de semaine a rapidement fait long feu mardi à Wall Street. Le retour des tensions sur les marchés de taux, accompagnées d'anticipations inflationnistes plus élevées, a relancé les craintes d'une désaffection des marchés d'actions. Le rendement de l'emprunt d'Etat américain (T-Bond) à 10 ans à bondi à 3,07%, au plus haut depuis la fin 2013 ! Le pétrole a poursuivi son ascension sur fond de tensions au Moyen-Orient, tandis que le dollar a lui aussi repris de la hauteur face aux principales devises mondiales. Parmi les entreprises, les actions de Tesla (-2,6%) et Home Depot (-1,6%) ont bu la tasse.

Après avoir cédé près de 1% en séance, les indices ont réduit un peu leurs pertes à la clôture. L'indice Dow Jones a reculé de 0,78% à 24.706 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,68% à 2.711 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,81% à 7.351 pts.

ECO ET DEVISES

A suivre les mises en chantier de logements et permis de construire aux Etats-Unis (14h30) et la production industrielle américaine (15h15).

La parité euro / dollar atteint 1,1840$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 78,26$. L'once d'or se traite 1.319$.

VALEURS A SUIVRE

Alstom, en cours de rapprochement avec les activités ferroviaires de l'allemand Siemens, a annoncé mercredi viser jusqu'à 7% de marge d'exploitation ajustée en 2018-19 après avoir largement dépassé les attentes lors de l'exercice qui vient de se terminer. Le groupe fait état dans un communiqué d'un bénéfice d'exploitation en hausse de 22% à 514 millions d'euros au titre de 2017-2018, donnant une marge améliorée à 6,5% contre 5,8%. Alstom vise pour 2018-19 un chiffre d'affaires d'environ huit milliards d'euros, après une croissance organique de 10% à 7,951 milliards d'euros et ses commandes reçues ont chuté de 28% à 7,183 milliards.

Sanofi fait part de résultats positifs de phase III pour Dupixent (dupilumab) dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère inadéquatement contrôlée de l'adolescent. Une demande d'approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au troisième trimestre de 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Intrasense et DMS Group entrent en négociation exclusive en vue de l'apport des activités d'imagerie médicale de DMS Group à la société Intrasense.

Elior Group publie ses résultats préliminaires pour le 1er semestre 2017-2018 et met à jour ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice. Les estimations de la performance financière du Groupe au 1er semestre de l'exercice 2017-2018 font ressortir une croissance totale de 3,9%, dont 2,9% de croissance organique, un Ebitda retraité de 231 millions d'euros, soit 6,9% du chiffre d'affaires, des dépenses d'investissement de 150 millions d'euros, un ratio de levier de l'ordre de 3,48x. Le détail des résultats du 1er semestre de l'exercice 2017-2018 sera publié le 29 mai 2018 et commenté au cours d'une conférence téléphonique.

* CHIFFRES D'AFFAIRES / RESULTATS PUBLIES :

Nanobiotix,Celyad, Barbara Bui, DMS, Touax, MND, Qwamplify (Ex Custom Solutions), O2i, Bastide, Geci, Altamir, Cafom, Electro Power, Theranexus, Videlio

*ANALYSTES

Spie : HSBC passe à alléger en coupant son cours cible à 15 euros.

Engie : Citi passe à "neutre".

AXA : Goldman Sachs passe à l'achat sur l'assureur en ciblant un cours de 27 euros.

CGG : Morgan Stanley ajuste son avis en hausse à "surpondérer" en réhaussant son cours cible à 3,20 euros.

Schneider : Morgan Stanley reprend le suivi à pondération en ligne en visant un cours de 84 euros.

* EN BREF :

Mediawan a signé les accords définitifs en vue de la prise d'une participation de 51% dans ON Entertainment.

MRM cède l'immeuble Nova à La Garenne-Colombes (92) pour 38 millions d'euros.

Wallix lance une augmentation de capital.

Eurogerm ouvre une 10ème filiale en Allemagne.

Albioma signe un financement de 110 millions d'euros pour l'activité solaire dans l'Océan Indien.

Global Bioenergies reçoit trois financements supplémentaires de l'Union européenne.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.