Préouverture Paris : inquiétant, le marché obligataire ?

Préouverture Paris : inquiétant, le marché obligataire ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 janvier 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Le marché obligataire a toutes les chances d'attirer le feu des projecteurs dans les prochaines semaines. Hier, les investisseurs se sont émus de la remontée des taux d'intérêt et de la pression exercée sur le prix des obligations, qui évoluent en sens inverse. Il faut dire que l'actualité est propice : les banques centrales sont en fin de cycle d'assouplissement voire déjà engagées dans un processus de hausse de taux, la BoJ a réduit son enveloppe de rachat d'obligations japonaises et des rumeurs en provenance de Chine laissent penser que Pékin songe à arrêter d'acheter des obligations d'Etat américaines. Pour couronner le tout, la politique de Donald Trump affiche à peu près toutes les caractéristiques propices au relèvement des taux. Le fameux gérant obligataire américain Bill Gross, réputé pour ne pas être un grand optimiste, a estimé hier que le "bear market" obligataire est arrivé.

En Europe, les trimestriels de Richemont, Sodexo, Tesco et Marks & Spencer viennent animer la cote.

Le CAC40 devrait ouvrir en légère hausse, après les dégagements de la veille.

WALL STREET

Après avoir signé mardi un nouveau triple record historique, les principaux indices boursiers américains ont marqué le pas mercredi, réagissant à un regain de tension observé sur les taux d'intérêts, qui fait craindre une chute durable des marchés obligataires, avec des répercussions à la clé pour les marchés d'actions. A la clôture, le Dow Jones a cédé mercredi 0,07% à 25.369 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,11% à 2.748 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,14% à 7.153 pts. Les indices se sont toutefois redressés par rapport à leurs plus bas de la journée inscrits en début de séance.

ECO ET DEVISES

Deux indicateurs majeurs en Europe ce matin, l'indice du sentiment de la Banque de France de décembre (8h30) et la production industrielle de novembre dans la zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage et l'indice des prix à la production (14h30) précèderont la balance budgétaire mensuelle (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1951 ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,11$ et le WTI 63,49$. L'once d'or se traite 1.319$ (+0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Distribution : apparemment, le secteur va devoir revoir ses processus de contrôle du rappel de produits alimentaires. L'enseigne Leclerc a été largement brocardée pour avoir vendu un millier de produits Lactalis dans son réseau, postérieurement au vaste rappel lancé par le groupe laitier sur des craintes de contamination de laits infantiles à la salmonelle. Mais tous ses concurrents ont connu des ratés. Carrefour, U, Intermarché, Auchan et Cora concèdent que des produits sont passés entre les mailles du filet. Casino n'a pas réagi.

* Sanofi : le processus de cession des médicaments génériques européens de Sanofi est toujours en cours. Des laboratoires indiens seraient sur les rangs, en plus des fonds déjà cités. Aurobindo, Zydus Cadila, Torrent Pharma et Intas auraient fait part de leur intérêt, révèle le quotidien 'Economic Times', qui avance une valorisation de 1,5 à 2 Mds$ pour la division, plutôt moins que les montants qui circulaient jusque-là.

* Sodexo : c'est la première grande entreprise française à publier des comptes en ce début d'année 2018, mais cela ne concerne pas le chiffre d'affaires annuel du groupe, puisqu'il est en exercice décalé, mais bien le premier trimestre de son exercice 2017-2018, qui couvre les trois mois allant de septembre à novembre. Sur la période, la croissance interne a atteint 1,9%, ce qui paraît, en première lecture, un peu court par rapport aux attentes de la place (2,3%), à cause d'une situation toujours morose dans l'éducation aux Etats-Unis.

* Air France KLM : et si Air France KLM s'intéressait à nouveau à Alitalia ? La presse transalpine pense que la compagnie hexagonale pourrait s'allier à easyJet voire faire entrer son partenaire Delta dans la boucle pour soumettre une offre de reprise du transporteur en déconfiture. Depuis quelques semaines, c'est plutôt la Lufthansa qui tiendrait la corde.

* Altran : le groupe lancé la syndication d'un prêt à terme senior assorti de sûretés dans le cadre du rachat d'Aricent. Il sera en partie remboursé avec le produit de l'augmentation de capital qui reste à valider par les actionnaires. Une fois les opérations réalisées, la dette nette du groupe approchera 1,4 MdE.

* Getlink (Eurotunnel) : le trafic des navettes camions a baissé en décembre dans le tunnel, mais les véhicules de tourisme étaient en légère hausse. La publication du chiffre d'affaire de l'exercice 2017 de l'ex Eurotunnel se fera le jeudi 25 janvier avant Bourse.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : CBo Territoria...

* Analystes :

- HSBC abaisse d'acheter à conserver sa recommandation sur Air France KLM, pour un objectif ramené de 15,50 à 14 euros.

- Portzamparc passe d'acheter à conserver sur Claranova mais avec un objectif relevé de 0,62 à 0,64 euro.

- Berenberg reste à conserver sur Edenred, dont l'objectif de cours est relevé de 19 à 20 euros.

- Berenberg abaisse de 21 à 20 euros son objectif de cours sur Elior, mais passe conserver à acheter.

- HSBC abaisse d'acheter à conserver sa recommandation sur Fnac Darty, pour un objectif inchangé de 100 euros.

- AlphaValue relève sa recommandation sur GTT à accumuler en visant 55,10 euros.

- Crédit Suisse passe de neutre à "surperformance" sur STMicroelectronics, en visant 24,50 euros contre 19,50 euros précédemment.

- Kepler Cheuvreux passe de conserver à acheter sur TF1, valorisé 14,70 euros.

- BMO Capital Markets reste à "surperformance" sur Total, en relevant de 56 à 57 euros son objectif de cours.

- Berenberg reste à l'achat sur Ubisoft, avec un objectif de cours relevés de 66 à 80 euros.

* En Bref :

- 1 ME pour Carbios avec la fin du projet Thanaplast.

- Savencia rachète le russe Belebey.

- Evolis nomme le patron de sa filiale indienne.

- Prodways annonces des succès commerciaux pour ses imprimantes 3D.

- Le parc Osmozis grandit.

- Theranexus obtient un brevet pour THN102 en Europe.

- Bourbon a signé un accord de coopération avec Bureau Veritas, dans le cadre de la digitalisation des opérations de ses navires.

- McPhy signe un contrat avec Engie pour une station de recharge.

- Riber reçoit une commande d'accessoires en provenance d'Asie.

- Ymagis obtient l'appui de Bpifrance pour le déploiement d'EclairColor en Amérique du Nord.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.