Préouverture Paris : journée sous haute tension avec la BCE et le vaccin

Préouverture Paris : journée sous haute tension avec la BCE et le vaccin©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 08h30

LA TENDANCE

Le CAC40 devrait céder quelques points supplémentaires à l'ouverture ce matin, après sa baisse d'hier. Le fort recul du Nasdaq hier soir (-1,94%) et plus modéré de Tokyo ce matin (-0,23%) ne vont pas aider l'indice parisien. L'attentisme va prévaloir jusqu'au rendez-vous de la mi-journée avec la BCE et alors que les négociations entourant le Brexit restent dans l'impasse.

Les attentes autour de cette réunion sont élevées. La détérioration des perspectives économiques en lien avec les incertitudes liées à la deuxième vague de COVID-19 et les récentes déclarations de plusieurs membres de l'Institution d'émission, y compris celles de Christine Lagarde lors de la dernière réunion de la BCE, suscitent d'importantes espérances du côté des marchés, devenus "accros" aux milliards injectés par les Banques centrales dans le système financier.

S'il ne fait guère de doute quant au fait que la BCE va accroître son soutien à l'économie du Vieux continent, reste désormais à savoir quels moyens seront mis en place. Les spécialistes sont globalement sur la même longueur d'onde, mais quelques divergences persistent à l'approche de l'échéance la plus importante de ce mois de décembre pour les investisseurs.

On attend aussi aujourd'hui la recommandation à l'autorité de santé américaine (FDA) d'un panel d'experts sur le vaccin contre le coronavirus développé par Pfizer et BioNTech. En cas d'avis favorable, cela pourrait ouvrir la voie au processus de vaccination dès ce week-end aux Etats-Unis et plaire aux marchés!

WALL STREET

La Bourse de New York a cédé à des prises de bénéfices, mercredi, notamment sur les valeurs technologiques, après les records de la veille du Nasdaq et du S&P 500. Facebook (-1,9%) a entraîné les Gafa à la baisse en fin de séance, après le dépôt d'une plainte du gouvernement contre le réseau social pour entrave à la concurrence. Le climat général reste toutefois soutenu par les espoirs liés à la vaccination contre le coronavirus, ainsi que par les négociations politiques en cours à Washington pour adopter un nouveau plan de soutien budgétaire.

A la clôture, le Dow Jones a reculé de 0,35% à 30.068 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,79% à 3.672 pts et que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a chuté de 1,94% à 12.338 pts après avoir signé 4 records d'affilée. !

ECO ET DEVISES

France :
- Production industrielle (08h45)

Etats-Unis :
- Indice des prix à la consommation aux Etats-Unis. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

Europe :
- PIB britannique. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)
- Balance commerciale britannique. (10h30)
- Principal taux de refinancement de la BCE. (13h45)
- Conférence de presse de Christine Lagarde (BCE). (14h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.859$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2135$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,87$.

VALEURS A SUIVRE

Elis annonce avoir étendu de 12 mois, avec une option d'extension complémentaire de 6 mois, sa ligne de crédit renouvelable souscrite en janvier 2017 auprès d'un pool de banques françaises et européennes relationnelles pour un montant de 500 millions d'euros. La nouvelle échéance de cette facilité est ainsi portée à janvier 2023, avec la possibilité pour Elis d'activer une extension supplémentaire de 6 mois, ce qui porterait ainsi la maturité finale du crédit à juillet 2023. Par ailleurs, Elis dispose toujours d'une seconde ligne de crédit renouvelable de 400 millions d'euros, échéance novembre 2023.

Wendel : Le Conseil de surveillance du 9 décembre a décidé de reconduire le Directoire à l'issue de son mandat actuel. Les mandats respectifs d'André François-Poncet, en tant que président du Directoire, et de David Darmon, en tant que membre du Directoire, sont renouvelés pour une période de 4 ans à compter du 7 avril 2021.

Bénéteau SA a procédé à la conversion du financement accordé à la société GBI Holding en Italie, sa filiale à 100%, en constitution d'une réserve pour couverture de perte, et ce à hauteur de 26,5 millions d'euros. Cette opération a pour objectif de soutenir les activités du Groupe en Italie.

SII : Le chiffre d'affaires de s'établit ce S1 2020/2021 à 301,2 ME en recul de 7,6% à taux courants et de -5,9% à taux constants, pénalisé par des périodes de confinement dans différents pays. Grâce à la résilience de l'activité à l'international, la part du chiffre d'affaires réalisée à l'étranger ressort à 53% sur le semestre. SII délivre un résultat opérationnel d'activité de 12,03 ME contre 24,08 ME. La marge opérationnelle d'activité s'établit à 4%, en repli de 3,4 points, ce contexte particulier ayant engendré une nette dégradation du taux d'occupation, qui a connu un point bas en avril et une reprise progressive depuis lors. En baisse de 51%, le résultat net s'établit à 7,15 ME, soit une marge nette de 2,4%.

Groupe ADP annonce que son nouveau projet d'accord de rupture conventionnelle collective qui a été soumis au cours des deux dernières semaines à la négociation avec les organisations syndicales représentatives a recueilli leurs signatures à l'unanimité. L'accord, qui doit désormais être validé par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, fixe à 1.150 le nombre maximum de départs volontaires dont 700 ne seront pas remplacés. Dans ce cadre, la direction s'engage à ce qu'aucun départ contraint pour motif économique n'ait lieu jusqu'au 1er janvier 2022.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Groupe Partouche, Thermador Groupe, Medincell, Abeo.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Deutsche Bank repasse à l'achat sur L'Oréal avec un cours cible de 340 euros.

Jefferies repasse d'acheter à 'conserver' sur Aperam en ciblant un cours de 32 euros.

JP Morgan remonte son avis de 'sous-pondérer' à 'neutre' sur Bureau Veritas en ciblant un cours de 22 euros.

Berenberg est à l'achat sur Focus Home Interactive avec un objectif de 99 euros.

Exane BNP Paribas repasse à 'sousperformance' sur BioMérieux en ciblant un cours de 100 euros.

INFOS MARCHES

Advenis : Groupe Renée Costes en veut plus et n'apportera pas à l'OPA.

Selectirente : OPR à 87,30 euros l'action.

Dolfines : succès du placement privé de 1,2 ME à 1,5 euro l'action.

FFP : le groupe familial Peugeot renforce de 2% sa détention au capital de Peugeot SA.

EN BREF

NSC Groupe cède les activités du secteur NSC Packaging.

Abivax : éventuelle commercialisation d'ABX464 en 2021.

SES-imagotag : beau contrat avec Kesko.

Ekinops conclut un partenariat technologique avec LiveAction.

Amoéba signe un accord avec Philagro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.